L’attentat de New York n’est « certainement » pas le fait du terrorisme international

20160919phowww00449

J’ai souvent fait le constat ici d’une similitude entre la crotte présidentielle qui sévit outre atlantique et la crotte présidentielle hexagonale, la prestance en plus. Une fois encore, les dirigeants étasuniens se sont précipités pour nier la réalité à l’instar de Bill De Blasio, maire de NY, qui a immédiatement déclaré: « Nous ne voyons pas de lien avec le terrorisme », et qui demande maintenant l’aide des gens.

Nous ne serons jamais en sécurité avec des guignols pareils, et surtout pas avec la psychopathe poitrinaire que propose le parti démocrate.

Vivement que le Mickey en activité soit remplacé par un Donald!

lenonce

Hollande se fait une certaine idée de la France

 » Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France  » a dit en substance notre Président lors de son allocution, et l’on ne peut que rester admiratif devant ce sens de la formule et de l’innovation chez celui qui se verrait bien passer encore 5 ans à l’Élysée. Cette phrase, limpide et lumineuse, lui aurait été soufflée, certains disent par Myriam El Khomri, certains autres par Najat Vallaud Belkacem, et la bataille fait rage autour de l’attribution en paternité (personnellement je penche pour Myriam, dont l’intelligence fulgurante et l’immense culture sont devenues une référence au sein du gouvernement).

Décidément, ce quinquennat n’en finit plus de nous éblouir, et nous aurions tort de nous priver d’une resucée. A moins que Julie nous vienne en aide ….

attachment-1

lenonce

Elpis debout, Elpis partout

Les cons ça ose tout …. vous connaissez la suite!

Elpis est le nom du micro-parti du micro-homme politique, ex micro-ministre, et présentement micro-candidat à la primaire socialiste, j’ai nommé Benoit Hamon.

Quand j’étais jeune élève, Hamon évoquait immédiatement la grammaire éponyme, sur laquelle nous peinions. C’était dans les années 70, sous la férule de Mme Gardiès, qui s’enorgueillissait d’avoir été la maitresse, scolaire évidemment, d’Alain Fournier. Mais ça, c’était avant. L’heure est aux Hamon dégradés, Hamon grand désespoir.

lenonce

$_35

« Les trois frères » version corse

Si les vacances m’ont déconnecté des pitreries politiques, j’ai suivi avec attention l’affaire de Sisco. J’avais émis un petit message sur fessedebouc, que je réitère ici: « Peuple de France, souviens-toi de Sisco. »

Ce fait divers est l’illustration parfaite d’une volonté de certains membres de la communauté musulmane pour imposer l’islam et ses pratiques à la con en France, agissements que certains continuent d’ignorer. Par exemple, il est intéressant de réécouter l’intervention du procureur de Bastia, qui, tout en désignant le comportement des familles maghrébines comme responsable de l’échauffourée, évacue illico la question religieuse en parlant de « logique de caïdat ».

Encore plus intéressant, est de localiser, 13 jours après les faits, les protagonistes:

– un frère en prison

– un frère retourné en Espagne

– un frère exilé à Paris: lire ICI la déclaration emblématique de ce genre d’individu (ji rien fait, m’siou), notamment le passage sur le harpon, d’une mauvaise foi absolue, une vidéo et des photos ayant clairement indiqué qu’il avait servi d’arme.

Treize jours après, la Corse est débarrassée des malfaisants. Je pose donc la question: pourquoi ce qui est possible en Corse, ne le serait-il pas sur le reste du territoire? Vous avez jusqu’au mois de mai 2017 pour trouver la réponse.

lenonce

Le bistrot ferme pour cause de fermeture

J’ai souvent comparé mon blog à un bistrot. Quand le taulier, écroulé dans un coin sur une caisse de Fischer (eh oui Dominique, elles sont là!), ne donne plus signe de vie, les habitués continuent comme si de rien n’était, échangent des bons mots, postent des vidéos ou des chansons, et, parfois, j’ai presque l’impression qu’ils repartent sur la pointe des pieds pour ne pas me réveiller … A vous tous, je vous aime!

Et puis que dire que vous n’ayez déjà lu dans la moisisphère en ces temps incertains? Que je ne veux plus disserter sur les différences entre radicalisé, modéré, islamiste, jihadiste et le con de leur race. Que cela ne m’intéresse pas de savoir si l’enculé qui a écrasé des enfants à Nice s’est radicalisé depuis peu, sous la douche ou en allant aux chiottes. Que le peuple français commence, je dis bien commence, à ne plus supporter de se faire massacrer par des musulmans. Que les pitres qui nous gouvernent, Valls, Cazeneuve et compagnie, dénient à ce même peuple la moindre expression d’une légitime mauvaise humeur. Que j’espère qu’ils le paieront  très cher un jour ou l’autre. Bref, que le programme de la France pour les prochaines années, et cela ne réjouit pas le père de famille que je suis, se pose en ces termes très  simples: tuer ou se faire tuer.

Je vais donc tirer le rideau, prendre quelques congés (et merde à Pdm!), et revenir, je  l’espère, plus fort qu’avant en septembre.

Bises à toutes et à tous,

lenonce