C’est donc prouvé: E.Macron est un prétentieux petit c..!

Dans cette vente perpétuelle du produit Macron par nos merdiques médias, voilà que sort le livre de Patrick Besson, écrit pendant la campagne. Et je lis ceci dans un article de BFMacronTV, intitulé:  » Quand Macron se compare (deux fois) à Napoléon « . 

« Philippe Besson fait remarquer au Président l’endogamie qui se dégage de son entourage: autour d’Emmanuel Macron, beaucoup de jeunes actifs, fraîchement diplômés ou exerçant souvent des professions intellectuelles. La réponse ne se fait pas attendre: Il y a beaucoup de jeunes, oui, et de diplômés, oui. J’assume. Les maréchaux d’Empire (qui entouraient Napoléon) étaient jeunes et ce n’étaient pas des paysans, ils avaient fait l’école de guerre. »

Féru d’histoire napoléonienne, ce n’est pas le souvenir que j’avais de ceux-ci. J’ai donc fait une rapide (et non exhaustive) recherche sur wikipédia. Voilà les premiers résultats:

  • Murat: dernier des onze enfants d’un couple d’aubergistes
  • Ney: fils d’un artisan tonnelier
  • Lannes (le plus grand!): fils d’un colporteur, ou cultivateur, selon les sources
  • Augereau: fils d’un domestique devenu maçon
  • Masséna: orphelin d’un commerçant, il est mousse pendant 14 ans dans la marine marchande

Pour ceux qui étaient déjà dans l’armée, ils ne pouvaient, en tant que roturier, dépasser le grade d’adjudant. Et il n’y avait pas plus d’école de guerre que de beurre en branche, pour la simple raison que celle-ci, d’abord appelée École supérieure de guerre, fût fondée en 1873. Certains étaient nobles, comme Kellerman, mais tous ont été élevés au grade de Maréchal pour leur bravoure au combat. Oh Manu, au cours de quel combat t’es-tu distingué?

Et il n’y a qu’un seul Napoléon, et nulle comparaison possible avec cet homoncule zézéyant…

lenonce

 

Pas Sibeth, en fait oui

Ah, ils nous l’avaient bien vendue la petite Sibeth, nos merdiques médias. La brillantissime chargée de communication de Macron, propulsée héroïne du documentaire à la gloire  d’icelui, n’est peut-être pas si brillantissime. Apparatchik binationale, d’abord membre de la clique d’Abdoulaye Wade au Sénégal, puis débarquée en France pour grenouiller à l’UNEF, la petite arriviste n’a, comme beaucoup d’autres, jamais travaillé de sa vie.

On a rapidement vanté son action dans la com, sans remarquer que Manu n’avait besoin de personne, tant les médias ont fait sa promotion depuis la création du mouvement En marche. La petite Sibeth n’a pas eu grand chose d’autre à faire que la maline auprès des journaleux, qu’elle tançait régulièrement quand leur production ne lui convenait pas. Elle est finalement à l’image de son Maître, en moins intelligent, c’est à dire un rien propulsé dans la lumière.

Le problème est qu’à force de lui dire qu’elle était formidable, elle a fini par le croire, avant de montrer ses véritables talents dans un tweet bien classe sur la mort de Simone Weil: « yes, la meuf est dead ».

Cave ne cadas…

lenonce

PS: la petite Sibeth se vantait de mentir sans vergogne pour protéger son Maître. lenonce a l’explication: c’est parce qu’elle a un piercing sur la langue, comme on voit sur la photo ci-dessous.

Première intervention réussie de modémectomie totale par macron-chirurgie

Quatre jours auront suffi pour extraire du corps gouvernemental les trois furoncles du Modem, dont le Bayrou-billon et la dartre Décharnez. L’opération s’est bien déroulée, le malade va bien.

Quatre jours après le second tour des législatives, voilà une première crise gouvernementale majeure, que les journaputes, avec la pudeur qui les caractérise, se gardent bien de mettre en avant.

Car de deux choses l’une. Ou bien Macron ne connaissait rien des futurs ennuis judiciaires de ses ministres, et c’est un con, ce dont je doute. Ou il était parfaitement au courant et a tout manigancé avec le tocard bègue, qui récolte ainsi un groupe étoffé à l’Assemblée et Macron est une formidable crapule dans la lignée directe de Hollande. Les deux solutions n’augurent rien de bon pour l’avenir.

lenonce

L’inconséquence criminelle du pitre Cazeneuve !

Voilà ce qu’on peut lire sur le figaro.fr concernant cette énième tentative d’attentat contre les forces de l’ordre:

« Selon une source policière, Adam D., âgé de 31 ans et né en France, était fiché S depuis septembre 2015, en raison de son appartenance à la «mouvance islamiste radicale», et avait fait une demande de port d’arme. Son père, interrogé par l’Agence France-Presse avant son placement en garde à vue, avait précisé que son fils «avait une arme qui était déclarée, il s’entraînait au tir». Il bénéficiait d’un permis de détention d’arme, selon une source proche du dossier et avait acheté deux armes de poing, un pistolet automatique Glock ainsi qu’un Sig Sauer – qui est par ailleurs l’arme de service des forces de l’ordre – , trois carabines et deux fusils de chasse. Il était assigné à résidence dans le cadre de l’état d’urgence et s’était déjà rendu en Turquie à trois reprises en cinq mois, entre mars et août 2016. Sa famille est connue pour faire partie de la mouvance «salafiste». Selon une source proche du dossier, un «stock d’armes» a par ailleurs été saisi au domicile de l’assaillant. »

Un fiché S, détenteur d’armes en toute légalité (ben oui, il s’entrainait au tir), qui s’est rendu trois fois en Turquie alors qu’il est assigné à résidence, tout cela entre 2015 et 2016, période où sévissait l’autre baltringue!

Je suis, pour une fois, d’accord avec Méluche, et n’aurai que deux mots (merci Dominique!):

SALE CON!

lenonce

Martine Wonner, une candidate En marche avec une santé de fer !

Martine Wonner est une femme charmeuse et souriante, souvent court-vêtue comme notre première dame, la crinière d’une lionne des Vosges mais surtout se revendiquant travailleuse infatigable, avec un CV exceptionnel. Le sourire mutin elle avoue, presque désolée, ne savoir faire que travailler. Directrice médicale du groupe Sinoué depuis la mi-2016, elle a pu y faire apprécier sa force de travail exceptionnelle.

Non, j’déconne, ses contributions étiques (je dis bien étique, l’éthique, Martine ne connait pas!) ne laisseront pas de souvenir imputrescible. Et voilà qu’en fin d’année, paf, le coup de mou. La « workaholic » tombe malade. Et les arrêts de travail s’enchainent, un mois, deux mois, trois mois…

Jusqu’à ce qu’une personne que je ne nommerai pas (protection des sources!), à qui je demandais des nouvelles, me livre l’information suivante. Martine Wonner va bien, même très bien, puisqu’elle est candidate En marche dans la quatrième circonscription du Bas Rhin!

Allez voir sa page fessebouc, elle vaut son pesant de cacahouètes. Elle s’y présente comme s’étant « mise en congés » du groupe Sinoué. Dans sa vidéo de présentation elle se vante d’aller au devant des citoyens depuis 6 mois. Ben voyons, le seul problème est que depuis 6 mois la dame est en arrêt de travail, et ce jusqu’au 09 juin prochain!

Voilà le genre de coquine qu’EM recrute, une faiseuse sans vergogne, qui n’hésite pas à faire campagne sur le compte de l’assurance maladie. Mais vous me direz, ce n’est pas illégal, puisqu’il semble qu’elle n’ait jamais été contrôlée… Avec la liste donnée par mon ami corto, on voit que la république exemplaire de Macron a déjà du plomb dans l’aile!

lenonce