Lettre à Daniel Mermet

Cher Daniel,

je n’ai pas souvent l’occasion de t’écouter, mais hier j’ai eu la chance d’entendre ton émission intitulée:" Parole de racailles". Comment, Daniel Mermet utilise la terminologie sarkoziste, incroyable! Quelques minutes aprés, tu me rassures: c’est du second, troisième voire quatrième degré. Tu as bien fait, on est sur France Inter, pas sur France Culture…On t’écoutes d’ailleurs volontiers: le ton patelin, la raucité de la voix juste comme il faut, l’intonation trainante sur certains mots, c’est par-fait!

Et puis tu passes la parole à ta journaliste, que nous appellerons "p’tite connasse" pour plus de commodités. Celle-ci s’est mélée à la marche silencieuse*, d’ailleurs elle parle à voix basse, comme ça….Au fil des personnes qu’elle interroge, on comprend enfin ce qui s’est passé, la bonne foi des intervenants ne pouvant être mise en doute. Alors voilà:

Clichy est une riante cité ou tout n’est pas rose certes, la faute à la France, on va voir pourquoi plus loin, mais ou les gens se comportent de manière irréprochable. Malheureusement, les affidés du noir Sarkozy passent leur temps à faire des contrôle d’identité: " C’est de la provoc’, ils nous manquent de respect!" proclame un jeune gens.

Un autre affirme: " Les conditions de vie sont terribles, on se croirait pas en France!" Alors là, pour une fois, je suis d’accord avec toi, ma couille: quand on voit les images, on dirait pas la France !

Et toujours la "p’tite connasse" qui intervient avec sa voix melliflue (assortie à celle de son maître), stigmatisant la politique incendiaire de Sarkozy….on se croit de rêver!

Mais le meilleur est à venir: un jeune gens a filmé avec son téléphone portable un affrontement. Et la "p’tite connasse" de s’esbaudir sur l’utilisation des nouvelles technologies. D’ailleurs ces vidéos circulent librement dans les banlieues.

– " Alors là, madame, y nous tirent dessus!"

– " Incroyable, c’est un flic qu’on voit! et là-aussi, c’est des flics!" Elle est arrivée à prononcer le mot "flic" quatre à cinq fois d’affilée: elle en avait plein la bouche, elle en mouillait son string Princesse Tam-Tam, la "p’tite connasse"!

– " Non, non, madame, y tirent pas en l’air, regarde!". Peux-tu me rappeler le nombre de morts chez les manifestants, Daniel ? Peux-tu me dire qui tire à balle réelle sur l’autre, Daniel ?

Je vais donc dire 2-3 trucs en aparté à la "p’tite connasse" :

Puisque tu aimes tant les vidéos, procure-toi celles des " tournantes" organisées dans les caves, ainsi que les dossiers médicaux de ces pauvres filles violées, vagin et anus déchirés, IVG et HIV en cadeau bonus: ça te choque ? C’est pourtant aussi une réalité.

Si les violences n’ont lieu à t’entendre qu’en réaction à la présence policière, comment tu expliques, "p’tite connasse" , les attaques des camions de pompiers et du SAMU ( et ceci en dehors des émeutes ), attirés dans des traquenards puis caillassés et vandalisés. Je te ferais rencontrer à Marseille un pompier cher à mon coeur, qui t’expliqueras la réalité de leur quotidien de merde, les agressions, le stress, la peur alors que règne la paix civile et que tu dors tranquille, "p’tite connasse" !

Et puis arréte de parler de flics: c’ est keufs qui fait branché !

Voilà Daniel, encore une fois ton émission ne m’a pas déçu. Elle est à l’image de ce que tu es: glaireuse et fallacieuse.

Crois mon cher Daniel, en la sincérité des sentiments que j’ai pour toi.

Lenonce

* si on fait exception des allah akbar des imams locaux.