Je suis en pleine forme !

Bien que ne voyant aucune raison pour que 2006 soit meilleure que 2005, je vous adresse quand même tous mes voeux pour cette nouvelle année !

Cette remarque n’ est pas le fruit d’ un pessimisme tragique, mais bien au contraire le point de départ de nouvelles rubriques auquelles je souhaite que vous serez de plus en plus nombreux à participer !

Pour vous prouver mon alacrité, voici trois éléments d’ un récent déplacement parisien:

– précipitez-vous à la superbe exposition Star Wars, à la cité des sciences de la Villette, jusqu’ en mars 2006: tout sur les effets spéciaux, les personnages, les explications scientifiques et l’ origine de la force…. Pour en savoir plus:

http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/expositions/star_wars/content_flash_fr.php?v=

– autre belle exposition au Grand palais, sur le thème de la mélancolie. Une reflexion originale et bien construite et de trés nombreux objets et oeuvres, aussi bien peintures que sculptures. (Prince Taliesin adorerait!) Un lien à visiter:

http://www.rmn.fr/melancolie/index.html

– une visite toujours émouvante aux Invalides, sur le tombeau de l’ Empereur. Le temps de comprendre, à travers les allégories des réalisations de Napoléon, l’ apport de ce géant à notre Histoire.

Pauvre Claude Ribbe, son minuscule opuscule ne laissera pas plus de traces qu’ une chiure de mouche en bas des pages du code civil, et que le temps se chargera bien vite d’ effacer….

A mettre aussi en parallèle avec la sortie de quelques livres sur Mitterrand à l’ occasion de l’ anniversaire de sa mort. Livres écrits par les derniers rares fidèles, et tout à leur honneur d’ ailleurs, tant le nom même de Mitterrand n’ est plus prononcé par les socialistes…

Il y aurait trop à dire, et je suis un peu las, en ces jours de reprise, alors voici quelques pistes:

Mitterrand, girouette politique, ruine morale de la France, polygame, menteur "droit dans les yeux", entouré de cadavres mystérieusement suicidés, etc, etc, etc…..

Relevé cette phrase de Slama, ce matin sur France-Cul:

" Ce Protée a épousé son époque: je doute qu’ il l’ ait dominée"

A bientôt, lenonce