L’exception culturelle française.

18801823_w434_h_q80 "Bienvenue chez les Ch’tis" c’est le film qu’il faut avoir vu. 14,5 millions de spectateurs (par ailleurs électeurs*…) se sont déjà précipités pour aller s’imprégner de la quintessence de l’esprit français de ce début du XXIe siècle.

Vous rendez-vous compte que ce monument du cinéma a déjà généré plus de 84,5 millions d’euros de recettes ?

Mon côté "anthropologue" m’a fait me procurer un DVD (bien entendu piraté) que j’ai regardé avec attention. Et là, stupéfaction ! Ce film est d’une médiocrité affligeante. Franchouillard à souhait, sans imagination, sans génie, sans acteur particulièrement bon, ce quasi navet est tout droit issu du cinéma "grosses farces" des années 70. Avec le retour du disco, notre histoire bégaye.

Il est indéniable que ce film est devenu un phénomène de société…

Et si nous reparlions de l’exception culturelle française ?

Géronte d’Allauch

* Cette précision pour éventuellement continuer ici le débat sur les fondements de la démocratie.

I will survive !

Parce que c’ est dimanche,

Parce que c’ est mon fils qui m’ a fait découvrir cette vidéo,

Parce que je n’ai pas vu le film de Geert Wilders,

Parce qu’ aucun Lequesnoy ne viendra, le blazer bleu marine bourré d’ eau bénitroglycérine, se faire péter sous ma fenêtre,

Parce que c’ est marrant:

L’ employé modèle (le plus con) de la semaine est … Jean-Pierre Alachi !

Alachi Retenez ce nom, et poussez un "ouf" de soulagement en découvrant qu’ il n’ est, ni un de vos parents, ni un de vos amis. C’ est dommage, car cet homme passera à la postérité comme celui qui aura résolu l’ énigme Chantal Sébire.

Ecoutez-le se délecter du récit du pentobarbital retrouvé «en grande quantité dans l’estomac de Mme Sébire, ce qui signifie qu’il a été absorbé par voie orale. Des traces de ce produit ont été retrouvées dans un verre et sur une cuillère». Oui vraiment, vous saurez tout.

Et il ne s’ arrêtera pas là. Il faudra trouver qui a donné ou aidé à se procurer le produit " à visée vétérinaire ". Le cadre juridique, précise l’ intègre magistrat, serait " la provocation au suicide ". Peut-être bien qu’ il y aura mise en examen, procés voire même condamnation, alors l’ affaire sera vraiment classée, et Mme Sébire pourra reposer en paix.

Le fringant procureur pourra alors rentrer chez lui la tête haute, la taupe en hermine dressée, et honorer son épouse qui l’ accueillera aux cris de " faites entrer l’ accusé ! " Une fois son devoir accompli, après les quelques coups de reins judiciaires autant que réglementaires, notre virtuose du barreau pourra courrir au laboratoire faire analyser le sperme pour vérifier que c’ est bien le sien. On n’ est jamais assez sûr …

Lenonce

Radio France nuit, Radio France nuit, Radio France est pourrie

Je pourrais en citer des exemples chaque jour, et même plusieurs fois par jour.

Hier, au journal du matin sur France Cul, sur l’ annonce de Nicolas Sarkozy d’ augmenter le contingent en Afghanistan, le journaliste fait remarquer que celle-ci suscite des protestations au sein de l’ opposition (jusque là, rien d’ anormal), et nous sort … Henri Emmanuelli. Emmanuelli, la " Créature " du péesse( il ne lui manque que les boulons sur les tempes )! Mis en examen en tant que trésorier dans l’affaire Urba, et condamné ès qualité pour complicité de trafic d’influences à dix-huit mois de prison avec sursis et à deux ans de privation de ses droits civiques.

Le soir, même chaîne, même info. Le journaliste fait alors remarquer que l’ annonce du Président est critiquée au sein de sa majorité, et il nous sort … Nicolas Dupon-Aignan ! Mais, bordel, le ducon poignant a quitté l’ UMP en janvier 2007, et siège à l’ Assemblée avec les non-inscrits (en étant toujours ump: Une Mauvaise Pute, en témoigne ses commentaires).

Assez, assez, assez ! Nicolas, si tu m’ écoutes, et je sais que tu m’ écoutes, il faut reprendre en main le service public d’ informations, et virer les toxiques: Olivier Duhamel, Hubert Huertas, Daniel Mermet, etc, etc, … Au goulp, à la trappe, dehors! Quoi ? C’ est une atteinte à la liberté d’ expression. Pas du tout, ces bordilles peuvent toujours aller bordiller chez Marianne, c’ est sa vocation. Mais pas sur le service public, pas avec notre pognon. Merde.

Lenonce

Le Tibet, c ‘est comme la Bretagne …

… a proclamé la numéro une du badminton en France, Melle Hongyan Pi, sympathique représentante d’ un sport dont par ailleurs tout le monde se fout. Cette jeune fille, d’ origine chinoise vous l’ aurez compris, a quitté son pays en 2001 car, a-t-elle dit: " la Fédération chinoise m’ a fait comprendre que mon niveau était trop moyen." Comprenez qu’ elle était trop nulle pour faire carrière en Chine.

Elle est donc venue (c’ est une vieille tradition) en France, pays ou les joueurs (et joueuses) de badminton et de haut niveau se comptent sur les doigts de la main de Mickey. Meilleure joueuse française, elle a quand même été sortie au premier tour lors des JO d’ Athènes.

Mais chinoise elle est, et chinoise elle est restée, même en vivant au pays des Lumières. "Pour moi, depuis que je suis née, le Tibet, c’est la Chine, c’est tout, tranche la jeune femme de 29 ans. C’est comme si, en France, la Bretagne demandait son indépendance." Visiblement, Melle Pi, à l’ instar des chrétiens, fait commencer l’ histoire à sa naissance. Je me propose ici de lui rafraichir la mémoire en faisant quelques rappels.

La Bretagne, royaume puis duché, est tombée définitivement dans l’ escarcelle du roi de France en 1491, année où Charles VIII épousa Anne de Bretagne. Soit 517 ans. Le Tibet fût indépendant, bien que reconnaissant la suzeraineté de la Chine, jusqu’ en 1950 et l’ entrée dans le royaume de l’ Armée populaire de libération (sans rire). Soit 58 ans. Fin de la comparaison.

Je vais donc boycotter les JO de Pékin, et en particulier le badminton que je n’ aurais de toutes les façons pas regardé.

Et puis comme dit le Dalai Lama: " Pour le far, on a déjà les pruneaux !"

Dalai_lama_bigouden_2 

Lenonce