Accueil » Musique » La découverte du jour: les Tokio camping

La découverte du jour: les Tokio camping

Du lourd, du bien grave, trash et gothique pour le fun, cette parodie des Tokio hotel. On commence par l’ interview du groupe: attention, ça décoiffe!

Et si vous en voulez encore, regardez leur clip, avec des paroles ( retranscrites au-dessous ), qui ont fait le bonheur de lenonce:
" Regarde-moi, j’ai la souffrance qui me fait souffrir de douleur
Beaucoup trop de peine, tellement j’ai mal
J’vois pas pourquoi j’aurai pas l’droit d’exhumer des cadavres la nuit
Steu’plait, est-ce que moi j’critique tes hobbies ? Non, ben ta gueule !
On a éventré ton cousin, on a épluché ta mère
Et grâce à nous ils se régalent, les vers de terre
On a crucifié ton p’tit frère sur une croix à l’envers,
Planté des clous rouillés en plein milieu de sa voûte plantaire
J’suis trop véner, ça m’saoule trop grave
De faire mes devoirs alors que de toute façon
Ça sert à rien vu qu’on va tous mourir … mourir
Si c’est comme ça, j’vais m’suicider au moins y’aura plus personne
Pour me dire maintenant range ta chambre, ah ah ah
On va déplumer ton caniche pour voir s’il est beau tout nu
Et s’il aboie on lui mettra un doigt dans l’ … nez
On va empaler ton grand-père sur un javelot de 4 mètres
Torturer ton père et lui arracher une par une les vertèbres
J’te signale que j’ai 15 presqu’et demi ! Toute manière tôt ou tard on va mourir noyés dans le vomi …… ou dans la pisse de pipi, alors c’est bon quoi !
On va t’arracher les gencives, les faire bouffer à ta sœur
Et lui couper les orteils des pieds et l’étrangler
On va lapider ta grand-mère, s’entraîner au lancer d’parpaings
Et la vider de ses entrailles pour l’empailler
On va t’extirper les viscères, sauter dessus à pieds joints
Et si y’en a partout sur les murs, tu les lécheras
On va empaler ton grand-père sur un javelot de 4 mètres
Torturer ton père et lui arracher une par une les vertèbres "
Tant qu’ il y aura des félés de ce genre, la vie vaudra toujours la peine d’ être vécue …
lenonce, découvreur de talents

Une réflexion sur “La découverte du jour: les Tokio camping

  1. Un seul regret : il y a bien longtemps un tel spectacle se terminait par un lâcher de fauves dans l’arène où la grouillante crasse pouvait se gaver de la fin sanglante de tels résidus phylogénétiques. La boue se nettoyait dans l’allégresse fangeuse.
    Hélas, aujourd’hui, le moindre alibi parodique nous obligerait à supporter le débordement des égouts et à patauger dans ces ornières miasmatiques.
    Il faudra alors que l’acteur comme le spectateur partagent la responsabilité de l’inexorable naufrage de l’intérêt sélectif à accorder aux choses, dernier rempart au déferlement du « bas ».
    Le Pilier de Mine, témoin nauséeux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s