Les patrons voyous….de gauche.

Ul01cai3zmgpcauys6mxcale1gsdcayz73nAprès avoir épinglé Ségolène suite à une affaire de salaires non versés à d’anciens collaborateurs, LENONCE livre à ses lecteurs le cas de Maxime GREMETZ, communiste déjanté.

Le conseil des prud’hommes d’Amiens vient de le condamner à verser plus de 50.000 € à 4 anciens collaborateurs pour " licenciements abusifs".

Bien entendu il a immédiatement dit que le jugement était "politique", le con !

Cette gauche qui, sans cesse, nous donne des leçons, se comporte de plus en plus comme le dernier des patrons voyous qu’elle n’a pas de mots assez durs pour dénoncer.

Géronte d’Allauch