Le PS, combien de divisions ?

Entendre Fabius, aux côtés de Martine, dire que le PS a besoin de renouveau et c’est pour cela qu’ils font alliance vaut son pesant de cacahuètes…comme si ces vieux tricards de la politique qui ont raté a peu prés tout ce qu’ils ont touchés pouvaient représenter le renouveau !

D’un côté donc les Straushkaniens, les Fabusiens et les Aubrystes….en quelques sortes le mariage de la carpe et des lapins ! Ce fion d’Arnaud de Montebourg fait également partie de cette association…il n’a pas mis longtemps à abandonner sa diva mais en politique, c’est bien connu, la trahison est une sorte de savoir vivre !

De l’autre côté la "ligne claire" (ils vont chercher de ces noms) dans laquelle on peut trouver, entre autres, Moscovici, Collomb, Guérini (qui, pour la première fois a "honoré" de sa présence le congrès) et probablement Valls. Il faut savoir que la belle Martine était, au départ, dans l’aventure de cette "ligne claire" derrière Moscovici mais, un repas sur une terrasse d’un restaurant de La Rochelle auquel Mosco n’était pas convié laisse à penser qu’elle lui a fait un petit dans le dos pour se rapprocher de DSK et de Fabius (voir plus haut la réflexion sur la trahison). Pour l’avenir de Moscovici rien n’est joué avec Guérini car, si pour l’instant il est avec lui, il a la réputation de changer d’idée au dernier moment pour se mettre du côté du candidat le mieux placé !

Delanoë, lui, s’est allié à Hollande car rejeté par Aubry. D’après le JDD "Une Martine Aubry qui, alliée désormais à une partie des strauss-khaniens et aux fabiusiens, prône une "alternative au libéralisme" quand Bertrand Delanoë se définit comme un socialiste "libéral". Autant dire qu’entre ces deux là, le fossé s’est considérablement élargi." Cela nous laisse à penser le nouveau choc que la France prendrait en pleine figure si la bouffie de Lille revenait aux affaires…

Et en outsider notre rose godiche qui espère continuer sur la lancée des présidentielles mais, sauf aide mystique qu’elle va aller chercher au Tibet, il semble que son avenir comme secrétaire du PS soit assez compromis.

Alors le PS combien de divisions ? Au moins 4…..

Le congrés de REIMS s’annonce comme particulièrement sanglant…

Géronte d’Allauch

Les Français accros à la cellule psychologique…

Est-ce pareil ailleurs ? En France, dés qu’un évènement considéré comme traumatisant se produit, immédiatement est mise en place une cellule psychologique.

Je viens de lire un article du FIGARO intitulé "on doit se débrouiller tout seul". Il évoque les doléances des malheureuses familles de trois Français décédés dans le crash de l’avion espagnol. Et savez-vous sur quoi porte la principale doléance ? Sur le fait qu’aucune cellule psychologique n’a été mise en place ! : "….nous ne sommes pas du tout pris en charge psychologiquement. On nous demande de nous contenter du psy de la Spanair, la compagnie à l’origine du crash. C’est insoutenable…."

Le Français est tellement assisté qu’il en est totalement fragilisé. Nous sommes ainsi devenus les champions de la prise de psychotropes, les as du stress au travail (ah, le harcèlement moral !) et les spécialistes de l’assistance psychologique aux victimes.

Aux dernières nouvelles une cellule psychologique est prévue ce week end à La Rochelle pour assister les socialistes !

Géronte d’Allauch

Martine II, le retour !

Martineaubry_2" Et si on se retrouvait", le titre de son tout dernier livre, est à prendre comme une menace pour la France.

Dans ce livre de 198 pages elle persiste et signe. " soyons fiers " des réformes engagées sous Jospin ! Elle égrène, dans ce livre/programme, les mesures qu’elle mettrait en place si……

Martine qui revient a créé, au sein du PS (dans lequel vient d’éclater une guerre pichrocoline) un courant…l‘aubrysme (?) qui tente de se caler entre Ségo et Delanoe.

Force est de constater que rien n’arrive à mettre sur la touche ces socialistes bouffis d’orgueil. Ni les scandales financiers, ni les scandales médicaux, ni la faillite d’une politique économique, ni un échec cuisant à une élection présidentielle. Ils sont toujours là à donner des leçons et les Français ayant la mémoire courte, ils remontent même dans les sondages !

Géronte d’Allauch

Ossétie, Abkhazie…à la veille d’une guerre mondiale ?

Carte_georgie Comprendre le conflit…

Le 9 avril 1991 la république d’Ossétie du sud est rattachée à la Géorgie. Cela ne plait pas à beaucoup d’habitants de ce pays de 100.000 âmes. Certains partent vers l’Ossetie du Nord (république de la fédération de Russie).

En 1994 cette république proclame son indépendance mais la Communauté Internationale ne la reconnait pas. La petite république se place alors délibérément sous la coupe de Moscou.

Deux facteurs qui expliquent en grande partie le conflit : La Géorgie a en projet le rattachement à l’OTAN (ce que la Russie voit d’un très mauvais oeil) et ce petit pays est stratégiquement très bien placé sur les routes du pétrole et du gaz. De très gros intérêts économiques sont en jeu.

En 2006 un référendum en Ossétie du sud donne la majorité à ceux qui veulent être rattachés à la Russie. Il n’est pas reconnu par la Communauté Internationale.

En avril 2008 Moscou reconnait officiellement l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud et en juin les russes amassent des troupes en Abkhazie. Depuis plusieurs semaines les incidents se sont multipliés entre les Géorgiens et les Russes. Mais qui en a parlé ? Nos journaleux sont, une fois de plus, passés à côté…

Le 7 août l’artillerie Géorgienne a ouvert les hostilités pour rétablir le contrôle sur ce pays. Les Russes ont immédiatement répondu et l’escalade a lieu entre la Géorgie et la Russie. Beaucoup de civils tués…mais les informations en provenance du front sont, pour l’instant, peu lisibles.

Aux dernières nouvelles la Géorgie (le pot de terre dans l’affaire) s’est retirée d’Ossétie du Sud et demande à la Russie de cesser les combats. Il semblerait que les Russes ne désirent pas lâcher le morceau ce qui a entrainé, de la part des USA, une mise en garde musclée à la Russie en la prévenant que leurs relations seraient sévèrement et durablement affectées si Moscou continuait une "escalade disproportionnée et dangereuse" en Ossétie du Sud. Ils ont aussi prévenu qu’ils considéraient comme un "test" la réponse russe à un retrait annoncé par la Géorgie d’Ossétie du Sud. Les Russes, qui ont mis en place un blocus maritime contre la Géorgie continuent, à l’heure actuelle, à pousser leur avantage.

Les Russes sont également passés à l’offensive à l’ouest de la Géorgie, en Abkhazie.

Tout est réuni pour un conflit important…et un nouveau bras de fer entre est ouest. BUSH face à POUTINE…il faut reconnaître que ça fait froid dans le dos !

Géronte d’Allauch

Ségolène : Thuram, c’est un sage….

ThuramNotre impayable Ségolène fait les yeux doux à Lilian. Je vous livre quelques belles phrases relevées dans une interview de la donzelle parue dans le JDD.

« Quand j’ai entendu Lilian Thuram annoncer la fin de sa carrière, j’ai pensé affectueusement à lui. Ce ne doit pas être facile à vivre. […] C’est aussi un sage qui a toujours tenu à mettre en avant un certain nombre de valeurs humaines. Un homme solide et courageux qui n’a pas hésité à s’élever contre les propos scandaleux de Nicolas Sarkozy, son « Kärcher » et autres « racailles » qui ont fait tant de mal aux habitants des quartiers. Il est intervenu avec ses tripes et sa propre histoire.

Ses prises de position contre le racisme et la violence ont fait beaucoup de bien. On se souvient qu’il s’est insurgé, à juste titre, contre le discours méprisant sur l’Afrique que Sarkozy avait prononcé à Dakar l’an dernier.
C’était courageux quand on connaît les pressions que subissent les personnalités qui s’engagent contre le pouvoir en place. On lui a fait payer, à lui et à son entourage. Son potentiel intellectuel et moral en fait une personnalité qui va continuer à apporter beaucoup à la France.

Dense et entier, Lilian est un homme qui a, en plus, énormément d’humour. […] Je l’avais rencontré pendant la campagne présidentielle. Il me soutenait sur des valeurs plutôt que sur une liste. Je vais l’inviter en tant que grand témoin au Rassemblement de la fraternité que j’organise au Zénith à Paris le 27 septembre. »

Elle est vraiment magnifique, Marie Ségolène. Elle ne sait plus que faire pour récupérer le terrain perdu. Elle va jusqu’à organiser un ‘ Rassemblement de la Fraternité ‘. Je suis certain qu’elle va y inviter un ou deux tibétains…

Nous allons encore vivre de grands moments avec elle.

Géronte d’Allauch

LA REAL POLITIQUE D’APRES SARKO…

Après nous avoir joué l’air de "ira/ira pas", bien entendu il y est allé alors même que rien de ce qu’il avait exigé pour qu’il y aille n’a été mis en place par les Chinois.

Hébergé avec sa mère et son fils dans une suite de plus de 800 m2 de l’hôtel SOFITEL WANDA (9300 euros la nuit) il va rencontrer le président HU JITAO certainement pour lui faire la leçon sur le respect des droits de l’homme. Et l’immense HU JITAO va écouter avec condescendance le minuscule vermicelle Français qui vient se tortiller à ses pieds.

Il y a quelques temps l’ambassadeur de Chine à PARIS avait promis "des conséquences graves" en cas de rencontre entre le chef de l’état et le Dalaï Lama. SARKO avait fait les gros yeux en lâchant quelques phrases définitives du style : "Il y a des choses que la Chine ne doit pas dire" ou "Ce n’est pas à la Chine de fixer mon agenda". L’ambassadeur avait même été convoqué à l’Elysée. Il s’était d’ailleurs permis de répéter, à la sortie du palais, le même avertissement.

Hé bien vous le croirez ou non, SARKO ne va pas rencontrer le Dalai Lama, soit disant en accord avec lui, pour ne pas provoquer les Chinois pendant les JO ! Remarquez que le chef spirituel ne perdra pas au change puisque c’est Carla qui va aller, le 22 août, à une cérémonie religieuse à laquelle assistera le Dalai Lama.

Il ne faut pas se tromper. Les Chinois ont mis en marche la machine à baffes comme tendrait à le prouver l’article de l’AFP d’aujourd’hui reproduit ci-dessous :

JO- NATATION : Alain Bernard a subi un contrôle antidopage "assez lamentable"’

Il y a 1 jour

PEKIN (AFP) — Le détenteur du record du monde du 100 m nage libre, le Français Alain Bernard, a subi un contrôle antidopage, le deuxième en trois jours pour lui et Laure Manaudou, qu’il a qualifié d’"assez lamentable", mercredi lors du point presse de l’équipe de France aux jeux Olympiques.

"On a eu un contrôle antidopage dès notre arrivée. Comme par hasard, ils nous ont choisis… tirés au sort, Laure et moi, alors qu’on a été contrôlés deux jours auparavant à Dalian. On a eu une prise de sang et une analyse d’urine. Ca a été assez lamentable parce que ça a duré 1h40 alors qu’on était que trois", a raconté Bernard.

Lundi soir à la piscine olympique, Bernard, Manaudou et le Sud-Coréen Park Tae-hwan ont subi un contrôle sanguin et urinaire.

L’entraîneur de Bernard, Denis Auguin, a été quelque peu agacé par le manque d’organisation dans les procédures alors qu’on leur avait annoncé deux contrôles au même moment, au Village olympique et à la piscine.

"On ne sait pas si on peut partir, pas partir. C’est le +bordel+", a expliqué Auguin, qui n’a pas apprécié la manière dont les deux leaders de la natation française ont été contrôlés.

"Je ne vais pas vous raconter les détails mais la façon dont ils ont été piqués… Ils lui (Bernard) ont piqué trois fois la même veine, en ressortant l’aiguille, en recommençant parce qu’elle a raté la veine. C’est pas très grave, c’est passé mais il ne faut pas qu’ils nous le fassent tous les 2 jours. Au bout d’un moment, on va s’énerver, sans doute", a regretté l’entraîneur qui appelle à davantage de respect.

"Ce n’est pas un souci les contrôles mais que ce soit bien organisé dans le respect des athlètes", a demandé Auguin.

Nous sommes vraiment des tigres de papier…

Géronte d’Allauch