La Chine a la conquête de l’ espace: bienvenue dans les sixties

Regardez la photo ci-dessous:

Edward_white Vous l’ avez reconnu ? Eh non, ce n ‘est pas Zhai Zigang dont nos médias nous rebattent les oreilles depuis quelques jours en saluant " l’ exploit " de la technologie chinoise, mais Edward White, le 03 juin 1965 lors de la mission Gemini 4 ! Encore n’ était-il pas le premier à sortir dans l’espace, précédé qu’ il a été par Alexeî Leonov, un russe qui sortit de la capsule Voskhod 2 le 18 mars de la même année. Les chinois ont donc accompli un exploit réalisé il y a … 43 ans !

C’ est un peu comme s’ ils nous annonçaient la création d’ un train à grande vitesse: on se foutrait de leur gueule ! Alors que là non. Tout le monde s’ enthousiasme, dans la foulée des compliments proférés lors des jeux olympiques. Le lobby chinois est décidément tout puissant.

Une dernière image que je trouve marrante, surtout en noir et blanc:

Shenzhou_7 Ne sont-ils pas mignons, sur leur petite chaise (en promo au Carrouf de Shangai), devant leur mauvaise capsule en fer-blanc ?

Pour l’ espace, comme pour les droits de l’ homme, la Chine a 50 ans de retard !

lenonce

Avec Mc CAIN, c’est du Palin béni……

Mc CAIN, tout jeune candidat à la présidence du monde, a eu la riche idée de s’adjoindre une drôle de bonne femme, Sarah PALIN.

Sortie de nulle part, elle est devenue, en peu de temps, celle dont toute l’Amérique parle. Et ce n’est pas fini. Il y a peu, une vidéo est ressortie sur la toile montrant Sarah PALIN en train de se faire exorciser par un prêcheur exorciste, Thomas MUTHEE. Cette vidéo n’est pas si ancienne puisqu’elle date de 2005.

Nul doute qu’avec une jobastre pareille l’Amérique (et le monde) risque de repartir pour de nouvelles aventures d’autant que, si le vieux Mc CAIN passe l’arme à gauche, c’est PALIN qui s’y colle…

Parfois, avec les Américains, le pire n’est jamais certain !

Géronte d’Allauch

Quand l’ écureuil vous le met jusqu’ aux noisettes

Dans la tourmente financière actuelle, on entend régulièrement les cocoricoteurs forcenés brailler que le sérieux des banques françaises nous met à l’ abri de ce genre de problèmes. Ci-dessous deux preuves du contraire.

Dans les années 2001-2002, la Caisse d’ Epargne a fourgué des FCP joliment appelés Doubl’O Monde. La publicité de la CE promettait le doublement du capital, lui-même garanti, en 6 ans, la valeur du fonds étant basée sur la côte de 12 valeurs, fleurons supposés de la bourse. Au bout des 6 ans, le doublement du capital est acquis, à moins que, et là réside l’ arnaque, une seule des actions ait baissé de 40 %.

A terme, aucun des 6 fonds de ce type n’ a atteint son objectif ! Les épargnants floués ont récupéré leur capital, mais amputé des droits d’entrée et des frais de gestion annuels. Ils ont aussi appris que leur argent n’ était nullement investi dans les " fleurons de la bourse ", dont les côtes ne servaient qu’ à calculer la valeur liquidative. Pire, en creusant bien, ils ont constaté que certaines de ces actions baissaient de 40 % dans les semaines précédant l’ échéance, pour mystérieusement remonter après ! 200 000 personnes ont ainsi été grugées ! Voir ici le site du collectif Lagardère, créé pour tenter d’ obtenir réparation.

Autre exemple. Un mien ami, détenteur d’ un compte chez Natixis, banque issue du rapprochement entre la Caisse d’ Epargne (toujours elle) et la Banque Populaire, a reçu il y a quelques jours un coup de fil de son banquier qui, ayant constaté qu’ il avait quelques picaillons sur son compte, se proposait de lui emprunter cet argent contre versement d’ intérêts, en précisant : " Ne vous inquiétez pas, vous ne risquez rien !". Bien sûr, pourquoi s’ inquiéter quand votre banquier racle les fonds de tiroir comme un clodo cherchant un dernier cent dans son fond de culotte troué ! Le 18 janvier, l’action Natixis valait 13.36 euros, elle vaut aujourd’hui 2.68 euros. Pourquoi s’ inquiéter en effet …

Continuons de donner des leçons: en cela nous sommes imbattables !

lenonce

La grande fatigue de l’existence….

"La grande fatigue de l’existence n’est peut-être en somme que cet énorme mal qu’on se donne pour demeurer vingt ans, quarante ans, davantage, raisonnable, pour ne pas être simplement, profondément soi-même, c’est à dire immonde, atroce, absurde. Cauchemar d’avoir toujours comme un petit idéal universel, surhomme du matin au soir, le sous-homme claudicant qu’on nous a donné."

Louis Ferdinand CELINE (voyage au bout de la nuit)

Darcos et le bilinguisme: il y a du boulot !

Xavier Darcos, ministre de l’ Education Nationale de la France, ce grand pays tourné vers l’ avenir, peut compter sur le soutien indéfectible de ses régions pour la promotion du bilinguisme. Seulement, ce terme n’ a peut-être pas la même signification pour tous les " français ".

Voici une vidéo, trouvée sur Youtube, montrant l’ émoi et la mobilisation de parents, d’ élus et d’ associatifs, qui protestent contre l’ insuffisance de moyens mis en place par le ministère pour l’ enseignement du breton.

Observez cette belle brochette d’ abrutis pénétrés de leur propre importance et du rôle majeur qu’ ils ont à jouer, parler de bilinguisme au sujet de ce qui est, au mieux, un idiome régional. Le barbu, avec sa gestuelle grotesque est très drôle, et ils ont même un rebondi conseiller régional chargé de la " politique linguistique ". La déconnante de l’ être humain est décidément sans limite !

Un seul de ces personnages s’ est-il projeté dans l’ avenir de leurs enfants qui mentionneront avec fierté à la rédaction de leur cv: " breton: lu, écrit, parlé ", ce qui fera pisser de rire le recruteur. A l’ heure où l’ avenir de nos enfants est bien plus à l’ étranger qu’ en France, leur faire apprendre le breton, ou le basque, ou le provençal, ou le corse est un crime.

Ils veulent la création de postes: ils n’ ont qu’ à payer les professeurs eux-mêmes, comme quand on veut faire faire du tennis ou du macramé à nos gamins. C’ est l’ Education Nationale, pas Régionale, merde !

" Ils ont des chapeaux ronds,

Vive la Bretagne,

Et ta langue de con,

Mets-la toi dans l’ oignon ! "

lenonce

PS: un mien ami, de retour de vacances estivales en Bretagne, m’ a dit avoir compris ce que voulait dire BZH:

" Bienvenue en Zone Humide " !

Polichinelle nous prend pour des guignols…

RaffarinRAFFARIN veut nous faire croire, à travers quelques déclarations solennelles, que le Sénat est une institution essentielle à la République et que s’il est élu à sa tête il va le transformer tellement que"….dans les turbulences à venir d’une Europe bousculée par les ruptures aux États-Unis et l’explosion asiatique, le Sénat peut être le lieu d’une vision à la fois prospective et de sang-froid…" rien de moins !

Et c’est là où il nous prend vraiment pour des jambons.

Un petit livre vient de sortir. Il a pour titre " Le Sénat, enquête sur les super-privilégiés de la République". On y apprend que la Palais du Luxembourg a une trésorerie de 300 à 400 millions d’euros. Cette trésorerie échappe complètement à la Cour de comptes et dégage un nombre impressionnant de super-privilèges.

Quelques exemples. Un sénateur touche 11.540 € d’indemnités dont la moitié n’est pas imposable. Il a, de plus, une enveloppe de 6.984 € pour payer ses collaborateurs. Viennent s’y rajouter une prime informatique (?) de 1.000 €, une voiture de fonction, des primes de nuit (il faut savoir qu’au Sénat la nuit commence à 19h05 !) et s’il est adepte du Whisky (ce qui semble être le cas de beaucoup de Sénateurs) il ne le paye que…50 centimes.

Christian Poncelet (80 ans), actuel président de l’honorable institution, va s’offrir une belle retraite. Aux 6.000 € de rente mensuelle, vont se rajouter une 607 avec chauffeur et un appartement de 200 m2 qu’il gardera à vie. Et si vous vous étonnez que cet appartement ne comporte pas de balcon….c’est que la chienne de "Ponpon"  ayant le vertige, il n’en a pas voulu !

Alors il est bien sympa, polichinelle, mais qu’il arrête de nous faire croire qu’il veut se poste pour faire avancer la France. C’est tout simplement du carriérisme comme n’importe quel salarié de la France d’en bas.

Par contre notre ministre du budget, actuellement en chasse de niches fiscales, devrait s’intéresser à la chose. Il y a des économies à faire…sur les dépenses de l’état.

Géronte d’Allauch

TAPIE remercie les contribuables Français !

180pxthe_gesture02_2Il devrait rester à Nanar, suite à cette pitoyable comédie de l’arbitrage, quelques 50 millions d’euros.

Pour remercier le contribuable Français, il est en train de négocier un permis de résident en Suisse dans le canton de Vaud.

Il serait même en train de vendre son hôtel particulier (qu’il avait conservé, bien que ruiné !)…et il est sur le coup d’une splendide villa, en Suisse, pour la bagatelle de 12 millions d’euros.

Comment on dit "se faire baiser" en Helvète ?

Géronte d’Allauch