Accueil » Actualité » Où l’ on reparle de Marc Blondel

Où l’ on reparle de Marc Blondel

Suite à la venue en France du pape Benoit XVI, quelques voix se sont élevées pour dire à quel point la laîcité était menacée en France. Dimanche matin sur France Inter, et, chose amusante, avant la messe, j’ ai entendu un collectif d’ organisations parfaitement inconnues du grand public anonner de bien médiocres déclarations. La dernière organisation, la Fédération nationale de la libre pensée, m’ a fait tendre l’ oreille quand j’ ai entendu le nom de son président: Marc Blondel !

Marc_blondelVous vous souvenez de Blondel, ce personnage parfaitement infect, imbu de sa personne, ses gros cigares et son train de vie de pédégé, qui s’ est gobergé pendant des années aux frais de FO, donc sur notre dos, eh bien il est libre penseur dites donc !

Celui qui, pendant 10 ans, a fait payer son chauffeur par la ville de Paris, celui qui a été condamné en 2001 par les prud’hommes de Paris sur plainte de son ex-chauffeur, donne des leçons de pensée. Vous avez la colique ? Pas encore. Alors on continue.

Je me souviens de lui, il y a bien longtemps (peut-être 20 ans), lors d’un débat sur les retraites (déjà) qui l’ opposait au numéro 2 de ce qui devait être, à l’ époque, le CNPF. Ce dernier avait proposé que les salariés participent volontairement à leur retraite, par un système de capitalisation, et pris l’ exemple des fonctionnaires pour qui cela existait déjà, et de citer le nom de " Préfon ". Blondel avait bondi de son siège en vociférant, je cite: " Je vous interdis de parler de la Préfon ! ". La phrase est exacte au mot près, tant sa violence m’ avait surpris. Les journalistes présents avaient piqué du nez, et le gugusse du patronat ( aidez-moi: c’ était un blondinet joufflu ?) s’ était écrasé comme une merde.

Et voilà que je tombe sur le site de Sauvegarde retraites, où on apprend que notre gras goret n’ est pas contre l’ épargne salariale puisqu’ il bénéficie depuis 10 ans d’ un contrat de ce type (lisez attentivement dans quelles conditions). La malhonnêteté est sans bornes, et le ridicule ne tue plus … La prochaine fois que vous rencontrez Marc Blondel, crachez-lui sur les pieds: je viendrais vous soutenir à l’audience !

lenonce

Voici deux contributions importantes de fidèles lecteurs, qui méritent d’ être citées:

Le Nain : Le blondinet joufflu devait être le vice- président du CNPF, Denis Kessler, qui n’avait pourtant pas la langue dans sa poche.

Grincheux grave: Après avoir été libre dépenseur chez FO, le voilà devenu libre penseur. Il n’a perdu qu’un dé en route, ainsi que ses grosses lunettes. 

5 réflexions sur “Où l’ on reparle de Marc Blondel

  1. Le blondinet joufflu devait être le vice- président du CNPF, Denis Kessler, qui n’avait pourtant pas la langue dans sa poche.
    Le fumeur de cigare avait inspiré un de ses plus beaux titres à Baverez dans une de ses chroniques du Point en parlant de Chirac: Debout devant Bush, couché devant Blondel.

  2. Il ne faudra pas oublier d’aller cracher sur la tombe de ces aigrefins de la pensée et, leur mémoire tombant en exécration, jeter au visage confit de leurs fidèles incontinents les coquecigrues dont ils les ont abreuvé.
    Dans les régimes démocratiques le porc porte la cravate ; ça nous change du sabre et du goupillon.

  3. Félicitations Le Nain, vous gagnez une médaille de Benoit XVI !
    C’était effectivement Denis Kessler, et il en était bien restait muet.
    lenonce

  4. Effectivement, ce goret de Blondel a fait une réapparition non pas à Lourdes mais dimanche 14 dans l’émission de Serge Moati sur FR5 : toujours la même véhémence partisane. Après avoir été libre dépenseur chez FO, le voilà devenu libre penseur. Il n’a perdu qu’un dé en route, ainsi que ses grosses lunettes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s