Accueil » Uncategorized » S.O.S PS HS ?

S.O.S PS HS ?

Le péesse, déjà bien malade, va certainement tomber entre les mains de ROYAL.

L’illuminée de Poitou-Charentes rêve d’un nouveau front populaire. Elle l’a dit hier soir, quasiment en extase, en rajoutant "nous finirons bien par nous aimer"…mais en fait, la fine mouche ne s’adressait pas à la salle (qui la rejette à plus de 70%) mais aux militants qui vont certainement voter pour elle car ils l’ont adorée lors de la présidentielle !

Dans le parti, branle bas de combat. Le TSS (tout sauf ségo) a animé la nuit à tel point que SEGO s’est même retirée. Delanoë jette l’éponge et la bouffie de Lille vient d’annoncer qu’elle était également candidate…pour sauver le parti !

Il reste donc en lice : ROYAL, AUBRY et HAMON.

Quand on sait que J.N GUERINI, qui se rallie toujours aux futurs gagnants, s’est allié à Ségolène, inutile de faire appel à la SOFRES pour connaitre le résultat final.

Le scénario catastrophe serait tout de même qu’aux prochaines présidentielles le peuple, qui n’en est pas à une connerie prés, écoeuré de la gestion de SARKO, jette son dévolue sur Marie Ségolène. C’est un scénario tout à fait plausible d’autant que l’élection d’Obama, aux USA, peut donner des ailes à certains.

Géronte d’Allauch

4 réflexions sur “S.O.S PS HS ?

  1. Et si ce pays ne pouvait plus prétendre à autre chose ?
    Aujourd’hui les compétences s’exilent dès qu’elles en ont l’occasion et l’attrait de la France se résume à celui d’un gigantesque parc d’attraction paysagé pour touristes. Quelques millions de fonctionnaires gardent le troupeau de contribuables entre deux élections tandis qu’un infra-monde encapuchonné se voit servir la soupe par des franconnards aux prétentions intellectuelles et aux aspirations d’écrans plats.
    La force de nos votes changera-t-elle la situation ? J’avoue une certaine impatience actuellement puisque j’entends cela depuis plus de 20 ans. Les seules décisions politiques ou réformes sociétales que je vois défiler depuis giscard n’ont d’autres objectifs que de se rallier une « clientèle » électorale en vue des échéances suivantes.
    Certes, nous sommes les heureux bénéficiaires de la liberté d’expression, de la sécu, des vins de bourgogne et de la calanque de figueroles. Toutefois, je me prends à douter qu’il y ait un lien entre ses « bienfaits » et la profession de foi de nos politiques de tous bords. Voire, et si les qualités et avantages de ce pays ne précédaient la chienlit des gouvernances successives, motivant justemment cette dernière à se développer.
    A-t-on déjà vu un parasite revendiquer la paternité de l’organisme qui l’abrite malgré lui ? Mais une chose est sûre, le parasitisme ne se developpe que dans un tissu « généreux ».
    Madame Soleil m’expliquait très justement que si il est possible que sarko donne à droite et ségo à gauche, il est cependant certain que la classe moyenne qui se trouve entre les deux ne recevra jamais rien, hormis l’avis de paiement de ses aimables contributions.
    A tous ceux qui imagineraient me demander de proposer une solution, je tiens à leur disposition quelques références d’alcools forts ou de vignobles noyés sous les pesticides dont il conviendra d’augmenter progressivement la dose, afin de vous rendre aussi imperméable au pessimisme que l’état de votre foie à la perspective d’atteindre l’âge de la retraite.
    God save my bollocks.

  2. Madame Lune fait une autre prédiction : tous alliés contre Ségo. Hamon joue le second d’Aubry (il est encore tout jeunot), dans quelque temps il prendra sa place (il a les dents longues). La politique c’est ça, on fait copain avec une personnalité un peu établie pour mieux lui tirer dans les pattes ; tuer le père, encore et toujours…

  3. Mais on s’en contrefiche, être gouverné par un socialiste de droite ou une socialiste de gauche, c’est toujours être gouverné par un socialiste qui vous impose, à grand coût de taxes ou d’amendes, ce qu’il croit être bon pour vous, même si vous n’êtes pas d’accord.
    Mais cela ne les empêchera pas, en bons socialistes qu’ils sont, de creuser le trou jusqu’à la banqueroute finale.
    Alors, pourquoi choisir entre la peste et le choléra, ils sont mortels tous les deux.
    Il vaut mieux aller cultiver son jardin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s