Accueil » Uncategorized » L’ amour du laid

L’ amour du laid

Une des caractéristiques de notre époque, quotidienne agression de nos sens, est le goût prononcé de l' Homo merdicus pour la laideur.
Dernier exemple en date, l' obligation de détenir, dans son véhicule et à un endroit accessible, un gilet de couleur vive, à revêtir en cas d'accident ou de panne.
D' ordinaire rebelle à toute contrainte concernant l' utilisation de son cher véhicule (non respect des signalisations, non utilisation des clignotants, mépris des autres, incivilités diverses, etc, etc,…) l' Homo merdicus découvrit avec le gilet jaune une source inépuisable d' inspiration qui  allait lui permettre de laisser libre cours à son incommensurable attrait pour le laid.
Gilet jaune Karl ne s' y était pas trompé, en apportant son concours à la campagne publicitaire, assez bien faite, il faut le reconnaître.
Depuis, et sans aucune obligation, le gilet est arboré tel est un élément décoratif dernier cri ou un accessoire vestimentaire trés tendance.
De nombreux automobilistes en habillent le siège passager, habillage allant d' ailleurs à l' encontre d' une utilisation rapide en cas de besoin !
Des joggeurs, des cyclistes du dimanche (vous savez, ceux qui roulent à quatre de front en faisant semblant de ne pas attendre les klaxons excédés de ceux qui ne partagent pas leur passion vélocypédique)des randonneurs, le portent avec fierté.
Cgt Observez bien une manifestation, un défilé, une occupation d' usine avant délocalisation (Ah ben oui, hein, on comprend pas, on nous a pas dit, à nous, quand on a négocié les 35 heures, les 18 jours de RTT et le 16 ème mois, qu' on serait plus rentables dans 5 ans, ben merde alors, salauds de patrons !), partout des gilets jaunes !
Enfin, partout des gilets jaunes, j' exagère. Il y en a des orangés, aussi. Si j' étais socialiste, je les utiliserais pour distinguer les deux camps.
Le beau, le bon et le vrai ne sont plus d' actualité, et Platon ne désigne plus qu' une mocheté à faible poitrine, incarnée en politique par Marielle Décharnez.
Triste époque …
lenonce

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s