Accueil » Uncategorized » La dictature des branleurs continue de s’imposer à tous.

La dictature des branleurs continue de s’imposer à tous.

INFO LA PROVENCE BLOGS. 5 12 2008

Une dizaine de lycées bloqués à Marseille, manif de la FIDL et UNL à midi

Selon la Fidl, une dizaine de lycées seraient bloqués ce matin, à 8h30, pour protester contre la réforme du lycée engagée par le ministère. Les groupes contestataires de Pagnol, Artaud, Montgrand, Saint-Exupéry, entre autres, maintiennent la pression, avec filtrage des accès par des containers. A 8h30, il n'était pas fait état encore d'interventions de CRS qui ont dispersé les manifestants au cours de ces derniers jours, parfois "avec violence" selon les organisations de lycéens. Le département semble gagné par le mouvement, à Cocteau (Miramas), les élèves avaient annoncé jeudi leur intention de bloquer.

Une centaine d'élèves du lycée Mistral d'Avignon ont occupé l'entrée de leur établissement ce matin. Au lycée Aubanel les élèves avaient choisi d'organiser un vote pour décider du blocage lundi de leur établissement.

Une manifestation aura lieu à midi devant l'Inspection académique. Les lycéens de l'UNL et de la FIDL entendent proposer en guise de sensibilisation des saynètes sur le thème de "la casse de l'école"

Cela fait plusieurs jours que quelques lycéens foutent le bordel à Marseille. Ils étaient entre 200 et 300 à défiler dans la ville ce vendredi, bloquant ainsi une partie de la ville au grand dam de plusieurs milliers de personnes qui essaient vainement de travailler.

Le lycée A.ARTAUD est bloqué depuis quelques jours (et jusqu'à mercredi prochain), par une poignée de lycéens branleurs interdisant ainsi l'accès à plus de 1000 élèves et professeurs. Bien entendu ils ont le soutien de quelques professeurs qui arrivent ainsi à bénéficier des avantages d'une grève (personne ne travaille) sans l'inconvénient de la retenue sur salaire. Ils jouent gagnant/gagnant, les connards…

….Ici des propos sur l'activité du syndicat Sud éducation, supprimés dans un premier temps suite aux menaces de ce même syndicat, et que vous retrouverez dans la note suivante….

Un mien ami me disait que les branleurs c'était comme les hémorroïdes…ils sortent souvent du corps enseignant !

On pourrait penser que ce type de blocus étant illégal, la police y mettrait rapidement bon ordre. Nous sommes sous le régime sécuritaire de Sarko ou pas ? Hé bien pas du tout. Les CRS viennent de temps en temps pour regarder si tout va bien et si les emmerdeurs…ne sont pas trop emmerdés par des gens qui seraient, à juste titre, agacés.

Voilà un reflet de notre société que l'on imagine ainsi tout a fait carénée pour passer sans trop de mal la tempête dans laquelle nous venons d'entrer. Pendant la crise, les manifestations continuent !

Hé merde.

Géronte d'Allauch

 

 

 

 

15 réflexions sur “La dictature des branleurs continue de s’imposer à tous.

  1. Sont drôles, les lycéens d’aujourd’hui ! De mon temps (il y a prescription, je peux le dire), ma seule préoccupation était de sécher les cours, pas par paresse, que nenni ! mais parce que je me situais aussi dans une catégorie de branleurs… Je n’avais de cesse de branler mon petit copain d’alors ! Autre temps, autres moeurs ! Je crois bien que malgré les années…

  2. @ diablotine. Même les branleurs (leuses) ne sont plus ce qu’ils (elles) étaient ! C’est à des signes comme celui ci que l’on voit qu’une société s’effondre.
    Alors, pour vous rappeler le bon vieux temps, et rien que pour vous, la chanson célèbre d’une époque où les branleurs (leuses) ne se moquaient pas du monde.
    ……………………………………………………………………………………
    Dans son boudoir la petite Charlotte
    Chaude du con faute d’avoir un vit
    Se masturbait avec une carotte
    Et jouissait sur le bord de son lit.
    Refrain :
    Branle, branle, branle Charlotte
    Branle, branle, ça fait du bien
    Branle, branle, branle Charlotte
    Branle, branle, jusqu’à demain.
    Ah! disait-elle dans le siècle où nous sommes
    Il faut savoir se passer des garçons,
    Moi pour ma part je me fous bien des hommes
    Avec ardeur je me branle le con.
    Refrain
    Alors sa main n’étant plus paresseuse
    Allait venait comme un petit ressort
    Et faisait jouir la petite vicieuse
    Aussi ce jeu lui plaisait-il bien fort.
    Refrain
    Mais ô malheur, ô fatale disgrâce
    Dans son bonheur elle fit un brusque saut
    Du contrecoup la carotte se casse
    Et dans le con il en reste un morceau.
    Refrain
    Un médecin praticien fort habile
    Fut appelé qui lui fit bien du mal
    Mais par malheur la carotte
    Indocile ne put sortir du conduit vaginal.
    Refrain
    Mesdemoiselles que le sort de Charlotte
    Puisse longtemps vous servir de leçon
    Ah croyez moi laissez là la carotte
    Préférez lui le vit d’un beau garçon
    Refrain
    Baise, Baise, Baise Charlotte
    Baise, Baise, ça fait du bien
    Baise, Baise, Baise Charlotte
    Baise, Baise, jusqu’à demain.

  3. D’une élégance à toute épreuve surtout en ce dimanche soir parisien froid et morose (crise oblige).
    Merci tonton géronte!!!

  4. Merci Géronte, pour l’intégralité des paroles de cette chanson qui fait partie de mon répertoire. J’ai tenté en vain de remplacer Charlotte par Diablotine mais n’ai pas trouvé l’quivalent de la carotte. Et cela me rappelle un incident dont je fus témoin à l’Hôtel-Dieu de MRS lors de ma première année d’études, mais il s’agissait là d’un homo !

  5. Mesdemoiselles que le sort de Diablotine
    Puisse longtemps vous servir de leçon
    Ah croyez moi laissez là l’aubergine
    Préférez lui le vit d’un beau garçon
    Voilà, c’est réparé. Et n’oubliez pas, chère Diablotine, que si la rime est riche, la richesse ne fait pas toujours le bonheur !

  6. Je te signale que je suis au lycée Artaud, et que ceux qui veullent rentré le peuvent !! Ecrire c’est bien, mais des afabulations ça l’est moins !

  7. Ouai moi aussi je suis à artaud et comme vous dites les ptites branleurs se battent pour leur avenir !!!!
    vous vous etes dépassés et vraiment dégueulasses de parler comme ça !
    Apres on dit que la jeunesse dérape mais avec des paroles comme celles là en exemples je me demande bien qui dérape le plus ?
    La liberté d’opinions : Ok mais bon si cest pour casser les jeunes cest stupide !
    Lisez un peu ce que Darcos est en train de faire a l’éducation et vous comprendrez pourquoi on « branle  » rien comme vous le dites si bien !

  8. @ Romain : Il faudrait que tu sois plus assidu, mon cher Romain. Cela te permettrait de faire moins de fautes d’orthographe. Je te laisse le soin de les découvrir !
    @ Garcin : Je suis à 100% (et je suis loin d’être seul) pour les aménagements que DARCOS veut faire au niveau de l’enseignement. Cela permettra, entre autres, à Romain d’être meilleur.
    Pour le blocage (filtrage) du lycée ARTAUD (et de beaucoup d’autres)je persiste. Il est inadmissible qu’une minorité d’agités emmerde les autres (souvent majoritaires mais silencieux) sous couvert de « on se bat pour votre avenir ». Le meilleur moyen de se battre pour son avenir est de travailler. Je sais, ça fait ringard mais ça a aussi fait ses preuves ! Allez, au boulot, mon cher Garcin…

  9. Je crois que ces « rescapés du déluge de la médiocrité » ont finalement raison. Quand tu vois leur niveau orthographique tu comprends avec eux qu’ils ne peuvent plus espérer qu’une place de tricard. Sauf fils à papa à la rebellion hormono-dépendante, ils ne peuvent espérer qu’enrayer la spirale descendante; une triste illusion certes mais qui procure un peu d’espoir quant à l’avenir : avoir une nouvelle « donne ».
    Le plus pathétique est qu’ils n’ont pas compris que même chez les progressistes et révolutionnaires, il y a un « prolétariat », je crois qu’ils prononcent « la base » ou « les militants », et une nomenklatura, ça se dit « secrétaire général » et « bureau politique », à laquelle ils ne sont pas près d’avoir accès.
    Il arrive que ces causes qui sentent la mouche verte se fournissent aussi en « jeunes gens conscients de leur avenir ». On ne peut pas être plus implicite.
    Finalement, ce monde est le meilleur possible : les cons le restent mais ont le choix de la couleur de leur maître et de la merde qu’ils sont condamnés à ingérer. Après le « marcher en rond », nous sommes dans le « penser en rond ».
    C’est pas beau la démocratie !

  10. Grossier et méprisant…Voila un Géronte aigri qui prétend savoir ce qu’est un bon prof (il y en a, même et surtout à gauche rassurez-vous) les insulte avec des grossièretés banales, et recopie des chansons paillardes gratinées et affligeantes!
    Pauvre France !

  11. @ hector : Je ne sais pas si je sais ce qu’est un bon professeur, mais, plus de 30 ans après, je me souviens encore de quelques professeurs qui étaient extraordinaires.
    Je ne sais certainement pas ce qu’est un bon professeur mais, ayant assez souvent l’occasion de recruter des jeunes, je sais dans quel état ils nous arrivent ! C’est pas joli, joli…y’a encore du travail, mon petit bonhomme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :