Accueil » Uncategorized » France Info ostensiblement contre la réforme DARCOS.

France Info ostensiblement contre la réforme DARCOS.

Tous les matins France Désinfo  assène ses vérités concernant l’état actuel de l’enseignement en France.  Bien entendu ce média est tout à fait hostile à la réforme DARCOS et il le démontre quotidiennement avec une partialité effarante sur une chaine de radio publique.

Ce matin cela portait sur le non remplacement de profs dans une bourgade perdue du nord de la France avec le début de la rubrique du style «  dans la ville de CHMUTTZ il vaut mieux que le professeur d’anglais soit en bonne santé car, s’il tombe malade, il n’est pas remplacé. » Il s’en suit une succession de syndiqués, de parents d’élèves, de lycéens particulièrement remontés contre la réforme qui viennent expliquer l’horreur dans laquelle nous tombons et surtout le manque de moyens.

Tous les matins c’est ainsi.

Pourquoi n’entendons nous pas l’autre version, pour ce qui concerne cette « scie » du manque de moyens, qui est que c’est en France où les dépenses d’éducation sont les plus élevées…et surtout que c’est également en France où les résultats (performance PISA) sont les plus médiocres.

Pourquoi n’entendons nous pas ces chiffres qui disent qu’en France il y a 1 prof pour 12 élèves (c’est mieux que la moyenne de l’OCDE). On est meilleur  que le Royaume Uni (14,1), que l’Allemagne (15,1) et que les Pays-Bas (16,2).

Pourquoi n’entendons nous pas un journaliste commenter ce fait avéré qui est que 8,5% des élèves de 15 ans savent à peine lire ? Une enquête internationale de 2006 a placé la France au 24e rang au niveau de la compréhension de l’écrit dans un programme conçu par l’OCDE.

Enfin il serait bon de rappeler que les enseignants en sont à 33 grèves en 8 ans, soit une grève tous les trois mois.

DARCOS a une bonne réforme. Il faut qu’il la mène à son terme. C’est vital pour notre avenir.

Et après la réforme de l'enseignement, celle des médias…!

 

 

 Géronte d'Allauch

 

4 réflexions sur “France Info ostensiblement contre la réforme DARCOS.

  1. Ah mon brave monsieur, c’est plus comme avant… De mon temps (je vous parle d’un temps que les moins de ?? ans ne peuvent pas connaître), quand on avait le certificat d’études, on savait au minimum lire – écrire – compter. On avait aussi acquis certaines notions comme le respect, le devoir… Puis vint le temps où il fallait le brevet « élémentaire » pour avoir une petite chance dans la vie ; autre nom, mais le niveau n’était pas beaucoup plus haut. Je suis de l’époque du baccalauréat, passeport indispensable pour faire un petit quelque chose dans la vie. Ah le bac ! époque bénie ! Ben oui, j’étais jeune ! Je croyais tout savoir, sur tout ! Passons… Les années passent, les ministres se suivent, les réformes succèdent aux réformes. Avec le bac, tu fais quoi aujourd’hui ? Rien… mais il faut reconnaître que le bac s’est vidé de son contenu, j’enrage quand je vois le faible niveau de culture des bacheliers. Ah ils savent tout de l’ordinateur, mais n’hésitent pas à répondre : « j’étais pas né » (on croirait une blaque, n’est-ce pas ?), quand on évoque certains faits essentiels de notre Histoire. Je connais une jeune femme (très proche familialement) à qui j’ai par pure curiosité demandé un jour ce qu’elle avait fait comme études. Elle avait un master de je ne sais quoi ! je n’en suis pas encore revenue ! Mais je m’étale, je m’étale… On ferait bien, nous les Français prétentieux, d’aller voir un peu chez nos voisins ce qui se fait au niveau éducation, à commencer par l’apprentissage des langues étrangères. Je m’arrête, je pourrais y passer la nuit ! Mais putain les jeunes, c’est l’avenir, non ? je sais, c’est d’un banal ce que je dis ! Et je n’ose même pas aborder le sujet des médias !!!

  2. Aujourd’hui, l’ensegnement ressemble à ceci:
    Un agriculteur vend un sac de pomme de terre pour 100€. Les frais de production s’élèvent à 80€ et le bénéfice est de 20€.
    Devoir: souligne les mots « pomme de terre » et discutes-en avec ton voisin.
    Pas étonnant, que les BAC+… ne trouvent pas de travail.

  3. Cela ressemble aux même doléances que celle sur l’enseignement allemand. Ils ont les même problèmes et les même soucis; médiocrités et lacunes de connaissance chez les éleves,une heure de cours necessite deux personnes adultes pour obtenir l’écoute et éviter le plus les manifestations de revoltes de la part des éleves (enlevé sa casquette nécessite un échange verbal de 10 minutes avant que l’enseignement peut commencer, 10 minutes qui sront perdu pour la matière à voir), fermetures de classes et d’écoles, manque de sécurité, un taux en hausse de la criminalité des éleves entre eux, même l’entretien des locaux est deficient (dans une écoles, le sol est lavé 3 fois par semaine et les table avec de la chance une fois par semaine, sinon 1 fois par mois). La seule différence est qu’en Allemagne, les enseignanst en tant que fonctionnaire n’ont pas le droit de faire la grèver. Ce droit de la grèver n’est possible que dans le secteur privé et seulement à un certain moment, endehors d ece cadre, la grève est illégale et est poursuivi comme une infraction et une peine d’emprisonnement est possible (pour le fonctionnaire perdra carrément son emploi).
    L’échec est mondial, pas seulement francais ou allemand.

  4. France Info= France un faux = France Intox.
    Toujours des nouvelles soigneusement orientées. Devrait être précédé de la mention: A consommer avec modération, nuit gravement à la santé(mentale).
    Pour le reste, les potaches révisent le bac. Plus il y a de grèves, plus les résultats sont bons.
    Ce qui prouve que désormais, il est totalement inutile de travailler pour avoir ce sésame. Mais il peut être utile de bosser pour ne pas se rétamer à la première année de fac, comme 50% des étudiants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s