Testeur de température pour bière

Une bière de qualité se doit d' être dégustée à température idéale (n'est-ce pas, Grincheux ?). Voici un modèle transportable de "testeur de température pour bière", d' une grande précision, mis au point par la prestigieuse Université d'Edinburgh. Démonstration:

– le testeur est introduit (délicatement) dans le (les) verre(s) à évaluer. Il doit y être maintenu au moins quinze secondes.

 Testeur pour bières 

– Le résultat est alors lisible directement sur le testeur:

Testeur pour bières 2 

c'est la bière de gauche qui est à la bonne température: cqfd !

Bonne dégustation,

lenonce

Ils étaient tous là…

Il y en avait, aujourd’hui, du manifestant. Du beau, du rougeaud, de l’hirsute, du gueulard, de l’hargneux, du teigneux…bref, nos manifestants bien de chez nous que la terre entière nous envie…mais qui sont, malheureusement, inexportables !

En tête la CGT qui n’apprécie pas d’être de plus en plus doublée par des gauchistes incontrôlables…et qui rejoint ainsi, sur le sujet, l’une des préoccupations du gouvernement qui craint de voir l’actuel syndicalisme français fossilisé (le taux de syndiqués en France tourne autour de 8% ne l’oublions pas) être remplacé petit à petit par des groupuscules gauchistes totalement impossibles à gérer.

Bernard THIBAULT a donc réussi son pari…en foutant un bordel absolu dans le pays. Le coût de cette journée est tout de même estimé à près de 400 millions d’euros…une paille, me direz vous, surtout en période de crise !

LENONCE décerne d’ailleurs le prix « faux-cul » au camarade Bernard qui, une main sur le coeur, dit qu’il est inacceptable que des salariés, qui n’ont rien à voir avec les origines de la crise, supportent les conséquences de celle-ci. Il faut quand même l’entendre lui qui, quotidiennement, fait bloquer des millions de français…qui n’ont rien à voir avec les problèmes qui sont à l’origine des divers mouvements de grève !

Il est également intéressant de noter le virage à gauche que la bouffie de Lille fait prendre au parti socialiste. Le PS a défilé à côté de tous les syndicats et elle s’est postée, à Paris, en un endroit où elle pensait pouvoir serrer les mains de tous les leaders syndicaux. Il manquait tout de même notre Ségolène qui est au forum social de Belem (Brésil). Elle a tout de même lâché qu’il était nécessaire que le mouvement social « prenne la rue » pour protester contre « les dirigeants, les grandes banques » qui « ont mis le système dans le mur ». Même à l’étranger, elle continue a sortir de belles ‘ségolénades’…

Dure journée donc pour celui qui doit aller gagner de quoi payer ses impôts pour que la France puisse conserver son « servicepublicàlafrançaise »…mais je rassure tous les grévistes qui nous lisent…j’ai réussi à travailler aujourd’hui et j’ai donc bien gagné mes impôts..ainsi leurs subventions seront assurées.

Géronte d’Allauch

Dalle d’ égout

Vu hier soir au grand journal de Canal:

Yann Barthés, (qui possède un sens aigu de l'observation et dont les rubriques sont souvent de grande qualité) interroge diverses personnalités au sujet de l' anniversaire de Nicolas Sarkozy, ce mercredi 28 janvier.

Beatrice-dalle Réponse de Béatrice Dalle: " Je lui dis rien moi, je lui parle pas ! Ah si, nique sa mère, Sarkozy ". Où l' on notera que mâcher quelques temps du Joey Starr laisse des séquelles et donne mauvaise haleine… C'est peut-être sa seule excuse.

Je ne comprendrais jamais pourquoi, dans ce pays, on s'obstine à donner la parole à des épaves de cet acabit, et ensuite diffuser des propos minables et insultants envers le chef de l'état ? Qui est intéressé par l'avis d' une demi-mondaine sans talent, condamnée pour vol de bijoux, condamnée pour détention de stupéfiants et dont la vulgarité sourd par tous les pores de la peau ? 

Béatrice Dalle a une grande bouche. D'égout.

lenonce

Le passé de Désir

Harlem desir Un qu'on voit de plus en plus en ce moment, c'est Harlem Désir. Regardez comme il a l'air sérieux, le nouveau chargé de la coordination au péesse: la calvitie soignée, les lunettes d'intellectuel, le sourire charmeur, la cravetouse bleu ciel, il en a fait du chemin depuis la fondation de sos racisme, et pas qu' au niveau look ! On lui confierait volontiers les clés de la boutique, et sans barguigner, pas vrai ?

Je l'écoutais hier soir, fustiger la politique de Sarkozy et de son gouvernement, le sourcil froncé, plein de morgue et d'assurance. Exactement comme son copain Dray, l'incorruptible. Ce genre de personnage me soulève le coeur. Harlem Désir fait partie de ces hommes politiques qui n'ont jamais travaillé de leur vie. Ils vivent dans notre République comme des charançons dans un paquet de riz oublié.Titulaire d'une licence de philosophie, comme tant d'autres fumistes qui ne savent quoi faire une fois qu' on leur a donné le bac, il a suivi la voie royale: UNEF-ID, création de sos-racisme, péesse et député européen, le pactole pour un bon-à-rien sans métier.

C'est bien joli la politique, mais notre homme a aussi des prétentions au niveau du train de vie. Dans les années 80, on le croisait quelquefois dans de prestigieuses stations de ski. Un mien ami, qui lit ces colonnes, m' avait d' ailleurs narré une anecdote savoureuse. Mais le luxe coûte cher…(pas vrai Juju ?) Alors il va tremper la main dans le pot de confiture, et en 1998, il est condamné à 18 mois de prison avec sursis et 30.000 francs d'amende pour emploi fictif. Il me semble que sa compagne avait, elle aussi, connu quelques démêlées judiciaires. Source wikipedia

Et c' est ce genre d' individu qui se permet de donner des leçons sur l' utilisation des fonds publics: un comble !

lenonce 

 

Avec des amis comme ça, on a pas besoin d’ennemis !

Photo_1229547206896-1-0

C'est ce que doit penser Martine AUBRY après les déclarations fracassantes de Malek BOUTIH sur son plan de relance.

Le gentil garçon (qui aurait été approché, il y a peu, par l'équipe de SARKO) est tout de même membre du bureau national du PS. Bon, d'accord, il est également soutien (et donc  souteneur dans la définition initiale du mot) de notre Ségolène internationale.

Le gentil membre du PS a tout simplement dit que le contre-plan de relance de Martine constitue une "régression" qui risque de "coûter cher" au PS et "d'hypothéquer ses chances pour les échéances à venir".

Il accuse la première secrétaire de "remonter le temps". Il précise que "son contre-plan est une régression, il reprend des recettes usées"…Il rajoute, entre autres gentillesses, que ce plan "réitère une erreur grossière : il ne s'occupe pas des gens qui travaillent", il prône "l'éternel retour à l'assistanat sans toucher à la question centrale : une meilleure répartition des richesses". La messe est dite…et bien dite !

On vient d'apprendre que la mère AUBRY (en représaille ?), avait demandé de mettre Ségolène au régime sec. Les soutiens financiers lui sont donc coupés…ce dont elle doit bien se moquer dans la mesure ou le milliardaire rose, Pierre Bergé, est son principal sponsor.

La guerre des roses prend une tournure intéressante…

Géronte d'Allauch

Mais à quel syndicat est inscrit Olivier le facteur ?

D633e5ce-e71b-11dd-ada9-695b1a1cb82c

Je suis certain que vous avez deviné…à SUD (branche PTT), bien entendu. Le syndicat qui a défrayé la chronique ces derniers temps et qui a même eu l'honneur d'être cité par le président de la République lui même !

Du coup, notre Olivier national a été convoqué à la police avec deux de ses camarades de SUD-PTT pour répondre d'une bousculade dans un centre de tri et d'une plainte déposée par le directeur du centre pour «violences volontaires aggravées en réunion».

Bien entendu notre gentil facteur parle de 'dénonciation calomnieuse'. Ce qui est certainement vrai car, personnellement, je ne vois pas ce syndicat avoir des actions violentes. L'accueil récent du président de la république par les syndiqués de SUD-éducation a bien démontré que la violence était du côté des forces de l'ordre. Devant le commissariat une centaine de postiers et de syndicalistes s'étaient rassemblés pour manifester, dans le plus grand calme, leur soutien aux trois postiers.

SUD est donc LE syndicat dont on parle aujourd'hui. Comme quoi LENONCE a été précurseur en lui consacrant, il y a déjà quelques temps, un article remarqué…et puis un syndicat (là je parle de SUD éducation) qui propose, sur son site, des stages anti-hiérarchie (à la bourse du travail à Paris) organisés, entre autres, par le Collectif anti-hiérarchie, est un syndicat qui mérite toute notre attention, voire notre plus grand respect.

Géronte d'Allauch