Accueil » Humour » Testeur de température pour bière

Testeur de température pour bière

Une bière de qualité se doit d' être dégustée à température idéale (n'est-ce pas, Grincheux ?). Voici un modèle transportable de "testeur de température pour bière", d' une grande précision, mis au point par la prestigieuse Université d'Edinburgh. Démonstration:

– le testeur est introduit (délicatement) dans le (les) verre(s) à évaluer. Il doit y être maintenu au moins quinze secondes.

 Testeur pour bières 

– Le résultat est alors lisible directement sur le testeur:

Testeur pour bières 2 

c'est la bière de gauche qui est à la bonne température: cqfd !

Bonne dégustation,

lenonce

11 réflexions sur “Testeur de température pour bière

  1. Il faut prendre au sérieux la question de la température de la bière, en effet. Les dispositifs de bière pression en France ont quasiment tous le même défaut : peu-être un ou deux degrés trop froids. Cela suffit pour dégrader la dégistation. J’ignore d’où cela provient et si la température est réglable. Si vous demandez « ein Bier, bitte » en Allemagne vous constaterez vite que la mousse est abondante au tirage, que ce dernier se fait lentement, par courtes étapes (le serveur a pour cette raison un ou deux verres en cours de remplissage déjà avant qu’ils ne soient commandés, afin de raccourcir le délai de livraison) pour la raison que la température est légèrement supérieure à celle qui prévaut en France, avec pour conséquence un goût supérieur.
    Alors, pourquoi les débitants français privent-ils leurs clients d’une bière meilleure sans que cela leur coût un centime ni un effort ? Mystère.
    Les béotiens en matière houblonneuse diront sans doute que pour avoir la temparature idéale dont le parle il suffit d’attendre 3 minutes que la bière se réchauffe dans le verre. Faites l’expérience suivante : placez une cannette au frigo à l’endroit le plus froid. Ouvrez, versez, observez : presque pas de mousse, on dit que la bière a été « cassée » par le froid. Inutile d’attendre le réchauffement : rien ne va s’améliorer, c’est foutu poiur celle-ci, déversez-la dans l’évier et servez-vous en une autre qui a été conservée à plus de 7°. Il faut mieux une bière à 7°+3 soit 10°, qu’une bière à 7°-3 soit 4°, c’est le jour et la nuit.

  2. J’espère que, par ailleurs, elle n’est pas « allaitante », la blonde plantureuse. Sinon, gare au mélange lait + bière ! Un nouveau cocktail qu’il faudrait baptiser : milk beer ? mouslait ? Grumbler’s velvet ? beer and cloud ?

  3. La bière allemande est connu pour sa mouse et son goût, la francaise a peu de mousse et l’anglaisse apparemment pas du tout. il existe une francaise qui est excellente et brassée en Alsace (avec une belle couronne de mousse et qui se marie bien avec le chaumes), mais difficielemnt à trouver dans les commerces.
    Mais comme dit la loi: à consommer avec prudence! sinon adieu le permis de conduire.
    Bonne soirée

  4. Vous connaissez tous plus ou moins ma situation, tant géographique que professionnelle, aussi pour résumer j’ai bien un testeur, voir même plusieurs, mais hélas point de Fischer à tester !…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s