Accueil » Actualité » Les Guadeloupéens commencent à nous les briser…

Les Guadeloupéens commencent à nous les briser…

9dbb7cd


Déjà sous perfusion de subventions françaises, la Guadeloupe commence à dépasser nettement les bornes.


Vingt jours de grèves…alors qu’une crise sans précédent frappe l’économie internationale (et donc française)  de plein fouet. Est-ce bien raisonnable ?


Les syndicats sont arrivés à abattre des sociétés. Ils sont arrivés à abattre des pôles d’activités comme le port de Marseille. Ils s’attaquent maintenant à des régions entières en réclamant, entre autres, des augmentations de salaires pour plus de 80.000 salariés et une baisse de 30% sur les produits de première nécessité.


Bien entendu la Martinique commence à s’enflammer d’autant qu’à priori le gouvernement va céder sur pas mal de points. Encore une augmentation prévisible de la dette et donc des impôts.


Mais combien nous coûtent  les DOM ? Combien nous coûtent les 451.000 habitants de la Guadeloupe ? Et si nous décolonisions ?


 


Géronte d’Allauch


7 réflexions sur “Les Guadeloupéens commencent à nous les briser…

  1. J’ai été consterné devant le journal de 20h sur France 2 lorsqu’on nous a montré les Martiniquais obligeant à fermer des grandes surfaces en, je cite, « laissant les gens partir sans payer »!!! Moi, j’appelle ça du pillage organisé!
    D’autant que ça ruine l’économie locale. Le patron (exploiteur, esclavagiste, descendant de méchant colonisateur) noir disait lui-même s’il ne va pas se tirer de cette futur île morte….
    Une logique de plongeon vers l’abîme typiquement française et fatale en temps de crise!
    Vive la décolonisation!
    Vive la France!

  2. N’oublions pas aussi que les guadeloupéens, à force de mauvais accueil et de comportements proches du racisme, ont ruiné leur principale activité: le tourisme.
    Ils vocifèrent pour l’indépendance et maintenant il faudrait que la métropole casque.
    Non aux départements d’outremerde.
    lenonce

  3. Les syndicats ont réussi à couler le paquebot France au Havre, couler la Guadeloupe ne leur fait pas peur. Je viens d’entendre que le Club Med est en train d’ensisager la fermeture définitive de ses villages aux Antilles. Trop, c’est trop. Il faut désormais sérieusement penser à larguer les amarres. Ces gens semblent savoir ce qui est bon pour l’économie : qu’ils prennent leurs responsabilités, à savoir leur autonomie. Que gagnons-nous à entretrnir les Antilles ? Des bananes, du rhum bon marché ? Même pas. Que des charges et des insultes. J’ai séjourné plusieurs fois en Guadeloupe : en effet, l’accueil aux touristes blancs est glacial, et les ordres de déguerpir décorent le bord des routes. Je préfère cent fois la gentillesse, la simplicité, la joie de vivre des Cubains, par exemple.

  4. Mais débarrassons-nous une bonne fois pour toutes de tous ces insulaires, de tous ces régionalistes, de tous ces autonomistes, de tous ces immigrés, de toux ces gens de couleur, de tous ces morts-de-faim de divers pays en voie de (sous)-développemen. Balayons, karcherisons, jetons à la mer tous ces inutiles, cantonnons dans leurs trous perdus tous ces non-Parisiens. Remettons-les à leur juste place, celle de subalternes. Qu’ils soient là pour nous servir, nous les nantis, nous les propres-sur-nous. Utilisons les îles pour les plaisirs qu’elles peuvent nous offrir, faisons fi de leurs habitants, mais jetons-leur quelque menue monnaie de temps à autre afin qu’ils soient être gentils avec nous, surtout ! Gardons ceux qui pourront aider les GO dans leur travail de Titan : celui de pourvoir à tous nos désirs ! Manquerait plus qu’ils se mettent à réfléchir et à avoir des prétentions, non mais !

  5. c’est sympa de montrer des pillages filmés par nos journalistes et non commentés. A croire pour nos enfants que « GTA Vice city » c’est pas du bidon ! Et peut-être que c’est un exemple à suivre . Les lois de la république bafouées au 20H !! Qui dit mieux. Prochaine étape ? De nombreux hotels sont fermés suite à l’inhospitalité des « iliens » de tout bord. et c’est vrai que les cons de touristes qui se payent des vacances aiment bien qu’on soit aimable avec eux mais ils ont sûrement tort ces cons ! Le mieux c’est de toucher un salaire sans fournir d’efforts ni se contraindre à sourire ou tendre la main. C’est une idée que Martine Aubry a du explorer surement … on peut compter sur elle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s