Accueil » Actualité » Bravo les syndicats !

Bravo les syndicats !

Il y a 30 ans, la filière réparation navale de Marseille comptait plus de 6.000 salariés.

Demain le tribunal de commerce devrait se prononcer sur la liquidation de l'UNM (Union Navale Marseille) qui compte 130 salariés.

Si cette entreprise ferme ses portes il n'y aura plus de filière réparation navale lourde sur le port de Marseille.

Il semble que la direction de cette société ait décidé de jeter l'éponge bien que leur carnet de commandes soit plein sur plusieurs années. Les relations détestables qu'elle entretient avec les syndicats expliqueraient largement cette décision.

Voilà donc une nouvelle victoire des syndicats qui sont arrivés à éradiquer, en 30 ans, la filière réparation navale sur le port de Marseille.

Un seul mot : Bravo !

Une question cependant :  quand il n'y aura plus rien sur le port de Marseille, que vont faire les syndicats ?

Géronte d'Allauch

6 réflexions sur “Bravo les syndicats !

  1. Quand il n’y aura plus rien, ces syndicats, bras armé politique, comptent augmenter l’électorat du donneur d’ordre.
    Peuplés d’inénarrables crétins, ces syndicats n’ont pas compris que les temps changent et que le « chacun pour soi » qui s’annonce, trouvera d’autres points de focalisation que leurs oripeaux archaïques et simplistes.

  2. Les syndicats du port de Marseille ont ils encore un rapport avec le syndicalisme, mis à part l’étiquette ?
    Les méthodes et les buts ne sont certainement pas ceux de représentants sociaux dans le cadre normal d’une relation employeur-syndicat.
    Ma foi, je n’en connais pas beaucoup qui pleureront autour du Vieux Port…

  3. Surtout quand on sait qu’un brave docker cégétiste gagne 5000€ mensuel…et qu’ils imposent par la force et l’intimidation (demandez à ce pauvre Renaud Muselier) un monopole sur toutes les opérations de manutention(En Italie on appelle ça la mafia non ?)
    Pauvre France…

  4. Il y a une petite trentaine d’année je travaillais dans un port Français pour une boite privée .J’avais l’avantage d’etre titulaire de tous les permis de conduire .
    Aussi lorsqu’un docker n’avait pas envie de travailler,il le signalait benoitement au responsable de l’embauche portuaire qui me téléphonait pour me proposer le  » shift  » (vacation ) au black,c’est à dire remplacer le docker défaillant pendant 4 Heures pour 500 à 600 francs de l’époque en espèces , une petite fortune … Avec l’accord de mon patron j’ai fait des shift et des shift au volant d’engins improbables pour le plus grand bien de mon compte en banque,et à la satisfaction de mon patron et de ses collègues , car sans des cinglés du boulot comme moi et mes copains cadres dans ces entreprises portuaires les bateaux étaient tout simplement bloqués en rade,avec toutes les conséquences qu’on imagine …
    Malgré notre bonne fortune et notre sueur,les bateaux sont finalement partis vers les ports Hollandais,Espagnols et Britanniques … et les syndicats de dockers ,repaires de flemmards congénitaux et héréditaires ont continués à faire crever les ports Français . Pour ceux qui mettraient en doute mes dires anonymes,je suis pret à fournir les éléments au bon Nonce,ici maitre des lieux .Mais je suppose n’etre pas le seul à pouvoir prouver la malfaisance définitive des syndicats de dockers aux bras cassés !

  5. J’abonde dans le sens d’Anonyme.Il y a une vingtaine d’années, les syndicats patronaux du transport routier étaient très remontés contre les ports car ils supportaient les coûts des arrêts de travail et des accidents du travail des dockers, les ports et les camions appartenant tous à la branche transport. Et certains dockers pouvaient afficher jusqu’à 450 ou 500 jours d’arrêt de travail par an, certains jours comptant double ou triple. Je ne sais pas ce qu’il en est actuellement. Mais ce qui est certain c’est que la CGT a tellement bien oeuvré que les ateliers de La Seyne ont fermé il y a quelques années et qu’à part les lambeaux qui subsistent à Marseille, il n’y a plus de réparation navale sur la côte méditerranéenne française. Autant de gens qui ne récrimineront plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s