Accueil » Société » Crise: la révolte gagne le monde animal

Crise: la révolte gagne le monde animal

" Leilit Janchoom, un Thaïlandais de 48 ans, employait Brother Kwan, un singe, dans sa plantation située dans la province de Lobpuri, au nord de Bangkok.

D’après certains témoins, l’homme faisait travailler le simien sans relâche. Et le battait s’il refusait de monter sur les arbres pour récolter des noix de coco.

Mais le primate en a eu assez. Il a décidé la semaine dernière de mettre fin à cette exploitation. D’après le quotidien local Express Samuii, l’animal se serait muni d’une noix de coco. Il l’aurait ensuite lancée du haut d’un arbre directement sur la tête de son propriétaire. Ce dernier est mort sur le coup. " Source: 20minutes.ch

On vit une époque formidable, ou les primates commencent à dessouder leurs oppresseurs ! On comprend mieux le succés d' Olivier Besancenot, même s' il semble s' adresser plus aux primaires qu' aux primates.

lenonce

6 réflexions sur “Crise: la révolte gagne le monde animal

  1. Cela confirme ce que j’ai parfois pensé : il y a peu de différence entre l’homme et le singe, et le singe est parfois supérieur à l’homme même si ce dernier dispose, lui, de la parole ! Encore faut-il qu’il sache l’utiliser à bon escient… un bon coup sur la tête peut être d’une efficacité redoutable plus que des paroles qui n’ont aucun écho. C’est vrai aussi qu’il n’est pas difficle d’être supérieur à l’homme, dans certains domaines en tout cas ! Mais soyonssérieux. J’ai vu l’autre jour une émission sur des tests de mémoire réalisés sur des singes et des hommes, des suites de nombres sur un écran d’ordinateur, je ne vous dis pas le résultat, vous vous en doutez ! Allez, malgré tout, je n’échangerai pas un homme très bête contre une bête intelligente, même pas un chat (et j’adore les chats).

  2. Une autre histoire de singe que je vous livre…(source le monde.fr)
    « Dans le zoo Furuvik de Gävle, en Suède, un chimpanzé a prémédité le caillassage de touristes venus lui rendre visite.
    Avant que le zoo n’ouvre ses portes aux visiteurs, le chimpanzé Santino aligne tranquillement des pierres, glanées ça et là dans son enclos. Plus impressionnant encore, Santino élabore ses armes à partir de morceaux de béton. Une fois que la foule se masse, il lui jette les projectiles soigneusement rassemblés. Ce travers guerrier a été observé pour la première fois en 1997, quand Santino avait dix-sept ans, rapporte l’éthologue Mathias Osvath, auteur de l’étude, dans la revue Current biology. »
    Cette histoire m’a mis en joie.
    Et si le pouvoir, dans le monde, était pris par des (vrais) singes ? (cf la planète des singes).
    @ Caritate : Grande divergence car moi j’échangerai avec plaisir (à condition que je trouve preneur) un homme très bête contre une bête même pas intelligente ! Rappelez vous Blaise…qui n’était pas n’importe qui : « plus je vois les hommes plus j’aime mon chien ».

  3. Entre une espèce en pleine « arrogance épistémique » (cf NNT) et d’autres dont la désobligeante habitude à se lécher les couilles en public laisse à désirer, j’ai de plus en plus de tendresse pour ma bibliothèque.

  4. @ Le Pilier de Mine: Par « autres dont la désobligeante habitude à se lécher les couilles en public laisse à désirer » vous pensez à qui? A l’animal ou à l’homme?!
    Quand à moi, plus je connais l’humanité, plus j’apprécie mes toutounes et mes livres.
    Bonne journée
    PS mon toutou défunt ne s’est jamais lecher ses c… en public.

  5. Mon chien défunt et mon chien actuel ne se lèchent jamais les c.. ni en public ni en privé… encore un fantasme masculin…En revanche ils (les chiens) se lèchent hygiéniquement la b….Mais on s’éloigne du singe dont je ne connais pas les méthodes d’hygiène corporelle.
    Je trouve assez impressionant le meurtre avec préméditation chez cet animal thaïlandais à moins que ce ne soit de l’anthropomorphisme?

  6. Je constate un intéret soutenu pour l’étude éthologique des canidés et une fidélité sans faille à leur mémoire de leur maître. Evoquons alors le singe bonobo, dont je ne connais pas les habitudes en terme de léchouille testiculaire, mais qui est réputé le plus proche de nous pour ses pratiques sexuelles, notamment le « missionnaire », posture inhabituelle dans le reste du règne animal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s