Accueil » Communautarisme » Marseille, c’ est pas la France !

Marseille, c’ est pas la France !

Chez eux y'a personne, chez nous y'a degun.
Chez eux on parle, chez nous on tchatche.
Ils se font frapper, on les crève.
Ils s’embrassent, on fure.
Ils sont pâles, on est multicolores.
Ils se font avoir, on les met à l'amende.
Ils voyagent, on les envahit.
Ils chantonnent, on met le oaî.
Ils sont malades, on est fatigué.
Ils sont calme, on s'engatse.
Ils sont tristes, on est mort de rire.
Ils jouent au ballon, on les galèje.
Ils courent après un titre, on en gagne dix.
Ils regardent la télé, on va au stade.
Ils sont seuls, nous sommes unis.
Là-bas il pleut, ici on se baigne.
Ils dorment, on fait des minots.
Ils sont soumis, nous sommes rebelles.
Ils sont renfermés, on a la mer et le port.
Ils ont de l'argent, on a la "foi".
Ils partent en vacances, on va au cabanon.
Ils mangent fade, on se casse le ventre avec l'aîoli.
Ils boivent de l'eau, on la mélange avec le pastaga.
Ils se caguent, on craint dégun.
Ils sont quelconques, nous sommes olympiens.
Ce sont des robots, nous sommes des hommes.
Ils sont français, nous sommes Marseillais !

8 réflexions sur “Marseille, c’ est pas la France !

  1. Le problème est que l’on défend, lorsque l’on est attaqué, ce que l’on descend habituellement !
    C’est vrai, c’est « gentiment nul » comme dit alain…mais, dans notre réaction, nous sommes totalement en accord avec la magnifique phrase d’Avicenne « Lorsque la bêtise gifle l’intelligence, alors l’intelligence a le droit de se comporter bêtement. »
    Bonne journée

  2. @ alain: et encore, j’ai écarté une variante qui donne en guise de conclusion:
     » ils nous emmerdent, on les encule  »
    J’ai peut-être eu tort…

  3. Pour les français, « marseillais » peut suffire, mais pour un marseillais il faut que tu précises quel est ton quartier ; à l’instar d’une autre contrée où l’identification de ton village d’origine reste la condition nécessaire à une relation compatriotique de bon aloi !

  4. « Ils sont français, nous sommes Marseillais ! »
    J’savions bien qu’y n’étaient point Français. Au sud de la Porte d’Italie, c’est tous des étrangers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s