Accueil » Politique » La « présenteuse » d’excuses…

La « présenteuse » d’excuses…

Mais où va t'elle s'arrêter ? Ségolène a trouvé un nouveau créneau politique : présenter des excuses au nom de la France pour tout ce que SARKOZY a pu faire, dire ou écrire !

Après DAKAR, elle vient de recommencer en présentant (au nom de la France ?) des excuses à Zapatero pour des propos prêtés à SARKO qui aurait dit, en parlant de lui, qu'il «n'était peut-être pas intelligent» mais qu'il avait «gagné deux fois les élections».

Il est très important de souligner que ces propos prêtés à SARKO ont été démentis par l'Elysée et par les témoins (y compris des gens de gauche) qui étaient présents.

Qu'à cela ne tienne, la jobastre du Poitou n'hésite pas à adresser une lettre à l'espingoin pour s'excuser en précisant que ces propos n'engageaient ni la France, ni les Français. Elle en profite pour lui oindre un peu le fion (un bienfait n'étant jamais perdu) en rajoutant qu'elle l'assurait "de toute sa considération, en partie pour les réformes courageuses conduites en Espagne et surtout pour son attachement à réaliser ses promesses de campagne électorale, avec un comportement éthique qui devrait servir de modèle".

Au fait, à quel titre Ségolène fait-elle toutes ces interventions ? En dehors d'être présidente de région et ancienne candidate aux présidentielles elle n'est rien…mais elle est persuadée d'être une personnalité de tout premier plan. Rappelez vous lorsqu'elle elle était allée voir le sacre de Barack elle s'était faite héberger par l'ambassade de France qui avait été soufflée de la voir arriver comme si elle était un chef d'état. Récemment elle s'est indignée car, d'après elle, l'ambassadeur de France à Dakar l'avait reçue avec un minimum d'égards !

J'ai le profond sentiment que Ségolène est en train de péter le dernier fusible qui lui reste et qui semble bien fragile ! Elle s'est prise la grosse tête sur un malentendu politique (son score aux présidentielles) et croit avoir une réelle valeur politique. Quand on est capable de dire, en parlant des ses nombreux adversaires :" La vérité est qu'ils craignent mon épaisseur intellectuelle et politique, ma force et ma présence sur la scène internationale", c'est que l'asile n'est pas loin !

D'ailleurs aujourd'hui, en dehors du corps médical, je ne vois plus personne pour la stopper !

Je vais tout de même laisser le dernier mot à Yves JEGO qui a dit, suite à cette nouvelle affaire d'excuses "Après la bravitude, faute contre la langue française n'ayant pas fait l'objet d'excuse de son auteur, Madame Royal invente la ridiculitude, désormais symbole de sa dimension politique". 

Rien à rajouter.

Géronte d'Allauch

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s