La pipe de TATI censurée…

Jacques-tati La RATP qui, comme chacun sait, est un organisme qui fait tout pour protéger ses usagers a décidé qu'elle ne pouvait pas, sans la retoucher, apposer l'affiche de l'actuelle exposition TATI à la cinémathèque.

Regardez bien cette affiche…et je suis certain que vous allez avoir subitement un furieuse envie de fumer !

La RATP a donc décidé d'appliquer très strictement la loi EVIN en cachant la pipe de TATI, objet du scandale !

Les ayant droits de Jacques TATI, qui doivent avoir le même sens du décalé que lui, ont décidé de mettre, sur la pipe, un magnifique moulinet jaune (celui qui tourne quand le vent souffle) qui, du coup, attire l'attention sur ce qu'on a envie de cacher.2ae3a22_0

Voilà pourquoi, dans le métro et les abribus parisiens vous verrez une affiche originale du très grand Jacques TATI qui, j'en suis certain, aurait apprécié la situation.

Après concertation du comité rédactionnel de notre blog nous avons décidé de nomimer la régie pour le prix LENONCE 2009.

Géronte d'Allauch

La « présenteuse » d’excuses…

Mais où va t'elle s'arrêter ? Ségolène a trouvé un nouveau créneau politique : présenter des excuses au nom de la France pour tout ce que SARKOZY a pu faire, dire ou écrire !

Après DAKAR, elle vient de recommencer en présentant (au nom de la France ?) des excuses à Zapatero pour des propos prêtés à SARKO qui aurait dit, en parlant de lui, qu'il «n'était peut-être pas intelligent» mais qu'il avait «gagné deux fois les élections».

Il est très important de souligner que ces propos prêtés à SARKO ont été démentis par l'Elysée et par les témoins (y compris des gens de gauche) qui étaient présents.

Qu'à cela ne tienne, la jobastre du Poitou n'hésite pas à adresser une lettre à l'espingoin pour s'excuser en précisant que ces propos n'engageaient ni la France, ni les Français. Elle en profite pour lui oindre un peu le fion (un bienfait n'étant jamais perdu) en rajoutant qu'elle l'assurait "de toute sa considération, en partie pour les réformes courageuses conduites en Espagne et surtout pour son attachement à réaliser ses promesses de campagne électorale, avec un comportement éthique qui devrait servir de modèle".

Au fait, à quel titre Ségolène fait-elle toutes ces interventions ? En dehors d'être présidente de région et ancienne candidate aux présidentielles elle n'est rien…mais elle est persuadée d'être une personnalité de tout premier plan. Rappelez vous lorsqu'elle elle était allée voir le sacre de Barack elle s'était faite héberger par l'ambassade de France qui avait été soufflée de la voir arriver comme si elle était un chef d'état. Récemment elle s'est indignée car, d'après elle, l'ambassadeur de France à Dakar l'avait reçue avec un minimum d'égards !

J'ai le profond sentiment que Ségolène est en train de péter le dernier fusible qui lui reste et qui semble bien fragile ! Elle s'est prise la grosse tête sur un malentendu politique (son score aux présidentielles) et croit avoir une réelle valeur politique. Quand on est capable de dire, en parlant des ses nombreux adversaires :" La vérité est qu'ils craignent mon épaisseur intellectuelle et politique, ma force et ma présence sur la scène internationale", c'est que l'asile n'est pas loin !

D'ailleurs aujourd'hui, en dehors du corps médical, je ne vois plus personne pour la stopper !

Je vais tout de même laisser le dernier mot à Yves JEGO qui a dit, suite à cette nouvelle affaire d'excuses "Après la bravitude, faute contre la langue française n'ayant pas fait l'objet d'excuse de son auteur, Madame Royal invente la ridiculitude, désormais symbole de sa dimension politique". 

Rien à rajouter.

Géronte d'Allauch

Les chiffres de l’ excision en France

En 2009, en France, on devrait pouvoir répondre par un haussement d' épaules: " Le nombre d' excision ? et pourquoi pas le nombre de cas de peste, ou de personnes renversées par une calèche puisque vous y êtes ! "

Si ce chiffre existe, c' est qu' il est non nul.

Alors combien, hein ? 

Le chiffre doit être infime, quand on sait qu' il y a, par exemple, 41.000 nouveaux cas de cancer du sein.

La réponse ? Elle a été donnée dans l' indifférence générale par Valérie Létard, secrétaire d'Etat chargée de la solidarité, qui lance une campagne contre l'excision et les mariages forcés. Le seul fait de lancer une campagne de ce type dans un pays où ces pratiques d' un autre âge n' ont aucune place est déjà une abomination. Mais je m' égare, pardon.

Vous voulez les chiffres ? Les voilà:

En France, 55.000 à 65.000 femmes sont excisées ou menacées de l' être, 70.000 adolescentes menacées d' être mariées de force. Voilà.

Mais rassurons-nous, il s' agit peut-être des mêmes …

lenonce

 

Adieu Maurice…

Qui se souvient encore de Joseph KESSEL ? qui se souvient encore qu'il était l'oncle de Maurice DRUON ? et surtout qui se souvient qu'ils ont écrit, tous les deux, en 1943 à Londres, le célèbre "chant des partisans" ?

Joseph KESSEL avait, à cette occasion, dit à son neveu Maurice DRUON : "c'est peut-être de nous deux tout ce qu'il restera".

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c'est l'alarme.
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite !
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau: dynamite…

C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève…

Ici chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Sifflez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute…

Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c'est l'alarme.
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

 

Maurice DRUON (1918-2009)

La connerie « fortuite » ou les journalistes au pays des Bisounours

Bisounours Suite à l' affrontement entre deux bandes de sauvages devant la gare de Lyon, les journalistes n' ont de cesse de vouloir minimiser les circonstances de ce fait divers au cours duquel il y a quand même eu un mort et deux blessés graves.

Il faut préciser que ce drame survient en plein débat sur un projet de loi du gouvernement (donc mauvais et sans intérêt, voire liberticide) visant à réprimer plus sévèrement les bandes.

Les commentaires sont édifiants. Les mêmes mots reviennent, quelque soit le canard, avec une uniformité consternante. Les articles ne sont que des copier-coller les uns des autres.

A l' origine, rien de grave, " une moquerie ", la rencontre des bandes " qui ne sont pas rivales " est " fortuite ", l' adolescent tué " tentait de s'interposer ". (Lire ici, mais pas seulement). Ces connards de journalistes tentent par tous les moyens, se tordant le nez et la plume, de gommer une réalité: celle de la présence sur le territoire national d' individus dangereux, rebelles à toute autorité, et qui, au mieux, tabassent des gamins au look "bourgeois" dans les bus, et au pire s' entretuent.

Dans quelques années, voilà comment ils décriront la scène:

" Devant la jolie gare du Nord, un groupe de Bisounours à vélo rencontre des Télétubbies, qui rentrent d' une soirée chamallow. Soudain, Ti-coquin trébuche, vlan! Ah ah ah, font Dipsy et Tinky Winky ! Ti-coquin est vexé. Il appelle Groschampion et Groscascou à l' aide, qui viennent frictionner les antennes des Télétubbies. Bilan: deux Télétubbies et un Bisounours morts. On s' est bien amusé, chantent les deux groupes d' amis… "

lenonce

PS: je ne résiste pas au plaisir de publier le commentaire de PDM:

Phlegmon de la pensée libertaire, tu oublies Casimir le journaleux, qui dès le lendemain nous abreuvera de son jingle :

"Voici venu le temps
Des rixes et des gangs
Dans l’ile aux brigands
C’est tous les jours le printemps

C’est le pays foireux
Des caillras heureux
Des monstres gentils
Oui c’est un paradis"


 

Le tout à l’ego de Ségolène !

Dans une interview que l'on peut lire dans ségolène notre espoir on tombe sur une appréciation que Ségolène porte sur elle même qui nous donne une idée de la définition du mot "modestie".

Je cite : “Je ne suis pas obsédée par la présidentielle. Il se trouve que je suis entendue, que les gens croient ce que je dis, que je fais exploser l’audimat quand je suis à la matinale d’Inter ou d’Europe 1, que c’est quasi l’émeute quand je dédicace au Salon du livre. Je suis une personnalité politique incontournable actuellement, c’est comme ça. J’ai un impact médiatique fort.”

Pas étonnant que Manuel VALLS et Vincent PEILLON commencent à prendre leurs distances…

Il n'y a que les français pour ne rien voir de l'état de délabrement intellectuel de la jobastre du Poitou. Après sa magnifique prestation de Dakar, elle a pris 9 points et ressort comme l'opposante majeure de Nicolas SARKOZY (juste devant le facteur et la bouffie de Lille).

Géronte d'Allauch