Nicolas Sarkozy récompense l’ habileté linguale de Philippe Val:

Val lèche cul

Voilà un dessin de Charlie Hebdo paru quelques jours avant l' annonce de la nomination de Philippe Val à la tête de France Inter et qui semble lui être directement dédié. Prémonition, autodérision: où s' arrêtera cette ouverture à la con ?

Bon anniversaire donc à Philippe Val, cette mouche à merde de la République qui a en commun avec le dit insecte son appareil buccal de type lêcheur-suceur.

Comme je le craignais donc (lire mon post du 04 avril), la radio du service public squattée depuis 1981 par la gauche qui en a fait son bassin d' épandage, va être confiée à un égoutier en chef.

Le sinistre pouffiasson  aura tant bien léché qu' il aura eu sa gamelle comme tout bon cabot méritant. Je l' imagine venir nous expliquer que sa nomination repose sur son seul mérite et qu' il gardera toute son indépendance vis à vis du pouvoir, et déjà une furieuse envie de gerber me saisit …

Il faudra quand même que NS se rappelle qui a voté pour lui.

lenonce

Ce P.S est offert (beaucoup) par P.D.M et (un peu) par Géronte. Arthur, si tu nous lis….!

Ce pompeur de VAL 

C'est un trou rouge où beugle l'intelligentsia
Accrochant débilement aux masses des idées
à la con; où le politiquement correct luit;
C'est un petit VAL qui suce les fions.

Un imposteur bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans la fange, heureux,
Lèche; il est étendu devant l’orifice, sous la nue,
Pale dans son lit merdoyant où l’invective pleut.

Les pieds dans la merde, il lèche. Souriant comme
Sourirait un cocu malade, il fait un somme:
Nature, lèche-le chaudement: il a froid.

Les remugles ne font plus frissonner sa narine;
Il lèche dans le soleil, la main sur sa pine
Tranquille. Il y a un nouveau trou du cul du coté droit