Accueil » Actualité » Nicolas Sarkozy récompense l’ habileté linguale de Philippe Val:

Nicolas Sarkozy récompense l’ habileté linguale de Philippe Val:

Val lèche cul

Voilà un dessin de Charlie Hebdo paru quelques jours avant l' annonce de la nomination de Philippe Val à la tête de France Inter et qui semble lui être directement dédié. Prémonition, autodérision: où s' arrêtera cette ouverture à la con ?

Bon anniversaire donc à Philippe Val, cette mouche à merde de la République qui a en commun avec le dit insecte son appareil buccal de type lêcheur-suceur.

Comme je le craignais donc (lire mon post du 04 avril), la radio du service public squattée depuis 1981 par la gauche qui en a fait son bassin d' épandage, va être confiée à un égoutier en chef.

Le sinistre pouffiasson  aura tant bien léché qu' il aura eu sa gamelle comme tout bon cabot méritant. Je l' imagine venir nous expliquer que sa nomination repose sur son seul mérite et qu' il gardera toute son indépendance vis à vis du pouvoir, et déjà une furieuse envie de gerber me saisit …

Il faudra quand même que NS se rappelle qui a voté pour lui.

lenonce

Ce P.S est offert (beaucoup) par P.D.M et (un peu) par Géronte. Arthur, si tu nous lis….!

Ce pompeur de VAL 

C'est un trou rouge où beugle l'intelligentsia
Accrochant débilement aux masses des idées
à la con; où le politiquement correct luit;
C'est un petit VAL qui suce les fions.

Un imposteur bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans la fange, heureux,
Lèche; il est étendu devant l’orifice, sous la nue,
Pale dans son lit merdoyant où l’invective pleut.

Les pieds dans la merde, il lèche. Souriant comme
Sourirait un cocu malade, il fait un somme:
Nature, lèche-le chaudement: il a froid.

Les remugles ne font plus frissonner sa narine;
Il lèche dans le soleil, la main sur sa pine
Tranquille. Il y a un nouveau trou du cul du coté droit

 

 

5 réflexions sur “Nicolas Sarkozy récompense l’ habileté linguale de Philippe Val:

  1. Mais pourquoi insulter les Scatophages stercoraires ? Que vous ont-elles fait ? Elles ont au moins le mérite de faire partie de la famille des diptères, elles sont donc sodomisables. Quid de Philippe Val ?

  2. C’est un trou rouge où beugle l’intelligentsia
    Accrochant débilement aux masses des idées
    à la con; où le politiquement correct luit;
    C’est un petit VAL qui suce les fions.

  3. Bougre de Géronte, un coup pareil sans prévenir !
    J’ai failli ne pas reconnaître !
    Un imposteur bouche ouverte, tête nue,
    Et la nuque baignant dans la fange, heureux,
    Lèche; il est étendu devant l’orifice, sous la nue,
    Pale dans son lit merdoyant où l’invective pleut.
    Les pieds dans la merde, il lèche. Souriant comme
    Sourirait un cocu malade, il fait un somme:
    Nature, lèche-le chaudement: il a froid.
    Les remugles ne font plus frissonner sa narine;
    Il lèche dans le soleil, la main sur sa pine
    Tranquille. Il y a un nouveau trou du cul du coté droit

  4. Caritate : cet élégant mucidé, dont le vol gracieux ne le met pas à l’abri de promptes saillies, participe de l’enfoncement inexorable des Institutions dans la fange populiste/people ; ce n’est plus un coq sur un tas de fumier qu’il nous faut comme symbole, mais plutôt une bananeraie entourée par les croupes offertes (mais non consentantes, j’insiste) des contribuables, joyeux drilles du système électoral.
    Il y a plus à redouter l’énergumène qui prendra le pouvoir une fois la déliquescence venue à son terme que les pantalonades démocratiques actuelles ; pourtant je persiste à m’insurger contre les lécheurs & léchés ; leur absence totale du sens de l’Etat me rend nauséeux. Il suffit de jeter un rapide regard sur notre Histoire pour percevoir le décalage abyssal avec ceux qui ont fait la France. Une paire de talonnette et une has-been à l’intelligence d’une huître mazoutée ne suffisent pas. Un Destin exceptionnel ne s’attend que d’un Homme exceptionnel, lequel n’a pour seul bijou qu’une Valeur exceptionnelle.
    Aussi, c’est avec une joie mal dissimulée et une émotion à peine contenue que j’invite l’intégralité de la troupe de cette politico-fanfare à aller se faire sodomiser, jusqu’à ce que les couilles de leurs bienfaiteurs leurs sortent par la bouche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s