Il y a des combats qu’il faut savoir mener…

Deux examinatrices à l'oral du bac ont demandé le retrait des croix d'une salle d'examen d'un lycée privé (catholique), dans le Val de Marne. Voir l'article du Figaro.fr à ce sujet.

Je les imagines bien, ces deux enseignantes, rosées à l'arête, qui ne lèveront pas le petit doigt pour stopper le port de la burqa mais qui lutteront pour faire enlever des croix d'un lycée catholique, lors du déroulé d'examens.

Elles se sont même débrouillées, les deux punaises rouges, pour se faire remplacer. Peut-être sont-elles des vampires qui ne supportent pas la vue d'une croix ? Ou, plus prosaïquement, elles ont profité de cette décharge de boulot…pour aller à la piscine ! Je penche pour la deuxième solution…

Mais l'affaire ne va pas s'arrêter là puisque la direction des affaires juridiques va être saisie.

Je vous le disais en titre…il y a des combats qu'il faut savoir mener !

Géronte

Autonome, autonome ?

ou autonome….subventionnée. Telle est la question.

Une nouvelle pitrerie politique va encore nous frapper de plein fouet. SARKO en Martinique, accompagné de Marie-Luce PENCHARD, nouvelle secrétaire d'état à l'Outre-Mer (qui a pour seul mérite d'être la fille de Lucette Michaux-Chevry) vient d'annoncer un référendum en Martinique sur la question de l'autonomie.

Je rassure immédiatement le contribuable optimiste qui pourrait croire que, si autonomie il y a, l'île va, enfin, s'assumer seule. Il est évident que la France continuera à déverser sur la Martinique ses masses de subventions.

Je ne sais pas pourquoi mais j'assimile le statut d'autonomie de la Martinique à une formule du style :" des droits, plus de devoirs". Il est vrai que les 'devoirs' des îliens à l'égard de la France ne sont plus remplis depuis longtemps !

Et pourquoi pas un royaume ? J'ai déjà le nom du roi : Domota premier.

Géronte

Mitterrand ne s’ est pas foulé !

Comme cadeau pour son arrivée à la Culture, l' homme, dont le son de voix suffisait à lui seul à me faire changer de chaine, s' est vu offrir la nécro de Michaël Jackson.

Inespéré ? Las …

Mitterrand jackson Celui, dont l' élégance et le profond respect pour la villa Médicis se sont exprimés par le fait qu' il était déjà dans la voiture le ramenant à Paris avant même l' annonce officielle du nouveau gouvernement, s' est fendu d' un communiqué insipide dont les phrases clés sont: " Michaël Jackson, un musicien génial " et le très kennedien: " On a tous un peu de Michaël Jackson en nous. " Il est vrai qu' on voit mal ce suffisant personnage au melon sur-dimensionné se déhancher sur Beat it, mais quand même, il aurait pu faire un effort !

Eh bien ma couille (comme aurait dit son ancien collègue des radicaux de gauche, Bernard Tapie), avec ça tu vas avoir du mal pour passer à la postérité.

On a les ministres de la culture qu' on mérite. Sic.

lenonce

CGT:  » Oui aux sans-papiers, mais pas dans nos locaux « 

C' est ce que vient de montrer de façon éclatante ce syndicat aux méthodes de barbouzes, en mettant à la porte les sans-papiers africains qui occupaient leur local depuis 14 mois, montrant que l' on peut être proche des idées communistes mais avoir le sens de la propriété.

La CGT a donc envoyé ses gros bras, brassard orange et crâne rasé, dégager les emmerdeurs à coup de planches et de gaz lacrymogène. (lire ici)

Il est assez intéressant de voir que ces clandestins ont été expulsés par ceux-là même qui ont été les premiers à instrumentaliser  leur revendication. 
La CGT n' en est plus à une contradiction près, mais qui le dira dans les médias … 
Il semble que leur principal crime ait été de créer leur propre collectif, CSP 75, sans passer par le grand syndicat humaniste pour leur demande de régularisation. 
Quelle ingratitude, ces africains …
lenonce

50 ans déjà…

LE BLOUSE DU DENTISTE

Ce matin-là en me levant
J'avais bien mal aux dents
Oh oh la la
J'sors de chez moi
Et j'fonce en pleurant
Chez un nommé Durand, Mm, Mm
Qu'est dentiste de son état
Et qui pourra m'arranger ça

La salle d'attente est bourrée de gens
Et pendant que j'attends oh oh la la
Sur un brancard
Passe un mec tout blanc
Porté par deux mastards Mm Mm
Je m'lève déjà pour fout' le camp
Mais l'infirmier dit : "Au suivant !"
Je suis debout devant le dentiste
Je lui fais un sourire de crétin
I m'pouss' dans l'fauteuil et me crie : "En piste."
Il a des tenailles à la main
Oh oh oh oh Maman
J'ai les guiboll's en fromag' blanc-anc
Avant même que j'ai pu faire ouf
Il m'fait déjà sauter trois dents

En moins d'un' plombe mes pauvres molaires
Sont r'tournées dans leur tombe
Oh oh la la
Voilà qui m'plombe
Mes deux plus bell's dents
Cell's que j'ai par devant Mm Mm
I' m'grill' la gueul' au chalumeau
Et il me file un grand verre d'eau
Il me dit faut régler votre dette
Je venais d'être payé la veille
Ce salaud me fauche tout mon oseille
Et me refile cinquante ball' net
Oh oh oh oh Maman
Et il ajoute en rigolant
J'suis pas dentist' je suis plombier
Entre voisins faut s'entr' aider
Oh oh
Et moi je gueul' ce soir
Le blouse du dentiste dans le noir

Boris VIAN

La chasse aux sorcières de VAL commence deux heures après sa prise de fonction.

Ca n'a pas trainé. Deux heures après son arrivée à France Inter VAL prend sa première décision. Il dégomme un journaliste de la maison, une certain Frédéric POMMIER. 

Que reproche le petit teigneux au teint bistre à ce journaliste ? Officiellement de n'être pas très bon dans sa revue de presse. En vérité, d'après de nombreuses sources, d'avoir cité plus volontiers Siné Hebdo que Charlie Hebdo. En effet, il y a quelques mois, bien avant que l'on puisse imaginer qu'un VAL puisse diriger la maison, il s'était accroché avec Frédéric POMMIER à ce sujet. N'oublions pas que VAL est le plus gros actionnaire de Charlie Hebdo. On ne plaisante pas avec le fric…parole de capitaliste ! VAL vient de se venger.

Ce qu'il y a d'extraordinaire c'est que VAL est arrivé, en très peu de temps, à se mettre quasiment tous les syndicats à dos. Voir leur site.

Deux heures pour mettre la merde ? Record absolu. Bravo l'artiste.

Géronte

Et rien que pour le plaisir…

Ce pompeur de VAL 

C'est un trou rouge où beugle l'intelligentsia
Accrochant débilement aux masses des idées
à la con; où le politiquement correct luit;
C'est un petit VAL qui suce les fions.

Un imposteur bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans la fange, heureux,
Lèche; il est étendu devant l’orifice, sous la nue,
Pale dans son lit merdoyant où l’invective pleut.

Les pieds dans la merde, il lèche. Souriant comme
Sourirait un cocu malade, il fait un somme:
Nature, lèche-le chaudement: il a froid.

Les remugles ne font plus frissonner sa narine;
Il lèche dans le soleil, la main sur sa pine
Tranquille. Il y a un nouveau trou du cul du coté droit

 

Mais qu’en penserait HUGO ?

Victor_Hugo "La musique, c'est du bruit qui pense" a écrit le grand Victor.

Je ne suis pas persuadé que cette belle phrase s'applique à ce qui va se passer ce soir dans nos villes.

Ce soir, comme tous les soirs du 21 juin, beaucoup de bruits et peu de pensées…c'est certain !

Géronte