Accueil » Humeur » Le Front de Gauche maltraite les enfants !

Le Front de Gauche maltraite les enfants !

J' en veux pour preuve une vidéo diffusée sur le site du groupuscule buffetomélanchonnesque intitulée " Les crieurs du front de gauche ". Elle montre une mère indigne ne trouvant rien de mieux pour le bien-être de son nouveau-né pendu en besace au tour de son cou, que de le trimballer dans le métro pour y beugler les slogans de sa secte. 

Front de gauche La vidéo elle-même est pathétique, entre l' ineptie des propos et l' apathie des voyageurs, habitués qu' ils sont à subir au quotidien les ânonnements d' une humanité plaintive et crasseuse (Voir la vidéo intégrale ici).

Notez la dame qui tape des textos,Front de gauche 2 ou  les incrustations sonores à la Benny Hill: " Trois mille suppressions par jour !! 125 par heure !!! ". C' est pitoyable. Si on ne savait pas que les cocos sont complétement dénués d' humour, on croirait presque à du second degré.

Pauvre gosse ! Obligé d' accompagner sa jobastre de mère dans des sous-sols confinés et nauséabonds pour y subir ses vociférations émises à moins de 20 cm de ses petites et toutes neuves oreilles. Si ce n'est pas de la maltraitance ça … Faites le 119vite ! 

lenonce

4 réflexions sur “Le Front de Gauche maltraite les enfants !

  1. bon je ne voterai surement pas pour eux. mais que voudrais tu que la femme reste au foyer avec son enfant plutot que de faire de la politique?

  2. Le petit dans la besace, c’est le futur leader du Front de Gauche…ils sont prêts à tout pour assurer la relève!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s