Accueil » Politique » Le ministre de l’intérieur se trompe d’ennemi.

Le ministre de l’intérieur se trompe d’ennemi.

Dans l'ambiance délétère de gauche qui règne actuellement au gouvernement, nous sommes loins, très très loins, des promesses de notre ancien ministre de l'intérieur devenu président.

Rappelez vous comment, le regard guerrier, il nous promettait de "karcheriser la racaille". C'est vrai que, comme se plaisait à le répéter le grand Charles (PASQUA, pas l'autre) " les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent ".

Que voyons nous aujourd'hui ? La racaille qui est en train de nous karchériser et qui continue à tenir, d'une main de fer, différents quartiers des plus grandes villes de France. Il a bien dû les faire rire, SARKO, quand il les menaçait. Le 2 juillet 2009, à Marseille, une grenade défensive de type militaire était envoyée dans le parking du commissariat du 3e arrondissement. Fait divers peu commenté et grande discrétion demandée aux policiers sur le sujet. Lire l'article qui fait froid dans le dos.

Et pendant ce temps là que fait notre ministre de l'intérieur ? Il suspend un préfét, Paul Girot de Langlade, pour un motif fumeux…et certainement bidouillé. Malheureusement pour lui il est tombé sur un os car ledit préfet n'a pas du tout envie de se laisser humilier par son ministre. Ses déclarations récentes et celles de son avocat (l'inévitable Collard) le prouvent.

Quand on se trompe d'ennemi pour satisfaire une nouvelle idéologie rose/rouge qui se développe de plus en plus à la tête de l'état, je pense, sans faire preuve d'un pessimisme exagéré, que l'avenir, lui, ne va pas être rose.

Géronte

10 réflexions sur “Le ministre de l’intérieur se trompe d’ennemi.

  1. Ah ! le 3° arrondissement de Marseille et sa rue Félix Pyatt ! Il y a trente ans déjà, personne n’osait s’y aventurer, le mot « racaille » n’était pas encore utilisé, mais l’esprit y était, bien ancré. Quiconque osait s’y aventurer – mais qui s’y aventurait ? un médecin ? et encore ! -risquait les caillassages et autres traitements de bienvenue. Et comme on ne va pas dans le sens du progrès… sauf pour le laisser-faire qui, lui, progresse à grands pas !

  2. L’info de la grenade à Marseille a été dégoupillée, mais par qui, à la demande de qui ? Je n’en ai pas entendu parler, alors que j’ai le nez sur la presse du matin au soir. Bizarre. Géronte a vu juste : l’affaire du préfet est une manip politique pour faire basculer l’opinion à propos de Hortefeux. Ils jouent avec le feu, il y aura des retours de flamme.

  3. Qu’attendez vous encore de ce ramassis d’anus coulants ? Ils ne jouent pas avec le feu, ils gouvernent avec la crasse médiocrité de ce peuple de fiéffés cons, bouffeurs de racines et coupeurs de têtes.
    Cette affaire n’en sera qu’une de plus, alors que pour que cela change il faudrait qu’elle en soit une de trop.

  4. “Une certaine extrême gauche dont on a quelques fois l’impression que plus elle perd le contact avec le peuple, plus elle veut changer le peuple. Et donc que quelque part elle soutient une politique d’immigration en disant puisque le peuple n’est plus avec nous on va changer le peuple, peut-être que le prochain sera avec nous.”
    Jean François Kahn de Marianne à C’ dans l’air en 2007
    « L’immigration est une chance, la diversité est une richesse…» nul n’ose plus remettre en cause ce mythe sous peine de subir les foudres (morales ou judiciaires) des gardiens du dogme .
    Une élite corrompue, médiocre et peu renouvelée, ayant de plus en plus de mal à imposer son autorité à une société faite de gens de plus en plus instruits, libres, mieux formés à résister aux mythes et croyances.
    Première cible l’école, destruction des valeurs éducatives sur lesquelles reposait le fondement de cette civilisation…ensuite chômage de masse voulu…l’assistanat…
    Pour terminer cette entreprise d’abêtissement généralisé de la population, notre élite gouvernementale a entreprit de couvrir le territoire d’une immigration sans précédent, choisit depuis l’origine, rapide, massive… et malléable !
    Pour être sûr qu’ils ne pourront pas s’adapter à une société moderne, »nous » sommes allés chercher des gens de très bas niveau, des arriérés de la brousse, paumés dans leur traditions d’un autre âge… des gens très éloignés de nous . Les moyens considérables sont utilisés à les maintenir dans leur “culture” d’origine.
    La substitution de population a commencé …
    Regardez cette vidéo jusqu’au bout. Le meilleur est à la fin:
    http://www.dailymotion.com/relevance/search/sarkozy+europe+mondialisme/video/x8g0wb_sarkozy-crise-organisee-pour-le-nwo_news

  5. @ Caritate : Et que dire de ce « sauvageon » qui stocke dans son appartement des « marches de trottoir » pour les faire tomber sur tout ce qui a un uniforme ? Je connais un policier et lorsqu’il me raconte les projectiles qui partent de ces immeubles on croit rêver. Boules de pétanque, poids et altères, parpaings etc…C’est à peine croyable que cela puisse continuer en totale impunité.
    @ Cruelle : Excellent.
    Aujourd’hui les policiers sont attaqués à l’arme de guerre. En mai 2009 cela a eu lieu à la Courneuve. MAM, qui officiait à l’époque, a tout d’abord été étonnée que cela se produise en France (alors que ça fait des années que nous le savons). Finalement, après réflexions, elle a enfin pris solidement les affaires en mains et a « condamné de façon absolue l’attaque perpétrée avec une arme de guerre ». Avec des propos comme celui-ci, la racaille n’a qu’à bien se tenir.

  6. « La France, on l’aime ou on la quitte… » (NS)
    Mais à qui s’adressait-il???…
    F. Luchini avait dit à propos des hommes politiques
    « …leurs enfance a due être terrible, pour devenir hommes politiques… »
    Je me demande…non, j’arrête de me poser des questions…
    Sarkozy : Métissage pour la France, pas pour l’Arabie.


  7. Et que dire de la présentatrice (une bonne pouffiasse bien-pensante) de zone interdite, qui a littéralement agressé dimanche soir le ministre de l’intérieur sur le registre des pauvres jeunes harcelés par ces vilains policiers…… Hortefeux s’est couché d’une manière indigne devant cette pourriture. Si j’étais policier, juge ou professeur, et que j’avais un peu de fierté, je démissionnerais sur le champ face au manque de courage de ces politichiens véreux.

  8. Enfin des réactions du côté des policiers…….
    Figaro news d’aujourd’hui
    Mélissa Theuriau irrite des policiers
    AFP
    03/09/2009 | Mise à jour : 19:11 | Commentaires 19 | Ajouter à ma sélection
    Alliance (2ème syndicat de gardiens de la paix) a dénoncé aujourd’hui les « comportements agressifs » de la présentatrice de l’émission de M6 « Zone interdite », Mélissa Theuriau, envers les policiers.
    Dans une lettre au président du directoire du groupe M6, Nicolas de Tavernost, le secrétaire général du syndicat de police Jean-Claude Delage fustige le « dérapage verbal » de la journaliste. Il fait référence à l’émission de dimanche, consacrée aux forces de l’ordre, où la journaliste a interviewé en plateau le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux.
    « Sans doute aveuglée par une haine non dissimulée de la police, son comportement extrêmement agressif l’a amenée à salir l’ensemble des policiers », écrit Jean-Claude Delage, « en énonçant sans discontinuer des accusations mensongères » à l’encontre des force de l’ordre lors de cet entretien.
    Il fait part à Nicolas de Tavernost du « mécontentement unanime » des policiers et demande que M6 « se désolidarise » de Mélissa Theuriau, « condamne son comportement » et le « fasse savoir aux 120.000 policiers […] choqués » par cet « acte isolé ».
    Interrogée, M6 a affirmé n’avoir « pas encore pris connaissance du courrier ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s