Accueil » Actualité » L’ honneur d’ un préfet et le dérapage d’ un ministre

L’ honneur d’ un préfet et le dérapage d’ un ministre

Le préfet Paul Girot de Langlade, celui qu' Hortefeux avait qualifié de " pauvre homme ", vient d' être mis à la retraite d' office, pour satisfaire aux gesticulations d' une minorité de moins en moins minoritaire, et qui le fait savoir. A l' origine de l' affaire, les allégations de personnes issues de cette minorité et travaillant à la sécurité de l' aéroport où le préfet a été contrôlé.

Vous voyagez ? Alors vous savez que cette catégorie de personnel est foncièrement dépourvue d' éducation et traite les passagers qu' elle contrôle comme du bétail, avec un manque de politesse flagrant.

Qu' a dit le préfet ? " On se croirait en Afrique, ici " faisant référence à l' organisation de l' aéroport (lire la note de géronte ici). En revanche, la phrase " d' ailleurs il n' y a que des noirs ici " est niée par l' intéressé, ce qui a été confirmé par l' hôtesse qui l' accompagnait, comme le fait que le personnel s' était adressé au préfet de façon cassante et aux limites de la politesse.

C' est donc la parole d' un préfet contre celle d' employés connus pour être, en temps normal, agressifs et mal polis. Le ministre, sans attendre le résultat de l' enquête, a donné raison à la seconde catégorie. Ce qui m' a permis de lire dans la presse: " SOS racisme satisfait " . Une telle phrase, d' une telle association, qui devrait la mettre en veilleuse eu égard aux soupçons de malversations qui pésent sur elle, donne envie de gerber.

A joué aussi contre notre homme, des déclarations anciennes pour lesquelles le MRAP avait porté plainte, et qui concernait les gens du voyage. Le préfet disait qu' ils vivaient de rapine, et que la délinquance augmentait dans les régions où ils séjournaient. Girot de Langlade avait d' ailleurs été acquitté pour ses propos.

Qui peut s' offusquer de ces paroles qui sonnent d' évidence aux oreilles de ceux qui cotoient, au quotidien, cette catégorie, souvent violente, de pélerins ?  Une info prise, comme par hasard, aujourd' hui (lire ici) :

Gens du voyage

Cela n' a pas suffit à Mr Hortefeux, qui a aussi tenu pour rien le fait que son préfet ait conduit les états généraux de l' outre-mer, et qu' il ait été apprécié par tous à cette occasion.

Mais le préfet est coriace, et peu décidé à se laisser faire. Tant mieux. Il a tout mon soutien. Continuons donc de donner des signes de faiblesse aussi appuyés, et je ne donne pas cher de cette paix sociale que nos dirigeants s' acharnent à préserver à coup d' abaissage de futal. Oignez vilains …

Dernière minute: regardez cette vidéo mettant en scène  notre grand pourfendeur du racisme, et dont on va beaucoup parler sur le oueb dans les jours qui viennent ! Mr Hortefeux a oublié ( il n' est pas le seul, n' est-ce pas Juju ! ) qu' en politique, plus qu' ailleurs,  il faut être exemplaire. C' est à cette condition qu' on peut gouverner autrui et lui faire la leçon. Sinon, tout n' est que vanité et poursuite du vent …

Alors Brice, on prend sa retraite !?
 
lenonce

4 réflexions sur “L’ honneur d’ un préfet et le dérapage d’ un ministre

  1. « Dieu a tout créé. Dieu a créé le racisme. Mais Dieu a aussi créé l’antiracisme. Avec tout le respect que je lui dois, Dieu est un sacré fouteur de merde. » (Philippe Geluck.

  2. Nous faire entendre les déclarations des personnes d’origine arabe, pour prouver qu’il n’y avait rien de raciste dans les propos de Brice?, c’est monstrueux!
    La descente aux enfers continue…

  3. « Ce qui est étonnant, ce n’est pas que Dieu existe en réalité mais que cette idée de la nécessité de Dieu soit venue à l’esprit d’un animal féroce et méchant comme l’homme, tant elle est sainte, touchante, sage, tant elle fait honneur à l’homme. »
    Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s