Accueil » Société » Les nouveaux donneurs de leçons…

Les nouveaux donneurs de leçons…

Defontenay Après Patrick Sébastien qui nous annonce, l'air très sérieux, qu'il va créer son parti politique (?), voilà l'immortelle Geneviève Mulmann, alias Geneviève de Fontenay, qui apporte sa bouse à la construction de l'édifice merdique que des saltimbanques prétentieux ont décidé d'ériger dans notre doux pays.

Elle nous avait déjà bien fait rire, la jobastre aux chapeaux et aux comptes bancaires bien remplis, en appelant à voter Laguiller en 2002.

L'ancienne esthéticienne à la rigidité morale irréprochable, vient de se mettre dans la tête que la France mériterait, en plein débat sur l'identité nationale, que miss Picardie soit élue aux prochaines élections Miss France.

Pourquoi miss Picardie me direz-vous ? Tout simplement parce qu'elle est "d'origine musulmane" comme bon nombre de journalistes l'écrivent et comme l'assène notre Géneviève nationale. C'est une bonne leçon qui peut-être donnée à des politiques comme BESSON qu'elle déteste de tout son être (chapeau inclus).

Et notre donneuse de leçon, dans une interview accordée à la dépêche du midi, y va de bon coeur, jugez-en :

Quel a été le sens de votre récente visite à Vaux-en-Velin, dans la banlieue lyonnaise ?

J'aime les jeunes, et ça me plairait beaucoup de m'occuper d'eux. J'ai passé là-bas une très bonne journée. Dans ces quartiers, la jeunesse n'est pas pire qu'ailleurs, pour peu qu'on lui témoigne de l'attention et que l'on veuille vraiment l'intégrer. Or, ces jeunes sont livrés à eux-mêmes, ils ne sont pas encadrés. De ce point de vue, je regrette la disparition du service militaire qu'il ne serait pas inutile de remplacer par un service civique.

Quel regard portez-vous sur la société d'aujourd'hui ?

Je suis indignée par les idées que véhicule actuellement une certaine catégorie d'hommes politiques. L'identité nationale, les reconduites à la frontière, la chasse aux sans-papiers. Besson demande à ces malheureux de produire des documents attestant qu'ils ont travaillé en France et disposent d'un emploi s'ils ne veulent pas être expulsés. Quelle hypocrisie ! Je crois que je vais finir par défiler dans la rue avec une pancarte.

Qu'écrirez-vous dessus ?

Quelque chose comme « Halte aux injustices », « Halte à la misère », « Halte à la provocation ».

Allez, mamie, à 77 balais il me semble que tu devrais commencer à laisser la place à ces jeunes que tu as l'air de tant aimer.

Par contre je te félicite très sincèrement du prix que tu as obtenu. Certes, ce n'est que la troisième marche du podium, mais quand même, avoir été élue la 3e femme la plus vulgaire de France suite à un sondage du magazine FHM (novembre 2009) ça force le respect !

Géronte

Une réflexion sur “Les nouveaux donneurs de leçons…

  1. Pourquoi « nouveaux » ? Toujours la même engeance médiocre et infatuée.
    Que le donneur de leçons soit saltimbanque, coupe-bourse ou fesse-mathieu n’apporte pas de nouveauté ; toujours cette application démocrassique dans la contemplation obscène de leur insondable vacuité.
    Vous savez quoi ? Drop the Bomb !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s