Insultes acceptables, insulte inacceptable…

_FRECHE_m « Vous êtes allés avec les gaullistes. Ils ont massacré les vôtres en Algérie et encore vous allez leur lécher les bottes ! Vous faites partie des harkis qui ont vocation à être cocus jusqu’à la fin des temps. Vous êtes des sous-hommes, vous n’avez aucun honneur. »

Suite à cette sympathique déclaration faite en 2006, le sieur Frêche a été exclu du PS mais continuait à être fréquentable car il représentait un poids certain. Il a même été défendu par d'éminents socialistes comme PEILLON. Le PS de M.AUBRY avait donc décidé de ne lui opposer personne aux prochaines régionales et pourtant il avait eu de nombreuses autres dérapages comme :

« Ici, c’est le tunnel le plus long du monde : vous entrez en France et vous ressortez à Ouarzazate. »…au sujet d'un tunnel creusé à Montpellier pour une ligne de tram.

Après sa défaite aux législatives :  " La droite a été soutenue par les islamistes et les femmes voilées d’al-Qaida."

Après l'élection de Benoit « J’espère qu’il sera meilleur que l’autre abruti (il parle ici de Jean Paul II). On en a quand même raté un au bombardement de Dresde… Celui-là, on le jugera sur le mariage des prêtres et sur la capote. »

Mais il vient de commettre l'irréparable au sujet de Fabius : «Voter pour ce mec en Haute-Normandie me poserait un problème, il a une tronche pas catholique».

Ce type est fou et ça on le sait depuis longtemps. Mais pourquoi les socialistes ont attendu cet ultime dérapage pour, finalement, se détacher de lui ? Ont-ils un scoring de l'insulte ? Il semblerait que oui. Etonnant pour un parti qui se dit humaniste !

Géronte