LES EMMERDEURS DU CIEL…

9weut76q Ils attendent, les enfoirés, les vacances des pauvres cons que nous sommes pour faire valoir leur droit aux avantages faramineux qui sont les leurs.

Récemment ils se sont faits accrocher par la Cour des Comptes qui dénonce "une organisation de travail opaque" qui "pose des problèmes de productivité et de sécurité". La Cour parle même, tenez vous bien, de la persistance de "négociations sociales déséquilibrées au profit du personnel".

Il y a ainsi 4.315 contrôleurs aériens qui bénéficient d'un statut à part dans l'administration. Leur temps de travail est probablement inférieur à 100 jours et leur déroulement de carrière est le plus favorable de la fonction publique.

Les rémunérations sont énormes (à 10 ans d'ancienneté ils gagnent plus de 6.500 euros par mois) et l'âge légal de la retraite est de 53 ans.

Lire l'article du Monde qui est édifiant.

Comme ce corps constitué a une force de frappe énorme (les grèves coutent des fortunes aux compagnies d'aviation) ils obtiennent tout ce qu'ils veulent.

La France a un savoir faire particulier dans la fabrication de monstres administratifs ingérables.

Malheureusement tout le monde n'a pas le courage de R.REAGAN qui, en 1981, avait licencié 11.345 contrôleurs aériens grévistes qui n'avaient pas voulu reprendre le travail. Rien de moins.

Nous, nous allons, une fois de plus, céder à ces insupportables nantis. Hé merde !

Géronte

De charybde en scylla….

Après Louis-schweitzer-384268 nous devrions avoir 289262 à la tête de la HALDE.

Que SARKO continue à nous imposer des hommes de gauche à des postes clés (récemment Didier Migaud et Michel Charasse) c'est déjà difficilement acceptable. Mais nous coller, à la tête de ce monstrueux bazar qu'est la HALDE, une "pointure" comme Malek BOUTIH, là c'est totalement insupportable.

Le seul point positif que j'y vois c'est que cette nomination va largement contribuer à alimenter nos blogs…jusqu'à ce qu'ils soient interdits.

Putain, encore deux ans !

Géronte

   
 
   

La France a la justice (et les juges) qu’elle mérite.

Drôle de corps que celui des juges.

Les juges. Après quelques lamentables affaires dans lesquelles ils se sont particulièrement bien illustrés, ils se prennent, aujourd'hui, pour le dernier rempart contre la dérive sécuritaire (oh le vilain mot) du gouvernement en relâchant à qui mieux mieux des coupables pour lesquels le formalisme de la garde à vue n'a pas été respecté.

Pas une semaine sans qu'un "pisse froid" du syndicat de la magistrature ne vienne pontifier devant une caméra de télévision.

Mais je viens d'en apprendre une bien bonne qui me laisse sans voix. Le juge BURGAUD, pas totalement innocent dans le dramatique naufrage de l'affaire d'Outreau, est en passe d'obtenir une promotion. Vous avez bien lu. Ce "petit juge" (qui aurait dû être expulsé définitivement de la magistrature et qui n'a eu qu'une "réprimande") figure sur une liste des magistrats parisiens proposés pour l'établissement du tableau d'avancement de cette année. BURGAUD pourrait ainsi passer magistrat du "premier grade". (lire l'article de la VOIX DU NORD).

Le 24 avril 2009, dans un petit article, je dénonçais la très faible sanction que le juge BURGAUD avait reçue (et contre laquelle il avait d'ailleurs fait appel) et je posais la question suivante : Comment dit-on "foutage de gueule" en termes juridiques ? Je viens d'avoir la réponse. Je crois que ça se dit "promotion".

Géronte

La dernière de « Fadhafi »…

Khadafi Le soleil doit taper dur sur la Libye…et le "frère guide" qui est à la tête de ce pays depuis 1970 a dû s'en prendre un sacré coup sur le cigare. On dit à Marseille que ça rend fada…et à Marseille, on sait les choses !

Rappelez-vous. Il y a quelques mois nous dénoncions, dans un article intitulé l'occident est foutu, le comportement hallucinant du "guide" à l'égard de la Suisse suite à l'interpellation de son fils Hannibal par les autorités helvètes.

Hé bien le bougron a la rancune tenace. La Libye vient de proclamer son intention d'interdire son territoire à tous les ressortissants d'un pays appartenant à l'espace Schengen et ce au prétexte que la Suisse (qui avait enfin réagi) avait déclaré personae non gratae plusieurs dizaines de responsables Libyens.

Voilà donc un enchainement intéressant. Ca commence par l'interpellation du sale fiston pour "mauvais traitements sur domestiques" et ça en est à l'interdiction du territoire Libyen aux résidents Européens. Quelle sera l'étape suivante ?

Qu'à cela ne tienne. L'Occident continue à accepter le fiston qui se promène sur la planète en claquant allègrement l'argent du peuple Libyen. Il s'est, par exemple, offert la chanteuse BEYONCE pour les dernières fêtes du nouvel an qu'il a passé, avec sa smalah, à Saint-Barthélemy. Mais s'il était sympa au moins. Même pas puisqu'il passe de scandale en scandale. Juste après Noël, à Londres, il a molesté son épouse dans un hôtel de luxe et, grâce au passeport diplomatique, il a pu partir sans encombre du pays. Seuls ses gardes du corps avaient été brièvement emmenés au poste.

Je vous parie qu'aucun pays Occidental n'osera jamais dire à Hannibal qu'il est persona non grata

Grandeur et décadence.

Géronte