Accueil » Humour » Contribution de lenonce à la gaypride …

Contribution de lenonce à la gaypride …

… qui s' est tenue à Paris le 25 juin !

458
Trois gays viennent de perdre leur compagnon qu' ils ont fait incinérer.

– Moi, j' ai dispersé ses cendres dans la mer, car on adorait la voile, dit le premier

– Moi, je suis allé au pied du Mont Blanc, tu sais comme il aimait l' alpinisme, dit le second

– Et moi, je suis allé à Castelnaudary, et je l' ai dispersé dans un cassoulet, annonce le troisième

– Un cassoulet, s' exclament les deux autres !

– Oui, comme ça il m' a pété le cul une dernière fois !

That's all folks !

lenonce

6 réflexions sur “Contribution de lenonce à la gaypride …

  1. Deux homos très amoureux au petit matin : Édouard a passé une nuit merveilleuse, et Jack est heureux.
    Édouard, très amoureux, quitte le lit pour lui préparer son petit déjeuner ; en quittant la chambre, il lui dit :
    « Surtout tu m’attends, tu ne te branles pas, promis ? »
    Jack : « Promis »
    Édouard, rassuré, descend vers la cuisine puis, pris d’un doute, remonte affolé, ouvre le porte et dit à son amant :
    « Tu promets, tu ne te branles pas ? »
    Jack : « Promis, je te jure, je ne me branle pas… »
    Édouard redescend et fait le petit déjeuner ; remontant chargé du plateau, il pousse le porte du pied et là, horreur, du sperme partout, sur les rideaux, la moquette…
    Édouard, très colère : « Tu m’avais promis ! »
    Jack : « Mais je n’ai rien fait, j’ai juste pété… »

  2. Il cogne, elle grogne !
    Cette année encore j’étais déçue…
    La gay pride a accouché d’une souris !
    Non. Je ne dis pas qu’elle va se faire dévorer…
    Ce que j’aime chez les gays, même si je n’adore pas ce qu’ils adorent, c’est ce qui les dévore !
    Cette nature qui tombe à la renverse… sans être pour autant renversée !
    Parce qu’il n’y a pas que le cul dans la vie, il y a aussi l’esprit…
    La Gay pride devrait remettre au goût du jour l’homosexualité de notre cortex cérébral… c’est lui l’enculé qui vous fait passer pour des pédés…
    2011… vous marchez. 2012… vous ne marcherez plus… vous volerez… et de vos propres ailes… s’il vous plaît !
    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/06/il-cogne-elle-grogne/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s