Accueil » Actualité » Pierre Dac et le Parti d’ en rire

Pierre Dac et le Parti d’ en rire

Pierre DacSi vous vous trouvez de passage dans la capitale, je vous encourage vivement à assister au spectacle consacré à Pierre Dac, monté par son ancien secrétaire Jacques Pessis, au théatre des Deux Anes pour les 90 ans de ses débuts. Voir ici

Jacques Pessis est entouré de deux jeunes comédiens talentueux, c' est léger, savoureux, entre biographie et reprise de textes et sketches.

André Isaac, dit Pierre Dac est né le 15 août 1893 à Châlons-sur-Marne. Il débute en octobre 1922 à La Vache Enragée, l'un des plus célèbres cabarets de Montmartre.
Il se baptise le Roi des Loufoques un mot alors inconnu de la plupart des Français, mais qu'il a entendu des centaines de fois dans son enfance, et qui signifie " fou" en louchébem, argot des bouchers, la profession de son père. Entre 1922 et 1940, il se produit ainsi dans tous les grands cabarets parisiens. Il est à l'affiche de l’ABC, de La Lune Rousse, du Caveau de la République, du Coucou ou des Noctambules.  

Il écrit à cette époque une parodie de Phèdre :

HIPPOLYTE boit
Divinités du Styx, je succombe invaincu
Le désespoir au cœur…
PHÈDRE
Et moi le feu au …

Il crée les premières émissions humoristiques : L'Académie des Travailleurs du Chapeau, La Course au trésor et Le Club des Loufoques. Chaque dimanche, il préside ainsi les sessions de la S.D.L (Société des Loufoques). A l'antenne, il est entouré de GKW Van den Paraboum, Léopold Lavolaille et du Capitaine Adhémar de la Cancoillotte qui sont, en réalité, une seule et même personne : Fernand Rauzéna. Pendant dix ans, Dac et Rauzéna vont écrire des centaines de sketches pour la radio.

Dès le lendemain de l'Appel du 18 juin, il souhaite rejoindre en Angleterre le Général de Gaulle. Cela n'est toutefois pas facile et plusieurs tentatives lui sont nécessaires pour quitter la France occupée. Un premier essai par les Pyrénées se termine à Barcelone. " Si Louis XIV se les étaient farcies comme moi, il n'aurait jamais dit: il n'y a plus de Pyrénées ", s'exclame-t-il avant d'être enfermé pendant quatre mois dans une cellule habituellement réservée aux condamnés à mort. Reconduit à la frontière, il est aussitôt incarcéré, pendant trente jours, à la maison d'arrêt de Perpignan. Au juge qui lui demande pourquoi il a voulu fuir son pays, il répond " en France, il y avait deux personnages célèbres, le Maréchal Pétain et moi. La nation ayant choisi le premier, je n'ai plus rien à faire ici ". Il sera ainsi plusieurs fois arrêté et incarcéré, avant de rejoindre Alger puis Londres en 1943.

Le 31 octobre 1943, il devient officiellement, au micro de la BBC à Londres, l'une des voix des " Français qui parlent aux Français ". Il sera aussi la voix du slogan célèbre de Jean Oberlé : « Radio Paris ment, Radio-Paris ment, Radio-Paris est allemand », mis sur l’air de la Cucaracha. Il créera les chansons : « De profundis Hitleribus » et « les gars de la vermine », superbement chantées par le jeune comédienne durant le spectacle !

Il est attaqué sur les ondes de Radio-Paris par Philippe Henriot, le sinistre secrétaire d'État de l'Information et de la Propagande : « Qu'est-ce qu' Isaac, fils de Salomon, peut bien connaître de la France, à part la scène de l'ABC où il s'employait à abêtir un auditoire qui se pâmait à l'écouter ? La France, qu'est-ce que ça peut bien signifier pour lui ?… »

Il lui répondit par un texte d'une gravité extrême, intitulé Bagatelle sur un tombeau, et qui m' a donné des frissons à le ré-entendre sur scène …

« Un dernier détail: puisque vous avez si complaisamment cité les prénoms de mon père et de ma mère, laissez-moi vous signaler que vous en avez oublié un, celui de mon frère. Je vais vous dire où vous pourrez le trouver ; si, d'aventure, vos pas vous conduisent du côté du cimetière Montparnasse, entrez par la porte de la rue Froidevaux ; tournez à gauche dans l'allée et, à la 6e rangée, arrêtez-vous devant la 8e ou la 10e tombe. C'est là que reposent les restes de ce qui fut un beau, brave et joyeux garçon, fauché par les obus allemands, le 8 octobre 1915, aux attaques de Champagne. C'était mon frère. Sur la simple pierre, sous ses noms, prénoms et le numéro de son régiment, on lit cette simple inscription: "Mort pour la France, à l'âge de 28 ans". Voilà, monsieur Henriot, ce que cela signifie pour moi, la France. Sur votre tombe, si toutefois vous en avez une, il y aura aussi une inscription: elle sera ainsi libellée :

PHILIPPE HENRIOT
Mort pour Hitler,
Fusillé par les Français…

Bonne nuit, monsieur Henriot. Et dormez bien. » Des paroles prophétiques … Pierre Dac venait de prononcer l'épitaphe de son adversaire, quinze jours avant qu'il ne soit abattu par des résistants le 16 juin 1944.

Pierre Dac connait une baisse du succès après la guerre, mais en 1949, la rencontre avec Francis BLANCHE lui donne une "seconde jeunesse". Elle donnera naissance en 1951 au plus délirant des feuilletons radiophoniques, signé Furax (1034 épisodes enregistrées entre 1956 et 1960). Mais aussi de nombreuses émissions de radio. Parmi elles, Le Parti d'en rire, Faites Chauffer la colle, CQFD, Studio 22, et surtout Malheur aux Barbus et L.K.N.O.P.D.A. Les kangourous n'ont pas d'arêtes.

Ils accèdent également à l'immortalité à travers un sketch, écrit par Pierre DAC, Le Sar Rabindranath Duval…

Il est l'inventeur du Schmilblick, qui « ne sert absolument à rien et peut donc servir à tout. Il est rigoureusement intégral ! ».

En 1965, il se déclare candidat à la présidentielle, soutenu par le MOU, Mouvement ondulatoire unifié, dont le slogan était : « Les temps sont durs ! Vive le MOU ! ». À la demande de l'Élysée, l'ancien résistant renonce et abandonne sa campagne.

Pour terminer en beauté, et qui cloture aussi le spectacle, je vous propose le " Braséro de Ravel " avec Francis Blanche, je crois que l' on peut faire difficilement mieux en matière comique !

lenonce

6 réflexions sur “Pierre Dac et le Parti d’ en rire

  1. Après avoir vu un reportage à la télé sur ce spectacle, je déplorais la semaine dernière de ne pas aller à Paris prochainement, car si j’en avais l’occasion, c’est LE spectacle que je verrais ! Pierre Dac est à jamais inégalé selon moi, il a tout dit, tout fait, tout inventé.

  2. Après avoir vu un reportage à la télé sur ce spectacle, je déplorais la semaine dernière de ne pas aller à Paris prochainement, car si j’en avais l’occasion, c’est LE spectacle que je verrais ! Pierre Dac est à jamais inégalé selon moi, il a tout dit, tout fait, tout inventé.

  3. Après avoir vu un reportage à la télé sur ce spectacle, je déplorais la semaine dernière de ne pas aller à Paris prochainement, car si j’en avais l’occasion, c’est LE spectacle que je verrais ! Pierre Dac est à jamais inégalé selon moi, il a tout dit, tout fait, tout inventé.

  4. Serait-ce grace à sa pétillance intellectuelle que Châlons-sur-Marne a été rebaptisée Châlons-en-Champagne ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s