Accueil » Humeur » GUILLON avec 2 L…comme dans bordille.

GUILLON avec 2 L…comme dans bordille.

Stéphane GUILLON, cet ersatz de comique dont j'épargnerai la photo à nos lecteurs, vient de faire très, très, très fort.

Rappelez vous ce héros de la gauche moderne qui avait soulevé l'émoi du landerneau boboiste quand il avait été viré d'une radio. Le temple du boboisme de gauche, CANAL+ (et son sous ersatz Mouloud ACHOUR), en avaient d'ailleurs fait des tonnes sur le sujet. Rendez-vous compte, les libertés essentielles étaient en péril et SARKO était certainement derrière tout cela !

Et voilà que GUILLON, en Corse, vient de révéler sa vraie nature. Gêné par la présence d'un handicapé au premier rang, il l'a fait mettre en coulisse pour ne plus le voir. Vous avez bien lu. Je vous recommande de  lire les échanges épistolaires entre GUILLON, L'handicapé et la compagne de GUILLON. Une mention spéciale pour cette dernière qui se trompe de victime…en accusant l'handicapé de leur faire beaucoup de mal !

J'ose à peine imaginer ce que les journalistes auraient dit et écrit si l'humoriste avait été de droite ! CANAL+ a été assez discret sur le coup.

A ce niveau, dans le midi, on ne parle plus de bordille…mais de bordillasse.

Géronte

4 réflexions sur “GUILLON avec 2 L…comme dans bordille.

  1. Nous connaissons tous le discours de ces pauvres types… devant les caméras la grandiloquence: il faut sauver le monde, il faut sauver les opprimés, la veuve et l’orphelin, mais dans la réalité, ce sont des cuistres, des trous du cul, qui profitent de leurs tribunes pour vider leur hargne et leur fiel vipérin sur tout ce qui n’est pas de leur avis et en gagnant grassement leur merdique vie. Evidemment les autres comiques, genre le hideux Bedos, les media… n’ont pas crié au scandale. Ruquier n’en a pas parlé. Entre eux, dans ce nœud de vipères, ils doivent se dire, oh le con il n’aurait pas dû… mais dans le fond ils s’en tamponnent le coquillard. L’offensé a eu tort de ne pas porter plainte pour discrimination, cat là elle est avérée.
    Quant à la gonzesse de l’autre (je ne souhaite pas l’appeler d’une autre façon), elle aurait mieux fait de se taire au lieu de venir pleurnicher au sujet de ses enfants… (comme Ségolène) auprès de la victime. Oui ses enfants sont les fils de deux monstres ! Je les vomis !

  2. Putain de camion, putain d’époque comme disait l’autre.
    C’est bien en ligne… tout comme ceux qui l’encensaient.

  3. « La cruauté humaine n’a pas de limite… »
    Fichtre ! Il ne te reste plus que le chapitre de la connerie à aborder et tu auras fait tes humanités. Courage Raymonde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s