Torreton: ferme-la et rembourse !

Je viens d' apprendre que cette petite gouape, élu au conseil de Paris en 2008, était le roi de l' absentéisme. Il a du démissionner en novembre 2010, après un an d' absence, car une élue UMP avait rendu publique ce qui est l' équivalent d' un emploi fictif payé grâce aux impôts des parisiens. lire ici

Pour info, un membre du conseil de Paris touche 4.800 euros bruts mensuels …

Que ce soit ce personnage qui se soit senti la vertu suffisante pour s' attaquer à Depardieu est prodigieux, et dans la ligne de ce que j' écrivais récemment ici.

D' un côté un artiste prestigieux qui fait ce qu' il veut de l' argent qu' il a gagné, de l' autre une fiotte médiocre subventionnée par la gauche bobo: faites votre choix !

lenonce