DéconnHollande, le pays des ministres à la con !

Où va s' arrêter la série initiée par Géronte: " Mais où vont-ils les chercher ?"

LurelDernier en date, Victorin Lurel.

Fabius s' étant fait porter pâle pour l' enterrement du Hessel de Caracas, c' est le joyeux Lurel qui s' y est collé. Ministricule de nos lontaines et coûteuses îles productrices de bananes subventionnées, il doit son poste au vote franc et massif de ses congénères pour le Grand Toumou.

Inconnu du public depuis sa nomination, le bouffon ultramarin a voulu frapper un grand coup. Force est de constater qu' il a réussi !

Après avoir fumé de la ganja locale et s' être envoyé une demi-douzaine de ti-punchs, le Victorin a senti sa merguez frétiller pour Chavez, son pipeau se gonfler pour Hugo. Il a trouvé sa dépouille mortelle toute mignone, toute fraiche, s' ébaudissant du très bon boulot des embaumeurs, la dis-donc !

Ca lui a filé une gaule terrible au Tartorin de Tétrocon, le conduisant à envisager des croisements d'un autre monde: Chavez, c' est De Gaulle plus Léon Blum a-t-il envisagé, la bave aux lèvres et l' oeil luisant.

Mais le meilleur était à venir. Le pantalon déformé par une montagne pelée au bord de l' explosion, ce monarque des drôles conclut en souhaitant que le monde posséde plus de dictateurs comme Hugo Chavez. Fermez le ban.

Tout ceci serait à pisser de rire, si ce con des îles ne parlait pas en notre nom …

lenonce

HESSEL a largement mérité le Panthéon…!

IMG_0191

La vieillesse est un naufrage comme le disait si justement CHATEAUBRIAND.

La bienpensance nationale n'a pas soulevé cette très légère déconnante de notre tout nouveau grand homme.

Nous ne sommes pas passé loin de la journée de deuil national…mais nous n'échapperons pas à son entrée, en grande pompe, au Panthéon.

Nous avons les héros que nous méritons.

Géronte

Mais où vont-ils les chercher ? Suite …

DelaunayVous prenez la tête de Gollum, vous lui collez la coiffure de Cruella, et vous obtenez la ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie.

Vous la connaissez ?

Vous pouvez citer, ne serait-ce qu' une décision qu' elle aurait prise en presque un an ?

Non, c' est normal. Ce caramantran n' a fait parler d' elle qu' à trois reprises:

– un tweet raillant les catholiques, reprenant une phrase de Serres l' abscon: « Aujourd’hui les catholiques condamneraient la Sainte Famille : Un mari qui n’était pas le père, une mère vierge… ».

– un tweet se moquant de l' élection du pape: "Je dois bien reconnaître que, à tort ou à raison, Benoît XVI a omis de me consulter avant de prendre sa décision."

De la finesse, toujours de la finesse

– et dernièrement, dans la rubrique fait divers, son chien ayant mordu un employé municipal.

François, c' est déjà assez dur comme ça, vire-nous ces cageots, s' il te plait ….

lenonce

SI PRESIDENT MAUVAIS, CASSER TU PEUX…

Avec notre gauche socialo-communiqte c'est "toujours surpris, jamais déçus".

Une certaine Eliane ASSASSI, présidente du groupe communiste, a présenté un projet d'amnistie (y compris pour des faits passibles de 10 ans de réclusion) pour les auteurs de certains faits commis à l'occasion de conflits sociaux. Lire, c'est édifiant.

Le texte a été légèrement modifié et notre Sénat rose sanguin (et pas uniquement à cause de la couperose de ses membres) a adopté la proposition de loi d'amnistie pour les auteurs de certains faits commis à l'occasion de conflits sociaux ou de manifestations sur la voie ou dans les lieux publics entre 2007 et le 1er février 2013.

Vous remarquerez que le créneau prévu pour l'amnistie couvre la période de la présidence de SARKO. Le message de nos démocrates déconnants est clair et fort. " Si le président et plus généralement le pouvoir en place ne te convient pas, s'il n'est pas au niveau, tu as le droit de casser dans le cadre d'un mouvement social ".

Derrière tout cela il y a quelques communistes (hé oui, ils sont toujours là) et notre MELENCHON national qui semblent avoir une grande influence sur notre majorité décadente.

Je ne sais pas vous, mais je trouve que le message que véhicule cette amnistie et très grandement déconnant…

O tempora, o mores….

Géronte

 

La phrase de la semaine:  » Ou est la morale dans tout ça ! « 

DSK parlant de morale, avec son air fâché, c' était du lourd, du très lourd !

L' amidonneur de boniche parlant de morale, c' est Hitler parlant des droits de l' homme, c' est Duflo parlant de mécanique quantique, c' est, comme le disait Desproges, le pape parlant du stérilet de ma belle-soeur.

La petite allocution de notre plus-très-vierge effarouché était un chef d' oeuvre de foutage de gueule, comme dirait Géronte.

Une autre phrase: " J' en ai assez qu' on se serve de moi " vaut aussi son pesant de noix de cocos, de la part d' un homme ayant le plus souvent utilisé les femmes comme aryballe à foutre.

Et tout ça, glisse et passe, car, comme le disait Chichi: plus c' est gros, plus ça passe.

lenonce