Accueil » Actualité » Je le jure, je suis un menteur !

Je le jure, je suis un menteur !

2185562Il semblerait que ce soit la Taubira qui ait imposé la mascarade de l’ audition de Cahuzac à l’ Assemblée, dont le seul but semble avoir été de dédouaner Hollande.

Et en plus, on lui a fait prêter serment, c’ est à mourir de rire !

Denis Fasquelle, député UMP, de regretter:  » il aurait pu présenter des excuses « . Quel con. Mais les gens comme Cahuzac ne s’ excusent jamais, comme tous les grands criminels. Ce sont les petits qui ( de temps en temps, pas toujours ) couinent:  » j’ voulais pas lui tirer le sac à la vieille, j’ voulais juste porter ses commissions, aie, aie, m’ sieur l’ agent, pas sur la tête « .

Les salopes cosmiques comme Cahuzac, avec un égo à l’ échelle, regardent de haut les députés, pantalon baissé et fesses écartées, et leur pissent à la raie. Il fût un temps, où ce genre de comportement vous menait directement à être roué et écartelé en place publique.

Une petite dernière pour finir, et avant que vous alliez vomir, voici comment est mentionné Cahuzac sur le site de l’ assurance maladie, ameli.fr, et que vous pouvez consulter ici. Si vous avez la flemme, voici la capture d’ écran:

cahuzac ameli

Cahuzac s’ est déclaré comme médecin généraliste, alors qu’ il est chirurgien, pour pouvoir cotiser moins, et en secteur conventionné secteur 1, c’ est à dire ne demandant pas de supplément d’ honoraires, alors que toute son activité était hors nomenclature.

Et c’ est ce margoulin qu’ on a fait venir pérorer devant ses ex-pairs. S’ excuser lui, vous rigolez !

lenonce

2 réflexions sur “Je le jure, je suis un menteur !

  1. Hier à été un grand jour pour la démocratie. Entre la mascarade Cahuzac et le retour de pine en folie, invité par le Sénat pour venir donner des leçons d’économie, hier était vraiment un grand jour ! La morgue du second, qui reviendra en politique, était également à vomir. Rien ne stoppe jamais un politique. Jusqu’où pouvons nous tomber avant qu’il ne se passe qqch ?

  2. C’est l’année de la démocratie. C’est ainsi que le Prix spécial du Jury du prix du Press Club 2013 a été décerne à Jean-François Copé pour : « A l’UMP, nous apprenons la démocratie. C’est assez nouveau ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s