Accueil » Communautarisme » Une famille musulmane ordinaire …

Une famille musulmane ordinaire …

Insidieusement, et avec le concours de nos journaleux médiocres autant qu’ incultes, l’ islam transforme notre société. Il n’ est plus question de se fondre dans le paysage français, plus question d’ intégration, plus question d’ assimilation. Le message est clair:  » nous sommes là, pour longtemps, et il faudra nous accepter avec nos rites et nos coutumes, que, le nombre aidant, nous finirons bien par vous imposer. »

Je viens de lire qu’ on avait mis en examen une parisienne de 21 ans pour « association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes de terrorisme ». Le journaliste d’Europe 1 s’ étonne, et justifie son étonnement: « Elle est issue d’une famille musulmane ordinaire, même si sa mère porte le niqab. » Ainsi, pour cette lopette, dans une famille française de confession musulmane, la norme est que la mère soit intégralement voilée. ( lire ici ) Il y a des coups de batte qui se perdent !

tribalatJ’ ai écouté avec beaucoup d’ attention, et un brin surpris car passant sur la chaîne France info, la sociologue Michèle Tribalat parler de son livre:  « Assimilation, la fin du modèle français ». ( à écouter ici ). Où on a confirmation  de toutes les craintes qui s’ expriment dans ces blogs mal-pensants, et que nos politiques de tous bords s’ acharnent à cacher. On y découvre aussi le rôle crucial de l’ Europe, qui a décidé en 2004, et sans aucune concertation de ses citoyens, d’ imposer le modèle du multiculturalisme.

Lire aussi l’ entretien de celle-ci avec, entre autre, Malika Sorel: ici. Ces femmes, Sorel et Tribalat, ne paraissent pas de dangereuses extrémistes incitant aux pogroms anti-musulmans. Et pourtant leurs conclusions sont implacables: l’ installation incontrôlée sur le territoire national d’ une masse croissante de musulmans s’ enfermant dans un communautarisme de plus en plus radical représente un danger pour notre République.

Voilà, beaucoup de références, mais comme le week-end approche et qu’ il fait un temps de chiotte, vous n’ avez aucune excuse !

lenonce

14 réflexions sur “Une famille musulmane ordinaire …

  1. « Comme le week-end approche et qu’ il fait un temps de chiotte, vous n’avez aucune excuse » (pour ne pas lire les ouvrages conseillés) ! Il y a d’autres occupations aussi durant un week-end pluvieux… Jouer de la flûte à un trou, astiquer le poireau, fumer la pipe, se faire arroser le minou, chatouiller la fraise dans la mousse… sans oublier bien sûr de faire mousser le créateur. Bon week-end !

  2. Je me rappelle avec précision (cela avait été rapporté, situé, sourcé, daté dans mon blog) de la déclaration de Fillon au sujet de Mohamed Merah à Toulouse, dans les tout premiers jours, pour expliquer que la police ne se méfiait de rien : « c’était un jeune homme qui menait une vie normale »; Ah, ah, ah ! Il vivait d’expédients et de rapines, il menait donc une vie normale (pour un Maghrébin) ?

    • L'(a) normalité d’aujourd’hui n’est plus celle d’ hier: c’ est ce qu’ on appelle un changement de paradigme ou bien une belle enc…rie!

    • Moi non plus, sauf que leur gentille petite mouflette passait ses journées sur les sites jihadistes et imaginait des cibles pour de futurs attentats: un amour de jeune fille tout à fait normale …

  3. La haine de la société est une constante de la jeunesse qui n’est pas intégrée dans le monde du travail. Autrefois, le jeune était mis la plupart du temps en apprentissage où il se frottait continuellement avec le monde des adultes. Ceux qui vivent en vase clos, comme certains étudiants, se montent le bourrichon, et ça donne des Action directe ou des Rote Armee Fraktion. Comme elle est musulmane, elle se tourne vers le djihadisme. Cela n’excuse pas, mais c’est de la logique.

  4. Frappante, cette propension dont font preuve certains adeptes du Prophète à pratiquer violemment leur foi « de paix et d’amour ». Même dans une société qui avait posé un couvercle de béton sur les guerres de religion, même après avoir fait des études supérieures, même dans des « familles ordinaires ». Peut-être faudrait-il s’interroger sur les risques inhérents à l’islam et en encadrer la pratique, à l’instar d’autres activités potentiellement dangereuses comme la conduite automobile ou la chasse ? Peut-être, simple application du principe de précaution, faudrait-il instaurer un permis de musulmer ?

    • La pratique devrait en être encadrée par les chefs spirituels de cette religion, les imams. Je crains qu’ ils ne soient pas vraiment efficaces … dans le sens de la modération !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s