France: la folie du  » tourisme médical « 

Travaillant dans un grand hôpital marseillais au bénéfice (parfois) de l’ humanité souffrante, j’ ai toujours accueilli et soigné des patients étrangers, et sans me poser de questions. Comme je l’ ai lu quelque part, avant la création de l’ AME, on n’ a jamais vu de malade sans couverture sociale se faire expulser d’ un hôpital pour mourir dans la rue. Jamais.

Depuis quelques mois, les choses changent. Il n’ est pas une journée sans que le bateau ou l’ avion nous amène, EN DIRECT, des malades étrangers avec le plus souvent des pathologies lourdes ( diabète, AVC, cancers, … ) pour être pris en charge avec un naturel, pour eux et leurs familles, désarmant. Il s’ agit principalement de personnes d’ origine maghrébine, surtout algériennes, mais pas que. Toute la planète se retrouve à Marseille: Arméniens, Bulgares, Maliens, Roumains, Tchétchènes, Comoriens, Kosovars, Ivoiriens, etc, etc, etc, ….

Ces pauvres gens déboulent sans qu’ on ne sache rien d’ eux: antécédents, traitements, rien ! J’ ai reçu pendant 24h un sdf épileptique, dont je n’ ai jamais su, ni le nom, ni la langue, ni la nationalité ! Et voilà que je tombe sur cette interview de Didier Legeais, urologue et vice-président de l’ Union des Chirurgiens de France:

C’ est un phénomène nouveau, en lien direct avec les signaux que montrent le gouvernement actuel. Venez en France, vous aurez tout, et vous ne risquez rien. Pensez à cela quand vous serez chez l’ opticien ou chez le dentiste, et que vous verrez le montant du remboursement sécu auquel vous donne droit vos cotisations !

lenonce

Moscovici est arrivé à pied par la Chine

Donnez le pouvoir à un faible et il en abusera avec jouissance. La serpillière à l’ œil vitreux qui nous sert de premier ministre vient d’ en donner l’ éclatante démonstration. Le grotesque bouffon à la main molle mais qui ne tremble pas, s’ emploie à humilier le prétentieux préposé à la pompe à phynances.

On avait raillé Sarkozy d’ avoir traité Fillon de collaborateur, Ayrault fait bien mieux. Non seulement il lance ses consultations sur la soi-disant remise à plat de la fiscalité quand son ministre de l’ économie est en Chine, mais il remplace, visiblement sans son accord, deux des principaux directeurs de Bercy, hommes de confiance et de devoir, dont le seul tort réside en le fait d’ avoir été nommés du temps de Sarkozy.

C’ est tellement minable que c’ en est risible, surtout quand on voit Moscovici se débattre pour expliquer que l’ idée vient de lui: on dirait une esque demi-dure à qui on vient de planter un hameçon dans le cul ( et je m’ y connais ) A déguster ici:

lenonce

PS: je m’ y connais en esques et pas en hameçon dans le fion, je précise pour les malveillants ….

Un guyanais de souche, c’ est bien. Un français de souche, c’ est mal.

Le dernier contrefeu allumé par le gouvernement pour masquer l’ échec prodigieux de leur action politique met en scène Christiane Taubira. L’ appel au sursaut républicain, avec des trémolos dans la voix, pour venir en aide à celle qui s’ est faite connaitre comme leader indépendantiste est assez savoureux. Le problème quand on patauge dans la gadoue, comme savent si bien le faire nos gauchiasseux, est qu’ inévitablement on fait remonter de bons gros morceaux.

Celui montrant Taubira parler de la  » race créole  » est à déguster chez Corto.

Un autre, bien divertissant, met en scène cette grande républicaine plaider pour le sauvetage du guyanais de souche:  » Nous sommes à un tournant identitaire. Les guyanais de souche deviennent minoritaires sur leurs propres terres.  » Source

Je n’ ai pas souvenir qu’ une voix se soit élevée à l’ époque pour relever cette affirmation xénophobe.

Cela étant, je suis d’ accord avec Jeanne Moreau qui se voit en singe français ….jeanne Moreau

lenonce

Villepin était un visionnaire !

Dieu sait que je l’ appréciais peu et l’ épinglait quelquefois dans ces colonnes, mais là, on peut dire qu’ il a eu du flair !

Puisqu’ on est sur DDV, je vous encourage à courir acheter la BD  » Quai d’ Orsay « , et voir le film ensuite … ou l’ inverse !

La BD est excellente et le film aussi, avec une description d’ une grande justesse du fonctionnement d’ un cabinet ministériel, surtout avec un grand sifflet comme DDV ! Les seconds rôles sont particulièrement soignés et Niels Arestrup en directeur accablé-sur-qui-tout-repose est prodigieux.

lenonce

Brûler n’ est pas siffler

Dans notre drôle de pays, il est plus risqué de siffler un incompétent que de détruire pour des millions d’ euros. Le socialisme nous a de tous temps habitué à une constante inversion des valeurs, et la différence de traitement entre le mouvement des bonnets rouges à la con ( vive la Bretagne! ) et celui du 11 novembre est particulièrement choquante.

Rappel des faits:

– fin octobre, de violentes manifestations ont lieu autour du portique de Pont-de-Buis ( qui sera finalement démonté « proprement » ) qui opposent environ 900 personnes à 250 membres des forces de l’ ordre, un couillon perdra même la main. Le portique est sauvé, mais la route sera gravement endommagée et fermée pour plusieurs jours. En fin d’ après-midi, aucune interpellation. Source

– après la manifestation de Quimper et les débordements que l’ on sait, cinq personnes seront convoquées au tribunal. De même, les différentes destructions de portiques ne conduiront à aucune interpellations. Source

– les sifflets du 11 novembre ont conduit en quelques minutes à environ 73 arrestations. Il a fallu subir ensuite les cris d’ orfraie des ahuris de la gauche, où figure en bonne place le pauvre Jégoun, qu’ un solide appétit conduit à manger son chapeau pluri-quotidiennement, qui se sont soudain découverts une fibre patriotique. Lire la très bonne note de Koltchak à ce sujet.

Pourtant, nombreuses sont les vidéos sur internet montrant ces enculés de saccageurs à l’ œuvre et à visage découvert ( zeugma rachetant le gros mot ). Voir ci-dessous:

Les forces de l’ ordre n’ ont qu’ à faire leur travail de lutte contre la délinquance et ne pas se comporter comme une police politique.

lenonce

Un saccage du pays bien réconfortant

SégolénadeIl y avait longtemps qu’ on ne l’ avait plus entendue, et franchement, pour son retour, elle n’ a pas déçu !

Alors que pas une journée ne se passe sans des dégradations de portiques, radars et autres préfectures, dégradations pour lesquelles les auteurs ne seront jamais poursuivis, et qui resteront donc à l’ entière charge des contribuables, la pintade du Poitou trouve cela  » réconfortant  » !

Que dirait-elle si les manifestants venaient chier dans son bureau du conseil général de Charentes-Poitou ? Elle trouverait cela … appétissant, peut-être !

Tous les jours, nos socialos semblent se fouiller les neurones pour trouver une nouvelle connerie ! Vivement qu’ elle soit nommée première ministre à la place de glaireau, qu’ on rigole un peu …

lenonce