Accueil » Actualité » De l’ art de parler aux journalistes

De l’ art de parler aux journalistes

Sectaires, partisans, incultes et incompétents, beaucoup de journalistes actuels n’ ont plus grand chose à voir avec Albert Londres. Titulaires d’ un régime fiscal très avantageux, que Sarkozy avait envisagé de réformer et que Mou président se sera empressé de ne pas toucher, ils voudraient encore être à l’ abri de toute critique. Quant cela arrive, ils gueulent à l’ unisson à l’ atteinte à la liberté de la presse, au retour des HLPSDNH: ils ont inventé le crime de lèse-bouffon. Pour paraphraser l’enquête corse: peut-on critiquer les journalistes ? Oui, mais il ne faut pas le faire !

Un des rares politiques à ne pas suivre la consigne est Nicolas Dupont-Aignan. Il s’ était déjà allumé Apathie, voilà qu’ il récidive avec cette petite crotte d’ Haziza, qu’ il qualifiera de même. A visionner avec délectation:

lenonce

6 réflexions sur “De l’ art de parler aux journalistes

  1. NDA confirme ici qu’il est une petite merde. En tant qu’élu de la nation, il est notre domestique. Quand un domestique parle sur ce ton à ses maîtres, c’est qu’il est temps de le virer.

    Cela est tout à fait indépendant de la qualité, du talent ou de l’honnêteté d’Haziza. Ce n’est pas le problème. Nicolas Dupont Gnan-gnan n’est pas chargé de juger les journalistes.

    De façon générale, il est absolument hallucinant que quelque élu que ce soit ose parler de la sorte à quelque Français que ce soit. La grossièreté de ces gens est à la hauteur de leur arrogance.

    D’ailleurs NDA parle exactement sur le même ton aux chefs d’entreprise, qui financent pourtant son riche train de vie. NDA fait partie de la clique politico-fonctionnariale qu’il est temps de mater.

    • Cela fait belle lurette que les élus ont perdu la dignité qui sied à leur fonction. Cela étant, au moins se soumettent-ils à la décision des urnes. Alors que les journalistes forment une coterie qui se coopte et se protège de toute intrusion. Ce qui peut parfois causer leur perte, cf Libé!

      • Pour « Libé », mais ce fut aussi le cas avec d’autres et cela le saura, c’est effectivement hallucinant cette propension des journalistes à se persuader qu’ils détiennent la vérité et à persévérer dans une formule qui perd tant et plus sans que leurs actionnaires ou autres soutiens financiers puissent disent quoique ce soit …
        Puisqu’ils sont si forts, ils n’ont qu’à le faire tout seuls leur journal !

  2. Parce qu’un élu de la nation est au service de la nation, il devrait se laisser marcher dessus et de surcroît par un abruti parano? Allons! Visiblement le premier commentateur n’aime pas le monsieur qui selon lui n’aurait que le droit de la fermer!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s