Accueil » Actualité » Ukraine: où est passé notre président ?

Ukraine: où est passé notre président ?

Quand il s’ agissait d’ aller botter le cul à une poignée de moricauds en pick-up fonçant à découvert dans le désert, ou d’ aller séparer deux tribus de panou-panous fortement motivées à se découper mutuellement en rondelles, Hollande revêtait ses habits de « chef de guerre », comme l’ écrivaient, la culotte mouillée, ses thuriféraires dans les médias (je sais, la phrase est un peu longue, mais j’ ai une excuse, je suis en train de lire Proust … ).

Et là, pour l’ Ukraine, c’ est à dire en Europe et non plus au fin fond de l’ Afrique, avec des enjeux majeurs politiques et économiques, rien. Une vague déclaration pour dire c’ est pas bien, et puis c’ est tout. Là où un Sarkozy aurait bondi dans un avion pour faire le tour des capitales et forcer un accord, notre héros, fatigué, préfère se laisser souffler sur les roubignoles par une starlette. On peut le comprendre, mais il n’ a pas été élu pour ça.

A part ça ? Rien. Lisez Corto, c’ est à la virgule près ce que je pense de ce gouvernement …

lenonce

poutine merkelCi-contre, deux vrais dirigeants.

5 réflexions sur “Ukraine: où est passé notre président ?

  1. Les russes anciennement les soviets voire les Ivan manient un bien mieux la kalachnikov et leurs Mig et autres Sukhoi que les enturbannés du nord mali, il nous avait déjà fait le coup du sans couilles avec la Syrie alors rien de neuf.

  2. Ce qui me fait le plus rigoler, c’est que ce qui était très bien pour le Kossovo ne l’est pas pour la Crimée. Les Albanais majoritaires ont apparemment plus de droits que des Russes non moins majoritaires. Evidemment, il sera beaucoup plus difficile de bombarder Moscou que Belgrade. Le droit des peuples à disposer d’eux même est à géométrie variable. Et la Crimée n’est rattachée à l’Ukraine que par un oukase de Krouchtchev de 1954, sans vote bien entendu des populations concernées.

  3. J’ajoute que le « peuple de Maidan » c’est aussi l’extrême-droite nationaliste ukrainienne, une vraie, pas du genre de l’épouvantail à bobos Patrick Buisson, mais des excités peut-être même un poil à droite des Zobs Dorés grecs, que les touristes à calepins du Monde font semblant de ne pas voir (les drapeaux avec main jaune à trois doigts levés sont pourtant bien visibles et infiniment plus nombreux que les drapeaux de l’UE). Ce sont ces énergumènes qui sont montés à l’assaut des barrages de police, tuant et se faisant tuer, ce sont leurs gros bras qui ont intimidé les députés contraints de voter la chute du gouvernement élu (et conforté par les législatives de 2012), ce sont eux qui ont tagué les murs de la mairie de Kiev avec de vilaines croix noires. Tout ça pour amener au pouvoir un technocrate stipendié par on ne sait qui, un crane d’oeuf à lunettes qui avait fait 7% à la présidentielle 2010 malgré des dizaines de millions de dollars dépensés (http://fr.wikipedia.org/wiki/Arseni_Iatseniouk).
    C’est peut-être un peu compliqué à analyser pour Flanby, la victoire de la démocratie en Ukraine…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s