Accueil » Actualité » Montebourg commémore la seconde guerre mondiale à sa façon

Montebourg commémore la seconde guerre mondiale à sa façon

L’ inculture du gauchiste m’ a toujours fasciné. Celui-ci a une lecture tellement partisane de l’ histoire, qu’ il ne craint jamais de se ridiculiser quand il aborde des concepts qui lui sont totalement étrangers comme celui de patriotisme. Le gauchiste, bercé par l’ internationale, est un apatride imperméable à l’ idée même de nation.

Prenez un grand con suffisant à l’ air perpétuellement satisfait de lui, la tête dodelinante et le phrasé ampoulé, bref, prenez Montebourg. Il veut nous faire passer pour un acte de patriotisme économique la vente d’ Alstom à Siemens et Mitsubishi, et comme une infamie l’ offre de General Electric. Cette explication, en période de festivité pour commémorer le débarquement est tout simplement prodigieuse. En clair, Montebourg tourne le dos aux USA pour fourguer Alstom aux forces de l’axe.

Petits rappels:

Mitsubishi fournit pendant la deuxième guerre mondiale l’essentiel des avions de chasse nippons, et notamment les chasseurs bombardiers A6M, appelés Zéros, qui s’ illustrèrent, entre autres, à Pearl Harbour.

Siemens fit son beurre pendant le conflit en faisant travailler les prisonniers. Elle avait même une usine au sein du camp d’Auschwitz-Birkenau.

Et ce sont ces deux entreprises que nos dirigeants ont élu pour leur confier le fleuron de notre défunte industrie, et sous prétexte de patriotisme: c’ est à mourir de rire. Si ces cons de ricains n’ avaient pas chassé les schleus, la fusion Siemens-Alstom serait faite depuis longtemps …

travail-deportes-siemens-zindex

lenonce

Pour mémoire: GE est présente en France depuis 1893, via une filiale qui deviendra Thompson. Elle emploie 10.000 personnes en France.

8 réflexions sur “Montebourg commémore la seconde guerre mondiale à sa façon

  1. A Belfort où se trouve la société GE ENERGY PRODUCTS FRANCE SNC , active depuis 25 ans, les employés partagent la même cantine avec les employés d’ALSTOM. Les premiers sont d’ailleurs des anciens d’ALSTOM depuis le rachat par G.E. de la production de turbine gaz .
    Môsieur Montebourg, qui n’a jamais travaillé dans l’industrie, préfère lui construire les « usines à gaz ».

  2. Bof, il ne faut quand même pas exagérer, la guerre est terminée depuis bientôt 70 ans, et si je préfère GE parce que cette firme est installée en France depuis longtemps, ce n’est pas une raison pour asséner ces arguments qui datent un petit peu.

    Ce que je trouve scandaleux, c’est que l’Etat passe par dessus la tête de la direction d’Alstom pour décider à sa place. Que je sache, Alstom est une boîte privée, qui fait ce qu’elle veut dans un objectif qu’elle a déterminé. Les pantomimes d’un gouvernement aux abois n’ont pas leur place ici. C’est au gouvernement qu’appartient de créer les conditions pour que les entreprises investissent, se développent et embauchent, mais au lieu de ça, il fait tout le contraire et s’étonne que ça ne marche pas.

    Qu’il se concentre donc sur le régalien, c’est son boulot.

  3. « Alstom est une boîte privée » : oui, mais pas n’importe laquelle, c’est celle qui fabrique les turbines de nos centrales nucléaires et de nos sous-marins lanceurs d’engins. Ca mérite que l’on s’intéresse à qui on la vend. http://www.cf2r.org/fr/editorial-eric-denece-lst/alstom-et-la-securite-nationale.php
    Je suis même surpris que l’Etat ait négligé d’en prendre le contrôle (50% du capital d’Alstom représente un peu plus de 4 milliards, et il y a d’autres moyens) alors qu’on apprend qu’il détient 110 milliards d’actions diverses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s