Accueil » Actualité » Et les deux premiers cons de l’ année 2016 sont …

Et les deux premiers cons de l’ année 2016 sont …

… Alex Perrin et Dalil Boubakeur !

Le premier, Alex Perrin, est l’ exceptionnel procureur de Valence, porteur d’ un dispositif particulier reliant ses attributs sexuels au smartphone de Christiane Taubira, dispositif dont lenonce s’est procuré une photo:

tens-001Cet exceptionnel abruti a réussi le tour de force de nous refourguer la liste intégrale des inepties (geste d’ un déséquilibré, personnage isolé, pas de signe de radicalisation, etc, …) débitées après les attentats de janvier 2015, dont les enquêtes ont montré la totale fausseté (individus en réseau, actes prémédités, personnes entrainées et fortement motivées). Du style: « il a dit vouloir tuer des militaires et être tué par eux, mais ses motivations sont encore floues »Et de refuser la qualification d’ acte de terrorisme. Un comique je vous dis.

Le second, Dalil Boubakeur, vous savez celui qui a le même coiffeur que Bouteflicaca, l’ icône de l’ islam modéré, a réussi, tout en étant médecin,  a dire que   » cela mérite une sanction psychiatrique ou pénale « . Une sanction psychiatrique, mais tu réfléchis avant de parler, irrésistible connard ! Si, par le plus grand des hasards, auquel je ne crois point, l’ individu était déclaré irresponsable, et que sa place soit en service de psychiatrie, on n’ est plus dans la sanction mais dans le soin, Docteur Boubakeur de mes deux ! Même les soi-disant lettrés ont des idées moyenâgeuses, alors les autres …

Allez, grosses bises à toutes et à tous, et bonne année 2016 quand même!

lenonce

13 réflexions sur “Et les deux premiers cons de l’ année 2016 sont …

  1. Voilà qui en dit long sur la « médecine musulmane », laquelle est censée faire partie des bienfaits à nous impartis par la religion d’amour et de pets…

    Cela dit, vous avez une drôle de photothèque.

  2. Cela dit, vous avez une drôle de photothèque.

    Cela dit, vous avez une drôle de photothèque.
    J’allais le dire…

    Le second, Dalil Boubakeur, vous savez celui qui a le même coiffeur que Bouteflicaca

    Le dernier qui utilise encore la brillantine pour mettre en valeur le
    (masculin singulier) cheveux et faire briller le crâne ?

  3. Fichtre ! Cela fait un grand nombre qui ont déjà perdu deux places ; nous sommes dans un monde concurrentiel outrancier.
    Pour le débat sur l’emploi du mot « sanction », pouvons nous imaginer que boubakeur évoquaient ceux qui, in fine, vont financer la suite psychiatrique ou pénale : le contribuable.

    • J’en subodore une « tirée par les cheveux » (comme disait Yul Brynner) avec les membrés en fin de nœuds …

  4. Ces deux-là sont de classe olympique. Je crains cependant que cette année nous en propose d’autres de niveau au moins égal.
    Bonne journée.

  5. Je me demande s’il ne vaut pas mieux la prison que l’HP… Être enfermée en hôpital psychiatrique serait pour moi la pire des sanctions. On n’y côtoie que des malades mentaux, hormis les psy, bien sûr !

      • Peut-être que certains l’étaient mais ne le sommes-nous pas tous un peu ? Qui peut se targuer d’être « normal » ? Et qu’est-ce que la « normalité » ? Par ailleurs, eux, ils ont un avantage, ils se soignent !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s