Accueil » Actualité » Cologne: razzia sur la touffe

Cologne: razzia sur la touffe

Ainsi, en Allemagne, ce beau pays connu depuis 1938 pour son accueil des cultures étrangères, des migrants aux testicules gros comme la miséricorde d’ Allah, se sont jetés sur les Gretchen le soir du jour de l’an. Ils ont pratiqué, en groupe et avec enthousiasme, le jeu fort amusant quoique désapprouvé par les intéressées, que nous appelons à Marseille,  » jeu de l’ attrappe-chagatte « . Les policiers témoins des premières agressions ont regardé ailleurs, avant de minimiser dans les jours suivants, funeste retard à l’ allumage ( de vrais berbères ) qui conduira au limogeage de leur chef.

Et puis, ce n’ était pas quelques cas isolés, les plaintes se comptent maintenant par centaines. Ce fait divers montre bien l’ impéritie du gouvernement allemand, et de Merkel en particulier, qui pensaient qu’ installer un million de jeunes hommes arabo-musulmans sur le territoire quasiment du jour au lendemain se ferait dans la joie et le respect mutuel. Ces gens sont des criminels, qui jouent l’ avenir de leur peuple sur un coup de dé, et ignorent délibérément les enseignements du passé. Par exemple, dans le temps, quand une garnison ( donc composée de jeunes homme en âge de procréer ) s’ installait dans une ville, leurs supérieurs prévoyaient un BMC*, et si nécessaire du bromure dans les rations.

Plus grave est le fait, comme l’ a évoqué le ministre de la justice, que ce mouvement ait pu être coordonné, par mobiles ou réseaux sociaux. Le 31 décembre 2015, ils étaient 2.000. Quand, avec la bénédiction européenne, ils seront 20 ou 50.000 dans une ville, et qu’ ils se coordonneront armés de kalachnikov, là, on aura du souci à se faire. En attendant, dormez tranquilles, vos dirigeants veillent sur vous.

lenonce (merci à la noncette pour le titre )

*BMC: bordel militaire de campagne

lll

17 réflexions sur “Cologne: razzia sur la touffe

  1. Après « Mort d’un pourri », « Razzia sur la snouf », très prochainement « Peur sur la ville » et là on ne sera plus dans le cinéma !

  2. Mouvement coordonné et même planifié. On ne réunit pas plusieurs milliers de personnes qui se jettent tous ensemble sur les femmes après avoir lancé des pétards sur la foule tous en même temps sans un minimum d’organisation et cela quelques jours en avance. C’est ce que je disais dans mon article du 6 janvier en posant (entre autres choses) la question: « un nouveau type d’attentat? ».

  3. j’adore le titre !
    c’était peut être tout simplement une répétition générale pour voir comment s’organiser en plus grand, d’autant qu’il n’y a pas qu’à Cologne apparemment mais dans d’autres villes aussi ! mais on pourra commémorer après….enfin, ce qu’il en restera
    pourtant les allemands devraient se souvenir de l’arrivée des Russes à Berlin ça n’avait pas été une plaisanterie non plus, ils ont la mémoire courte !

    • Je nuancerais.
      Les Allemands ont accepté d’avoir la mémoire courte et dictée par les vainqueurs de 45′. Forte culpabilité & factuellement des choix idéologiques précédents pour le moins discutables.
      Toutefois, je pense que les générations 15-35 ans en 2016 ne sont plus sensibles au laudanum d’après-guerre ; cela va peut-être amener quelques surprises.
      Outre leur appétence pour « la saucisse & la bière », à l’instar de la « baguette & du pinard », n’oublions pas que le peuple allemand a une tradition historique « romantique », au sens philosophique du terme et à l’opposé d’un Goethe (que notre EdNat nous cite comme seul boche sachant lire&écrire), se défiant de la vision optimiste du Progrès et son annexe glaireuse … la bien-pensance. Je suis curieux de la réaction de ce peuple après la chasse aux chattes de la Saint Sylvestre.
      Je ne rentrerais pas dans un débat politico-religieux, mais ce soir là j’étais plutôt motiver à chasser les Saints, Emilion & Joseph notamment. Achtung ! Il n’est pas dit d’ailleurs que ces malheureux « migrants » aient été victime d’un malentendu, espérant du Saint-Amour. On connait leur ignorance officielle à tout ce qui touche l’alcool.
      A noter que l’Autriche connait à son tour un afflux massif de plaintes similaires … Etonnant, non ?

      « Que la tempête souffle avec violence,
      Qu’il neige ou que le soleil nous sourie.
      Que le jour soit brûlant ou la nuit glaciale,
      Poussiéreux sont les visages, mais joyeux est notre esprit,
      Oui, notre esprit.
      Notre esprit gronde dans la tourmente. »
      Première version d’un chant traditionnel Franc-Tireur (1918) des boches.
      Il ne faudrait pas que ces cons de « djeuns casque à pointe » révisent leur Histoire … Bougre ! Ils vont me faire regretter d’avoir sécher mes cours LV2.

      • J’aime la douceur mélodieuse de cette langue !
        Panzerlied, dans « La Bataille des Ardennes » :

      • Puis-je vous rappeler que « les vainqueurs de 45 », c’est nous ? Vous auriez préféré que nous perdîmes ? Vous auriez préféré que l’Allemagne reste nazie ? Encore heureux, que les Allemands aient accepté « ce que nous leur avons imposé en 1945 » !

        D’ailleurs, on leur a imposé quoi, au juste ? De se passer d’armée pendant un certain temps ? Eh bien ce fut une excellente chose, il me semble. D’exécuter un certain nombre de chefs nazis ? Parfait également. Il ne fallait pas ? D’être occupés par nos troupes un certain temps ? Bah oui, c’est ce que font les vainqueurs, en général. Une guerre, c’est pas une partie de belote où on range les chaises à la fin. D’abandonner l’est du pays à la botte communiste ? Bon, ça c’est tout à fait regrettable, mais on n’a pas pu faire autrement.

        Donc c’est quoi, ce clicheton qui tourne en boucle sur la réacosphère sur « les vainqueurs de 45 » ? Où est le problème ? C’est ahurissant à quel point on peut refaire l’histoire en quelques décennies !

        En attendant, les « vaincus de 45 » sont en meilleure forme que les « vainqueurs de 45 » — enfin je parle de ceux qui habitent un pays en forme d’hexagone avec beaucoup de fromages.

      • Il n’y a pas de problème, juste une solution autoproclamée que nous ne maîtrisons pas ; nous ne sommes pas les  » vainqueurs de 45  » et depuis Bouvines tous les prédicateurs ont dû déchanté.

  4. En voyant la ravissante Colonaise qui illustre cette note, moi j’dis que ce sont des p’tits gars fort courageux… ou alors ils étaient bien empégués !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s