Accueil » Actualité » Quelques dizaines de terroristes, plusieurs centaines de complices, des milliers (-ions) de complaisants …

Quelques dizaines de terroristes, plusieurs centaines de complices, des milliers (-ions) de complaisants …

Vous connaissez bien l’antienne des islamo-gauchistes. Les terroristes sont une infime minorité. L’ immense majorité de la « oumma » vit pacifiquement sa religion de paix et d’ amour. Je les connais bien ceux-là, ils n’ en démordent pas, et refusent souvent la discussion sur un quelconque péril généré par l’ implantation de l’ islam. Cette position était déjà bien difficile à défendre après qu’ une dizaine de gugusses armés de cutters aient détruit le centre de Manhattan et mis l’Amérique à genoux.

L’ arrestation d’ Abdeslam donne un autre éclairage. Voilà qu’ un terroriste recherché par toutes les polices et agences de sécurité européennes est capturé dans son quartier, à quelques centaines de mètres de chez lui. Commencent à pleuvoir les sempiternelles appréciation des voisins:  » il itait tri gentil, tri poli, tou li monde l’ imait bien ». On comprend que l’ individu a bénéficié d’ un très important réseau de complices, et d’ une grande bienveillance de la part de tout le quartier, qui doit considérer que tuer une centaine de kouffar n’ est pas vraiment grave.

Alors non, le danger ne vient pas que d’ une poignée de radicalisés. Il est majoré par le comportement de toute une communauté demeurant passive devant les atrocités commises par certains de leurs pairs.

Les politiques qui ont laissé se créer, non plus des quartiers, mais des villes musulmanes en plein cœur de l’ Europe sont des criminels qui mériteraient une balle dans la nuque. La partie est à présent perdue, sauf à raser Molenbeek …

lenonce

9 réflexions sur “Quelques dizaines de terroristes, plusieurs centaines de complices, des milliers (-ions) de complaisants …

  1. raser aussi St Denis, la Courneuve, le 18 eme sud, le 19eme Est, rien que ça déjà, ça fait du boulot, après restera le sud de la France et là, c’est encore pire ! mais restera ces saloards qui ont permis cette invasion sous prétexte falacieux de droits de l’homme mais qui ont surtout rempli leurs comptes en banque

  2. Alors non, le danger ne vient pas que d’ une poignée de radicalisés. Il est majoré par le comportement de toute une communauté demeurant passive devant les atrocités commises par certains de leurs pairs.

    Exactement.
    Fort bien résumé.

  3. ha mais vous oubliez le coté zosial !
    ci pasqu’ils sont discrimini !
    pasqu’ils ont pas accès aux emplois , aux bons emplois….comme les souchards, en somme

  4. Ben tiens j’en profite pour une fois non pas jeuxdemotiser, mais retranscrire un avis de décès, dont la conclusion vaut sa lecture, publié dans Le Figaro (page 14 de l’édition des samedi 19 et 20 mars 2016), les habitués auront une fois de plus remarqué que je reçois plus sûrement la PQN française qu’une certaine palette (pourtant franco de porc) de bière Fischer promise par un néo-Thénardier :

    Le 12 mars 2016 est décédé dans sa 90ème année le
    Général (2S) Jacques SEIGNAN
    Saint-Cyrien, artilleur,
    Commandeur de la Légion d’Honneur
    Croix de Guerre des TOE
    Croix de la Valeur Militaire
    9 fois cité
    Médaille de l’Aéronautique
    Ancien des 10ème et 11ème Divisions Parachutistes
    7ème Division Légère d’Intervention
    Commandant du 5ème Régiment d’Artillerie
    Ancien de la Direction Générale de l’Armement
    (Centre Aéroporté de Toulouse,
    Direction de Recherches des Essais Techniques,
    Direction Technique de l’Armée de Terre)
    Ancien de la Société d’Application des Machines Motrices (SAMM)

    Il a servi sa patrie « sans mollesse » et quitte ce qu’elle est devenue avec tristesse.
    Ses cendres reposent en pais en terre gasconne.

    • Au temps pour moi: 57ème Régiment d’Artillerie …

      Effectivement Jacques Seignan n’était pas un bleu et n’était pas non plus à Point (West) !

  5. On m’en a déjà parlé de ce général mais quand c’était un colon.
    Il entraînait ses hommes « Tous avec moi, aujourd’hui ça va seigner ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s