Accueil » Actualité » Elpis debout, Elpis partout

Elpis debout, Elpis partout

Les cons ça ose tout …. vous connaissez la suite!

Elpis est le nom du micro-parti du micro-homme politique, ex micro-ministre, et présentement micro-candidat à la primaire socialiste, j’ai nommé Benoit Hamon.

Quand j’étais jeune élève, Hamon évoquait immédiatement la grammaire éponyme, sur laquelle nous peinions. C’était dans les années 70, sous la férule de Mme Gardiès, qui s’enorgueillissait d’avoir été la maitresse, scolaire évidemment, d’Alain Fournier. Mais ça, c’était avant. L’heure est aux Hamon dégradés, Hamon grand désespoir.

lenonce

$_35

19 réflexions sur “Elpis debout, Elpis partout

  1. Bonjour Lenonce !
    Toujours aussi percutant et dégotant les perles (malheureusement multiples) de nos contemporains !
    Je n’ose imaginer que cet olibrius ait décidé en conscience avec l’aide de spécialistes en communication de choisir ce nom après l’avoir entendu…
    D’un autre côté, il doit s’agir à nouveau d’un geste fort, courageux et hautement symbolique dans ce combat si fondamental qu’est celui de l’égalité homme/femme !!!
    Misère….

  2. Elpis, c’est l’espoir en grec; ça nous faisait rigoler à l’époque. Aujourd’hui aussi, on dirait. Mais quelle idée aussi d’avoir choisi ce nom?!

  3. Mon cher Lenonce, votre grec est il si éloigné que vous avez oublié qu’Elpis est la dernière chose qui restait dans la boîte de Pandore, et ce mot signifie espoir.

    Bon, vu la popularité du grec ancien de nos jours, surtout avec le passage de Najat et après la théorie de ministres qui se sont succédé à ce poste, je parie qu’il n’y a pas une personne sur dix mille qui aura fait le rapprochement.

    Au moins, quelqu’un dans l’entourage de cet histrion a fait du grec.

  4. celui-là avec sa tête de fouine en chaleur n’ est certainement pas l’auteur d’un tel choix qui a dû lui être soufflé par un communiquant voulant se faire mousser , il a sans doute fallu lui faire une explication de texte

    • « Un communiquant voulant se faire mousser »:
      c’est à dire un blaireau se croyant fine lame mais hélas rasoir !…

  5. Un hasard ? Je tombe sur un article qui dit ceci :

    Au premier abord, on a cru qu’il s’agissait d’une blague, seulement il s’est avéré que ce n’est pas le cas. Une découverte des plus surprenante a été faite par des scientifiques en Grande-Bretagne.
    Celle d’une pile à combustible miniature alimentée avec…. de l’urine, capable de recharger un smartphone.
    Appelée également « Puissance pipi », ce mécanisme fonctionne grâce à des piles de batteries, appelées aussi « Piles à combustible microbiennes ».
    Cette pile mesurant à peine 25 millimètres, utilise un catalyseur carbonique issu de la protéine généralement trouvée dans un blanc d’œuf. Les scientifiques expliquent que l’urine produit de l’électricité grâce à ses bactéries et que cette électricité est ensuite transférée à une pile pour le fonctionnement d’un dispositif électrique.
    Selon les chercheurs de l’Université de Bath, cette ingénieuse invention est capable de produire 2 watts par mètre cube, suffisant pour recharger un smartphone.

    Hamon était-il au courant ?

  6. Ce benêt d’Hamon doit ignorer la pensée de Pierre Dac :  » Qu’on le veuille ou non et qu’on l’admette ou pas : pisser rouge dans un verre de blanc ne donne pas pour autant du vin rosé. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s