Accueil » Actualité » Où l’on se prend à rêver d’une regrettable balle dans la nuque….

9 réflexions sur “Où l’on se prend à rêver d’une regrettable balle dans la nuque….

      • Certes, elle ne vaut pas le prix d’une munition. Les Khmers rouges avaient réglé ce problème comptable : avec une pioche..

  1. Allo, is Alzheimer …
    Syndrome de plus en plus fréquent chez les fonctionnaro-politiciens et bizarrement de plus en plus jeunes !
    Par contre pour Parkinson (le glas …) risquant de faire tomber les biftons, là y’a moins de cas …

    • Et encore, on ne voit que ceux qui se font prendre.
      Il y a une règle assez simple qui est celle des 10%.
      Voter secrétaire vous vole, le montant du vol identifié est 10% du vol total.
      Le nombre des politiques véreux qui passent dans les journaux, c’est 10% du nombre total d’enfoirés!

      • « Véreux ? Paul y tique … »
        Fi, cher ami Lenonce, ne pléonasmez point !
        Tant bien même ectoplasme et pléonasme riment …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s