Accueil » Actualité » Combien de Pénélope passeront illico pour de fieffées salopes!

Combien de Pénélope passeront illico pour de fieffées salopes!

Ayant placé, à titre personnel, l’année 2017 sous le signe de la Joie (et pas, vous l’avez compris, sous celui du blogage effréné!), je me suis juré de ne plus m’emporter!

C’est pourquoi je vais encore attendre pour m’exprimer sur cette lamentable affaire, et bloquer dans ma gorge le flot d’insultes qui y remonte avec une irrépressible force…

lenonce

6 réflexions sur “Combien de Pénélope passeront illico pour de fieffées salopes!

  1. Déconne pas Lenonce !
    Ne bloque rien en fond de gorge, avale ou crache !
    La pénélope, qui l’a bien compris, c’est du 500k€ sur 8 ans que cela lui a rapportée …

    • Avale ou crache, selon que tu sois consommateur ou goûteur… de vin. PdM, tu parlais bien de vin ! Non ? N’aimerais-tu plus déguster une bonne bouteille ?
      Moi qui te croyais chevalier du Tastevin et chevalier du Taste-fesses !
      Te permettant ainsi de chanter :

      La chanson des Cadets de Bourgogne :
      Toujours buveurs jamais ivrognes
      Ils poursuivent droit leur chemin
      Et font la nique au sot qui grogne
      Toujours buveurs, jamais ivrognes
      Proclamant partout sans vergogne
      Leur credo sans de gais refrains
      Toujours buveurs, jamais ivrognes
      Ils poursuivent droit leur chemin

      Voici les cadets de Bourgogne
      Semeurs de soleil et d’entrain
      Les amateurs d’eau sont en rogne
      Voici les cadets de Bourgogne
      Ouvrez ! C’est le bonheur qui cogne
      Une bouteille à chaque main
      Voici es cadets de Bourgogne
      Semeurs de soleil et d’entrain !

      et

      Le Cantique de la Sainte Fesse, de Léo Campion :
      Que tu paraisses
      Ô Sainte Fesse
      Enchanteresse
      Pour que sans cesse
      L’extase naisse
      Naisse et renaisse
      Dans l’allégresse
      De tes prouesses
      Célébrons Sainte Fesse
      Glorifions le Saint Cul
      Chantons bien haut la Fesse
      Vantons toujours le Cul (bis)
      Les belles fesses
      Font les beaux culs,
      De grosses fesses
      Font de gros culs
      II faut deux fesses
      Pour faire un cul,
      Quarante fesses
      Seront vingt culs
      Si nous étions sans fesses
      Nous n’aurions pas de cul
      Vénérons Sainte Fesse
      Au nom du Très Saint Cul (bis)
      L’individu
      Qui n’a pas eu
      Pour but le cul,
      Le cul tout nu
      Charnu fendu
      Velu joufflu
      N’a pas vécu, Vive le cul
      Fervents du taste-fesses,
      Nous aurons nous vécu
      Avec la main aux fesses ..
      Et l’autre main au cul

  2. J’apprécie également cette définition de Campion :
    L’hermine est toute blanche avec le bout de la queue noire alors que le ramoneur est tout noir avec une échelle sur le dos !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s