« Les trois frères » version corse

Si les vacances m’ont déconnecté des pitreries politiques, j’ai suivi avec attention l’affaire de Sisco. J’avais émis un petit message sur fessedebouc, que je réitère ici: « Peuple de France, souviens-toi de Sisco. »

Ce fait divers est l’illustration parfaite d’une volonté de certains membres de la communauté musulmane pour imposer l’islam et ses pratiques à la con en France, agissements que certains continuent d’ignorer. Par exemple, il est intéressant de réécouter l’intervention du procureur de Bastia, qui, tout en désignant le comportement des familles maghrébines comme responsable de l’échauffourée, évacue illico la question religieuse en parlant de « logique de caïdat ».

Encore plus intéressant, est de localiser, 13 jours après les faits, les protagonistes:

– un frère en prison

– un frère retourné en Espagne

– un frère exilé à Paris: lire ICI la déclaration emblématique de ce genre d’individu (ji rien fait, m’siou), notamment le passage sur le harpon, d’une mauvaise foi absolue, une vidéo et des photos ayant clairement indiqué qu’il avait servi d’arme.

Treize jours après, la Corse est débarrassée des malfaisants. Je pose donc la question: pourquoi ce qui est possible en Corse, ne le serait-il pas sur le reste du territoire? Vous avez jusqu’au mois de mai 2017 pour trouver la réponse.

lenonce

Quelques dizaines de terroristes, plusieurs centaines de complices, des milliers (-ions) de complaisants …

Vous connaissez bien l’antienne des islamo-gauchistes. Les terroristes sont une infime minorité. L’ immense majorité de la « oumma » vit pacifiquement sa religion de paix et d’ amour. Je les connais bien ceux-là, ils n’ en démordent pas, et refusent souvent la discussion sur un quelconque péril généré par l’ implantation de l’ islam. Cette position était déjà bien difficile à défendre après qu’ une dizaine de gugusses armés de cutters aient détruit le centre de Manhattan et mis l’Amérique à genoux.

L’ arrestation d’ Abdeslam donne un autre éclairage. Voilà qu’ un terroriste recherché par toutes les polices et agences de sécurité européennes est capturé dans son quartier, à quelques centaines de mètres de chez lui. Commencent à pleuvoir les sempiternelles appréciation des voisins:  » il itait tri gentil, tri poli, tou li monde l’ imait bien ». On comprend que l’ individu a bénéficié d’ un très important réseau de complices, et d’ une grande bienveillance de la part de tout le quartier, qui doit considérer que tuer une centaine de kouffar n’ est pas vraiment grave.

Alors non, le danger ne vient pas que d’ une poignée de radicalisés. Il est majoré par le comportement de toute une communauté demeurant passive devant les atrocités commises par certains de leurs pairs.

Les politiques qui ont laissé se créer, non plus des quartiers, mais des villes musulmanes en plein cœur de l’ Europe sont des criminels qui mériteraient une balle dans la nuque. La partie est à présent perdue, sauf à raser Molenbeek …

lenonce

Cologne: razzia sur la touffe

Ainsi, en Allemagne, ce beau pays connu depuis 1938 pour son accueil des cultures étrangères, des migrants aux testicules gros comme la miséricorde d’ Allah, se sont jetés sur les Gretchen le soir du jour de l’an. Ils ont pratiqué, en groupe et avec enthousiasme, le jeu fort amusant quoique désapprouvé par les intéressées, que nous appelons à Marseille,  » jeu de l’ attrappe-chagatte « . Les policiers témoins des premières agressions ont regardé ailleurs, avant de minimiser dans les jours suivants, funeste retard à l’ allumage ( de vrais berbères ) qui conduira au limogeage de leur chef.

Et puis, ce n’ était pas quelques cas isolés, les plaintes se comptent maintenant par centaines. Ce fait divers montre bien l’ impéritie du gouvernement allemand, et de Merkel en particulier, qui pensaient qu’ installer un million de jeunes hommes arabo-musulmans sur le territoire quasiment du jour au lendemain se ferait dans la joie et le respect mutuel. Ces gens sont des criminels, qui jouent l’ avenir de leur peuple sur un coup de dé, et ignorent délibérément les enseignements du passé. Par exemple, dans le temps, quand une garnison ( donc composée de jeunes homme en âge de procréer ) s’ installait dans une ville, leurs supérieurs prévoyaient un BMC*, et si nécessaire du bromure dans les rations.

Plus grave est le fait, comme l’ a évoqué le ministre de la justice, que ce mouvement ait pu être coordonné, par mobiles ou réseaux sociaux. Le 31 décembre 2015, ils étaient 2.000. Quand, avec la bénédiction européenne, ils seront 20 ou 50.000 dans une ville, et qu’ ils se coordonneront armés de kalachnikov, là, on aura du souci à se faire. En attendant, dormez tranquilles, vos dirigeants veillent sur vous.

lenonce (merci à la noncette pour le titre )

*BMC: bordel militaire de campagne

lll

Union des démocrates musulmans français: le silence des moutons

Vous le saviez, vous, qu’ un tel parti existait en France ?

Vous le saviez, vous, qu’ il avait constitué une liste aux régionales d’ Ile de France? Et que ses scores furent loin d’ être négligeables dans certaines villes: 5,9% à Mantes La Jolie, 4,71 % à Villetaneuse, 4,58 % à Chanteloup les Vignes, 4,38% aux Mureaux, 4,4% à la Courneuve, 4,2% à Trappe.

Vous le saviez, vous, que leurs prochains objectifs étaient la présidentielle et les législatives de 2017? VOIR ICI

Très peu de médias en ont parlé, mais nos valeureux musulmans « modérés » fourbissent leurs armes démocratiques. A l’ instar du parti ISLAM de la très islamisée Belgique. J’ ai laissé un message sur leur page facebook (oui, ils ont une page facebook: au niveau des mentalités, c’ est le Moyen Âge, mais pour la technologie, ce sont des champions), un message tout simple, pas agressif du tout:  » Imaginez-vous un parti Union des Démocrates Chrétiens dans un pays musulman? « . Ils n’ ont pas répondu, et en bons démocrates m’ ont interdit de commentaire.

On ne pourra pas dire qu’ on ne savait pas. Mais on continue de s’ interroger sur le caractère démocratique du FN. Nous sommes fous …

lenonce

CGT Air France: cellule syndicale ou cellule dormante ?

On découvre, lors d’ une interview pathétique du Gérard Jugnot à la tête de ce syndicat croupion, que 25% des syndiqués CGT à Air France, étaient des islamistes radicaux, c’ est à dire 500 sur 2000! Lui-même s’emmêle un peu sur les termes. Islamistes, radicaux, radicalisés, un peu de padamalgam, la fiente syndicale se ridiculise face à une journaliste qui n’ en revient pas.

Voilà la réalité de notre pays. Notre compagnie nationale abrite, via son principal syndicat, un ramassis d’ enculés, islamisés jusqu’ au caecum. Martinez regrette d’ ailleurs au passage d’ avoir perdu, avec l’ éviction de ses mouzabis, la première place !

Il n’ y aurait pas eu les attentats, ils seraient combien, hein,  sous-merde à la graisse d’ Uruk?

1000, 2000, 5000?

Regardez la vidéo, c ‘est à pleurer.

lenonce

Puisqu’ on vous dit que cela n’ a rien à voir avec l’ islam !

tout va bien

C’ est terrible, quand même, cette obsession que vous avez ! D’ ailleurs, le procureur l’ a dit: « Des coups ont été tirés mais l’enquête devra déterminer si c’était en direction du professeur ». Et puis il va y avoir un examen psychiatrique.

Vous avez bien compris le message. C’ est un jeune déséquilibré qui n’ a peut-être même pas tiré en direction de sa prof ! Circulez, il n’ y a rien à voir. Et rien à dire non plus, notamment du côté des politiques de l’ opposition: surtout pas de vague, pas d’ amalgame. Même MLP ne communique pas: la seule information suffit, point besoin d’ en rajouter.

lenonce