Jean-Luc Mélenchon ou la connerie flamboyante

Le révolutionnaire en peau de lapin Méluche vient donc de se déclarer candidat à la présidentielle de 2017. Ce pitre maçonnique et inepte goret échappé de la soue socialiste, ancien ministre, ancien sénateur, député européen, se voit un destin. Telle une incoercible diarrhée, il se répand dans nos merdiques médias, avides de recueillir son avis, de la croisette où il se fait le défenseur du petit personnel invisible, aux émissions comme « des paroles et des actes » où on le vit pérorer face à Darmanin qu’il couvrit d’éloges dans une magnanimité de futur César. Il n’a plus besoin, ni du front de gauche, ni du PC, il est le détenteur de la Vérité qu’il aura polie au sein de la loge « Saloperie et Crevure » à l’orient de mes couilles.

Ce guignol oublie une chose, que les journaputes se gardent bien de lui rappeler. Il fût un chantre enamouré d’Hugo Chavez, dont il parlait les sanglots dans la voix et l’érection dans le slip. Reprenons ce que disait celui qui prétend un jour diriger la France:

melenchon et chavez« Politiques sociales, investissements publics, nationalisations, réforme agraire, plein emploi, salaire minimum, impératifs écologiques, accès au logement, droit à la santé, à l’éducation, à la retraite… Chavez s’est également attaché à la construction d’un Etat moderne. Il a mis sur pied une ambitieuse politique d’aménagement du territoire: routes, chemins de fer, ports, barrages, gazoducs, oléoducs. » avait-il proclamé dans un article du Monde.

Et après la mort de son héros: « Moi je dis, et ça pourra m’être reproché, le monde gagnerait à avoir beaucoup de dictateurs comme Hugo Chavez puisqu’on prétend que c’est un dictateur. Il a pendant ces 14 ans respecté les droits de l’Homme ».

Le résultat en 2016 est sans appel. La politique clientéliste et irresponsable basée sur une redistribution de la manne pétrolière s’est écroulée avec le cours du brut. Le pays est ruiné, sa population au bord de la famine et de la guerre civile (lire ICI).

VénézuelaSource

Cela empêche-t-il l’autre guignol de pérorer? Bien sûr que non. Qu’ils s’en aillent tous, avait-il proclamé. Ok, mais à commencer par toi, abruti!

lenonce

Le roi des cons est bien français

La confirmation  dans la remontée sondagière de mou président. Il faut dire que les merdiques médias ont mis le paquet: augmentation phénoménale de la croissance, bien plus importante que prévue (0.5 au lieu de 0.4), baisse massive du chômage, contrats miraculeux de vente de sous-marins, classement de Hollande parmi les dirigeants les plus influents de l’Univers, etc, etc, … Ah, il n’ont pas ménagé leurs efforts pour conforter le message du « ça va mieux ». Ils ont raison puisque cela marche, les deux pèbres remontant dans les sondages:

CaptureAlors oui, les français doivent être un peu cons, et la probabilité d’une réélection de l’enflure augmente chaque jour un peu plus.

Réécoutons cette chanson de Renaud, un temps interdite d’antenne à une époque où Renaud avait de la voix et quelques convictions (peut-être…).

lenonce

Qu’il est dur pour un gauchiste de devenir patron !

Ces gauchos sont extraordinaires. Sans responsabilité, ils n’ont pas de mots assez durs pour fustiger les entreprises et les patrons. Donnez-leur le pouvoir, et ils se conduiront comme les plus féroces des rapaces. Un peu comme si vous sortez un trappiste du monastère pour l’amener au bordel en le laissant libre de niquer tout ce qui bouge.

Regardez les rigolos brésiliens, Salope et Lula. Ils ont bâti leur célébrité sur la défense des plus pauvres, mais une fois au pouvoir, c’est open-bar. Comme s’ils voulaient rattraper le temps perdu ou se dédommager d’être gentils avec les gueux, ils deviennent alors les pires des corrompus.

Voyez l’autre rigolo à pipe, Michel Field. J’ai toujours entendu ce type, à qui je reconnais une certaine intelligence, vomir sur la droite, les patrons et la finance. Au terme d’une magouille en cascade de moi-président (Schramek-Ernotte-Field), le voici patron de France télévision. Il devient alors le plus détestable des dirigeants: arrogant, méprisant, bref, insupportable.

Le pouvoir rend fou les gauchos, c’est pourquoi il ne faut pas le leur laisser. La seule chose que cet abruti n’aura pas comprise est celle-ci: quand on dirige, on ne s’excuse jamais …

lenonce

Capture

Un certain malaise ….

valls algeriePour les algériens qui continuent de réclamer des excuses de la part des anciens colonisateurs, cette photo pathétique pourrait leur suffire.

Je ne sais pas ce qui est le plus dérangeant: la différence de taille entre le nervi catalan et le colosse de l’atlas, le sourire niais de Valls à côté de l’assurance teintée d’arrogance du premier ministre algérien, la présence du drapeau européen (?) comme s’il fallait atténuer l’importance du drapeau français, le fait (non visible sur la photo) que Valls n’ait absolument pas protesté contre le refus de visas aux journalistes.

Encore et toujours, nos dirigeants vont s’humilier devant leurs homologues d’un régime corrompu et à bout de souffle, « dirigé » par un pantin à demi-mort, mutique quoique baveux. Chaque jour amène son lot d’infamie, et je ne suis pas sur que cela s’arrête en 2017 …

lenonce

Murmures à la jeunesse ou parle à mon cul ?

Ah, on n’ a pas fini d’ en bouffer de la Taubira ! Vous voulez quoi, ses doudounes ou sa doudoune ? Allez, reprenez un peu du casque qui lui allait si bien. Et sa voix, vous l’ aimez sa voix ? Je vous remets un œil de vipère ou un sourire de crotale ? Et les œuvres entières d’ Aimé Césaire, à se caler sous le fion pour pédaler place Vendôme, je vous les emballe ou vous consommez sur place ?

L’ icône de la gauche, la madone des révoltés, est partie, fidèle à son étique … Elle a quand même tenu quatre ans, la greluche, asseyant son rebondi postérieur sur ses maigres convictions sans y rien trouver à redire. Elle part maintenant, pas à cause de la déchéance de nationalité ( que peut bien vouloir dire la nationalité pour cette apatride intellectuelle ?), mais parce que c’ est son timing, le moment d’ abandonner le verrat pour se lancer dans la présidentielle. Candidate, pas candidate, là n’ est pas la question. Elle fera ce que lui dicte son intérêt, et ce qu’ elle pourra négocier au mieux. Peut-être faire un petit avec Méluche, ça ferait un beau mélange.

lenonce

Union des démocrates musulmans français: le silence des moutons

Vous le saviez, vous, qu’ un tel parti existait en France ?

Vous le saviez, vous, qu’ il avait constitué une liste aux régionales d’ Ile de France? Et que ses scores furent loin d’ être négligeables dans certaines villes: 5,9% à Mantes La Jolie, 4,71 % à Villetaneuse, 4,58 % à Chanteloup les Vignes, 4,38% aux Mureaux, 4,4% à la Courneuve, 4,2% à Trappe.

Vous le saviez, vous, que leurs prochains objectifs étaient la présidentielle et les législatives de 2017? VOIR ICI

Très peu de médias en ont parlé, mais nos valeureux musulmans « modérés » fourbissent leurs armes démocratiques. A l’ instar du parti ISLAM de la très islamisée Belgique. J’ ai laissé un message sur leur page facebook (oui, ils ont une page facebook: au niveau des mentalités, c’ est le Moyen Âge, mais pour la technologie, ce sont des champions), un message tout simple, pas agressif du tout:  » Imaginez-vous un parti Union des Démocrates Chrétiens dans un pays musulman? « . Ils n’ ont pas répondu, et en bons démocrates m’ ont interdit de commentaire.

On ne pourra pas dire qu’ on ne savait pas. Mais on continue de s’ interroger sur le caractère démocratique du FN. Nous sommes fous …

lenonce