La radicalisation n’est pas à sens unique

A force de laisser les cothurnes républicaines patauger dans la merde islamiste et de nous carreler l’oignon avec les zelliges du vivre-ensemble et du padamalgam, on pouvait s’attendre, malgré la passivité générale, à ce que certains de nos concitoyens finissent par se rebiffer.

Ce moment est donc arrivé, et le profil de ces « dangereux activistes » est intéressant: des jeunes d’un lycée militaire. L’armée est scandalisée, et il y a fort à parier qu’ El cretinador ou un autre de ses supplétifs se précipite face caméra pour affirmer que de tels actes sont inacceptables et qu’il seront sévèrement punis, tant il est vrai qu’il faut rassurer le bédouin (sinon, il ne va plus venir chez nous, et ce sera une grande perte pour la France).

Ah, mes braves petits, vous avez fait une belle connerie: que n’êtes-vous allé chier dans un bénitier, vous auriez eu les faveurs du petit journal et on aurait trouvé ça génial.

lenonce

PS: allez voir chez corto la dernière saloperie de la RATP, et vous comprendrez que cette contre-radicalisation n’en est qu’à ses débuts.

Ils veulent nous le mettre bien profond !

jihadistes de mon culCe qu’ il y a de bien avec l’ islam, religion exemplaire dont les adeptes illuminent le monde de leurs hauts faits, c’ est qu’ elle nous permet d’ étendre notre savoir en se posant des questions essentielles:  » Mahomet pétait-il sous la douche? « ,  » Le 69 est-il autorisé pendant le Ramadan ? », et maintenant,  » Pourquoi les jihadistes lèvent-ils le doigt vers le ciel ? « . Je ne crois pas aux explications données dans Libération, et pense tout simplement qu’ ils nous avertissent de ce qui va nous arriver à brève échéance si on continue à leur dérouler le tapis rouge.

Regardez la photo ci-dessus: cela est écrit sur leurs beaux visages avenants, empreints d’ une indicible et séculaire sagesse  et fruit d’ années d’ exégèse théologique. Ah les bons, les braves gens: de dangereux islamistes, mais non, plutôt des proctologues de la Foi !

Voilà la réponse qu’ en tant que lenonce, l’occident ( plus très ) chrétien, pourrait leur opposer, s’il disposait encore de qualités hormonales de base:

juste un doigt !lenonce

 

L’ avocat des voyous devient l’ avocat des musulmans

Karim_Achoui_7Certains esprits malveillants diront que passer de la défense des voyous à celle des musulmans n’ est pas vraiment changer de clientèle, je leur laisse la responsabilité de leurs paroles.

Quand je dis avocat, notons qu’ il ne l’ est plus depuis qu’ il a été radié du barreau en 2011. Karim Achoui, fascinant personnage, multiples fois mis en cause par la justice pour blanchiment, extorsion, puis dans le cadre de l’ évasion d’ Abel Ferrara, révolvérisé, condamné à 1 an de prison avec sursis et 20 000€ d’amende pour complicité de faux ( lire son pedigree complet ici ) vient de prendre la tête de la Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans qu’ il vient de fonder. Cela ne s’ invente pas.

Il faut bien croûter, et quand on a perdu son métier, la solution consistant à créer un bouzin bien mainstream, futur aspirateur de subventions, nationales voire internationales (!), n’ est pas la plus mauvaise. Gageons que cette vénérable institution, dont toute la Oumma attendait la création tant les musulmans sont persécutés en France, va se révéler un modèle de probité. Sans compter qu’ Achoui s’ est adjoint le concours de Roland Dumas, seulement condamné, lui, à douze mois d’emprisonnement avec sursis et 150 000 euros d’amende, nous pouvons donc être rassurés sur l’ honnêteté future de la LDJM.

Son prochain combat: une énième plainte contre Charlie Hebdo lire ici.

lenonce

Se poser les vraies questions …

J’ adore sur Oumma (voir lien ci-contre ), les petites saynètes permettant de savoir ce qu’ il est possible, ou non, de faire pendant le Ramadan.

Je passe sur le sabir en arabe qui précède l’ intervention du religieux, et qui montre que l’ islam dit « de France » n’ est pas pour demain …

Dans celle-ci, on apprend qu’ on peut se baigner pendant le Ramadan, mais pas s’ immerger les oreilles, de peur que de l’ eau pénètre dans le ventre. Sûrement par ce qu’ on appelle le canal auri-culaire …

lenonce

La France éradique le terrorisme norvégien

kristian-vikernesIl est vrai que notre pays comporte une forte communauté scandinave, mal intégrée, souvent ghettoisée dans des départements de non-droit comme la Corrèze, aux coutumes étranges et adeptes d’ une religion violente qui les fait trinquer dans les crânes de leurs ennemis …

Notre courageux ministre de l’ intérieur a mis fin à ces agissements en éradiquant, en une fois s’ il vous plait, 100 % des terroristes potentiels.

Bravo !

Enfin, le gouvernement s’ attaque aux vrais problèmes, et donne ainsi un signal fort aux membres d’ une autre communauté, moins nombreuse il est vrai, mais pétrie de paix et d’ amour, injustement décriée et stigmatisée, et dont l’ intégration est un modèle envié par de nombreux pays tant elle est se fait partout dans la joie et le respect mutuel, et cela pendant leur fête principale.

Encore bravo, toujours l’ art du symbole !

lenonce

Par bonheur, il s’appelle Alexandre !

barbuOn connait maintenant le nom du barbu à la con, imprégné jusqu’aux babouches d’une religion de paix et d’amour, qui a poignardé un militaire au nom de celle-ci. C’est Alexandre. Alexandre Daussy.

Ah, avec quel air gourmand les journaleux prononce ce simple prénom. Alexandre par ci, Alexandre par la, Alexandre était un bon garçon, bon d’accord un peu délinquant, mais que des rappels à la loi hein, pas de casier, donc un bon garçon quand même, on écoute sa sœur nous expliquer quel chic type c’était, j’ai même entendu, ne riez pas, « c’était le seul dans la cité qui disait bonjour » (ceux qui disent pas bonjour sont donc pires: ça craint !), mais surtout, surtout, il ne s’appelle pas Momo, ou Rachid ou Mokhtar, mais Alexandre, A-LEX-AN-DRE on vous dit,  et un français, hein, un vrai français de souche !

Pauvres connards, ils s’ imaginent ainsi sauver le modèle français du multiculturalisme: pas de stigmatisation, pas d’amalgame. Sauf que ce genre de comportement est la reconnaissance implicite de la dangerosité de l’islam. A mâchonner leur Alexandre à longueur de micros, ils affirment ce qu’ils tentent de cacher depuis des décennies: le problème du terrorisme n’est ni la nationalité, ni le statut social: c’est la religion. Et cette religion, c’est l’islam. L’islam tout court, l’islam en tant que tel, et non pas cet autre écran de fumée que serait l’islam radical, nouvel item de la novlangue politique qui succède à celui d’islamisme, terme ayant gagné en respectabilité depuis qu’il a pris le pouvoir dans les révolutions arabes.

Il faudra un jour que toute cette classe se rende à l’évidence: il faut limiter la présence et l’implantation de l’islam en France. Mais n’est-il pas déjà trop tard ?

lenonce